Et oui, c’est possible. La majorité des gens faisant un régime vont prendre du gras une fois la diète finie. Mais il m’arrive fréquemment de recevoir des mails de personnes disant qu’elles ont pris du gras pendant leur diète.

Donc, pourquoi et comment faire pour que ça ne vous arrive pas ?

La 1ère chose est de connaitre votre réel métabolisme. Ne faites pas confiance aux calculateurs en ligne. Ils peuvent vous donner une idée d’où votre métabolisme pourrait se situer, mais il est rare qu’ils aient raison. Et si vous avez déjà beaucoup de régimes, ne leur faites VRAIMENT pas confiance. Parce que chacun des régimes que vous avez fait à diminuer la puissance de votre métabolisme.

Chaque diète que vous faites, sans passer par une période de récupération comme une remontée métabolique (vous avez un guide gratuit dans le descriptif de la vidéo qui vous explique comment en faire une), a et va abimer votre métabolisme. Et c’est pour cela que les régimes sont hautement corrélés avec l’obésité et le surpoids. Au plus vous faites des diètes, au plus vous augmentez la probabilité de finir en obésité.

C’est pour cela que si vous avez du poids à perdre, faites le bien et faites le une fois ! Et une fois que vous avez fini, soignez votre métabolisme.

Donc, comment clairement déterminer votre métabolisme ?

La meilleure façon de procéder est de suivre toutes les calories que vous mangez, de vous pesez tous les jours, et de prendre vos mensurations tous les 2 jours. Ensuite, après 10 à 15 jours, analysez vos résultats. Si vous voyez que vous avez mangé 1.800 calories en moyenne et que votre poids est resté stable et que vos mensurations sont restés stables et que le miroir est toujours plus ou moins le même, félicitations, vous avez probablement trouvé votre métabolisme de départ.

Et ce n’est qu’à ce point là que vous pourriez vous lancer dans une diète efficace.

Si vous ne connaissez pas votre métabolisme, vous allez faire des erreurs. Votre diète sera soit trop agressive, soit pas assez.

Quand vous le connaissez, ou que vous avez une idée assez précise de sa situation, à ce moment, vous pouvez choisir la quantité de calories à enlever. L’idéal est d’enlever 20 à 25%. Donc, si vous aviez un métabolisme de 1.800 calories, votre objectif durant votre perte de poids serait d’atteindre les 1350-1400 calories par jour.

L’autre chose à bien comprendre est que la balance ne vont rien dire sur le court terme (3-5 jours), mais sur le long terme (5 semaines+), le poids sera un indicateur fiable. Donc, si vous vous obsédez sur la balance, arrêtez, ça va juste vous empêcher d’atteindre vos objectifs. Vous n’imaginez pas le nombre de clients et clientes qui ont arrêté leur coaching parce qu’ils ne pouvaient pas supporter les variations de leur poids.

Le poids, oui, ça représente votre graisse, mais ça représente aussi tous les autres fluides, organes, tissus maigres, etc. Il suffit d’augmenter votre apport en sel pour faire plus de rétention d’eau et donc prendre du poids, ou ne pas en perdre pendant un régime.

C’est un phénomène très fréquent pour mes clients (surtout les femmes) qui ont fait beaucoup de régimes. On se retrouve à perdre du gras pendant des semaines, mais le poids reste le même. Ca peut vous arriver aussi. Le tout est de comprendre que ce qui compte, ce sont les mensurations et le miroir ! Le poids importe peu, surtout si vous avez la preuve que vous maigrissez mais que le poids ne bouge pas.

Maintenant que vous avez correctement pu déterminer votre métabolisme, placer le bon déficit calorique, et que vous avez la bonne mentalité par rapport au poids, il reste une dernière chose. A savoir que votre corps est une machine d’adaptation. Il est très prédictible. En faisant votre déficit calorique, votre régime, vous allez perdre du gras… Au début. Puis, votre corps parviendra à s’y adapter. Et vous ne perdrez plus de gras. C’est ce que j’appelle des adaptations métaboliques. Ca vous arrivera d’office. C’est donc tout à fait normal qu’à un moment ou l’autre, votre poids ne descende plus, tout comme vos mensurations.

Que faire à ce moment ?

Vous avez 2 possibilités.

Soit vous accélérez, soit vous ralentissez.

Soit vous diminuer les calories et/ou augmenter le sport. Soit vous ré-augmentez les calories (doucement) pour laisser votre corps respirer.

La bonne solution sera souvent celle que vous ne voudrez pas prendre… Je sais, assez bizarre, mais c’est juste ce que j’ai pu constater dans mes coachings à travers les années.

Donc, si vous voulez absolument maigrir, vous feriez mieux de prendre un break, d’augmenter les calories et de laisser votre corps souffler.

Si vous avez besoin de prendre un break, cela dit, je vous conseille de prendre un break. Il est rare que ça arrive, parce que quand on fait une diète, on veut la finir d’un coup (ce qui n’est pas une bonne chose).

Quand arrivera ce moment de blocage ? Dur à dire. Ca va dépendre de chaque personne. Cela dit, toutes les personnes qui ont déjà fait des diètes verront ce moment arriver plus rapidement que les personnes n’ayant jamais ou peu fait de diètes !

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25608460/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *