Il y a un peu plus de 10 ans, je ne parvenais juste pas à maigrir. Parce que si je perdais 5-6kg en quelques semaines, je les reprenais rapidement sur les semaines qui suivaient (et parfois, je prenais ce poids même très rapidement).

J’ai fait des dizaines et des dizaines de diètes. Les unes à la suite des autres. Et après chaque diète, je me retrouvais un peu plus gras, un peu plus gros qu’avant.

Autant dire que c’était vraiment un traumatisme pour moi. Je donnais tout ce que j’avais, pour au final revenir au même point, voir même plus loin.

Et le pire, c’est que je ne comprenais pas pourquoi. Pourquoi je n’arrivais pas à perdre plus de gras et pourquoi je le reprenais à chaque fois. Et franchement, je ne savais pas non plus comment ou pourquoi je maigrissais. C’était plutôt de la compréhension empirique. Je savais qu’en mangeant peu, je perdais du gras, mais je n’avais aucune idée de la raison derrière cette fonte de gras.

Au final, il m’a fallu un peu plus de 8 ans avant de réellement comprendre comment la perte de graisse fonctionne. Franchement, c’est un peu nul. Parce que le fitness, pendant ces 8 ans, était la chose la plus importante dans ma vie. Et j’y étais nul.

Mais, quand j’ai compris comment mon corps fonctionne, comment une bonne diète devrait l’influencer, ce qui au final est super simple, c’est devenu bien, bien plus facile. Comprenez moi bien, on a toujours faim, on manque toujours d’energie quand on fait une diète pour perdre du gras. Mais l’aspect mental, l’anxiété, la nervosité, tout ça n’est plus là. Parce que je sais comment ça fonctionne, je sais que ça va marcher si je suis les étapes.

Malheureusement, la majorité des gens ne peuvent pas dire ça. Beaucoup de gens qui veulent maigrir n’ont aucune idée de la façon dont la perte de gras fonctionne. Donc, ils font un tas de diètes, comme moi avant. Le problème avec le fait de faire des diètes comme ça, sans préparation mentale, c’est qu’elles sont vouées à l’échec.

Donc enchainer des diètes vouées à l’echec, sans savoir qu’elles sont vouées à l’échec, ça laisse des traces mentales.

Ce que je veux faire maintenant, c’est vous montrer comment ces diètes ont impacté votre corps. Vous l’avez sans doute remarqué que chaque diète est plus dure que la précédente ? Eh bien, ce n’est pas parce que vous vieillissez… Malheureusement, c’est parce que votre métabolisme, votre corps, s’adapte. Vous l’avez entrainé avec vos diètes précédentes, donc il est devenu meilleur à conserver le gras.

Voici pourquoi…

Lorsque vous faites une diète, votre corps se met en mode survie. Lui, il pense que vous êtes dans la savane et que vous venez de vous faire jeter de la tribu. Donc, son objectif est de faire en sorte de consommer le moins de carburant possible pour vous permettre de survivre suffisamment longtemps pour que vous puissiez trouver une nouvelle tribu ou une source d’alimentation.

Le carburant que le corps consomme, on appelle ça des calories. Et vous pouvez les retrouver dans ce que vous mangez. Donc, si vous mangez moins, vous apportez moins de carburant au corps. Et s’il a moins de carburant, il a un choix à faire… Soit il bouge moins et s’il est obligé de continuer à bouger (comme c’est le cas si vous étiez dans la nature), il doit s’adapter.

On pourrait voir ça comme une voiture qui consomme normalement du 5l au 100km, mais vous décidez de lui donner moins que 5l pour faire 100km. Une voiture va juste tomber en panne. Le corps ne peut pas, donc il doit s’adapter. Il doit éteindre l’air conditionné, il doit fermer les fenêtres, il doit aller plus lentement, etc.

En gros, il doit trouver des tactiques pour dépenser moins de carburant.

Et vu que le corps est une machine d’apprentissage, il va retenir comment il a fait pour s’adapter à la baisse de carburant. Ce qui fait que la prochaine fois que vous voulez diminuer les quantités d’aliments que vous mangez pour maigrir, il commencera plus rapidement et plus efficacement à fermer les fenêtres, à ralentir, etc.

Et c’est pour ça que chaque diète est plus dure que la précédente. Votre corps apprend et il parvient à se défendre de façon plus efficace que la fois passée.

Donc, comment faire une fois que vous êtes là ?

La première chose, c’est de reconnaitre que vous êtes dans cette situation. C’est la réalité. Maigrir sera plus dur pour vous. Cela dit, maigrir est assez simple en soi. Ne pas regrossir, ça c’est dur. Et le fait d’avoir enchainé les diètes ne va pas vous empêcher de stabiliser par la suite, donc tout n’est pas perdu si vous avez fait beaucoup de diètes.

Vous pouvez encore réussir. Seulement, il vous faut le faire de façon plus intelligente. Juste foncer dans le tas ne marchera pas, parce que votre corps s’adaptera mieux et plus vite.

Quelqu’un de normal qui fonce dans le tas, qui ne mange quasi plus rien et fait des tonnes de sport va maigrir très rapidement pendant plusieurs semaines. Par contre, quelqu’un qui a déjà fait pas mal de diètes, même en faisant la même chose, cette personne pourrait perdre pendant 1 à 2 semaines avant que le corps ne parvienne à stopper la fonte de gras.

C’est un truc de fou, mais c’est la réalité.

Bref, la majorité des gens que je coache sont dans cette situation. Voici comment je fais pour les faire sortir de ce cul-de-sac :

1. Déterminer leur métabolisme.

2. Créer un déficit calorique de 20 à max 25%.

3. Dès que le corps s’adapte (on peut le voir en suivant le poids, les mensurations et le rendu dans le miroir), on accentue le déficit en enlevant 150 calories.

4. On répète ce processus jusqu’à ce qu’on arrive à leur limite physiologique. Quand ils commencent à ne plus bien dormir, à avoir faim fréquemment et à manquer d’énergie, on arrête la diète.

Et là, c’est le moment le plus important. Parce que la majorité des gens font réussir les 4 points ci-dessus. Ce qu’ils ne vont pas parvenir à faire est ce qui suit :

5. On remonte les calories à un stade où on ne prend pas de gras et ne perd plus de gras (si on a commencer la diète il y a quelques semaines, reprendre les calories de départ fonctionne bien).

6. On ajoute des calories dès que le corps nous le permet (remontée métabolique).

7. Après 10 à 20 jours, on peut reprendre la 2e phase de perte de gras.

8. Répète 1 à 4 avant de reprendre un break avec 5.

Et il vous faut répéter ce cycle de 8 étaptes encore et encore jusqu’à avoir perdu le poids que vous vouliez.

Même avec un métabolisme super lent, très adapté, vous pouvez parvenir à maigrir avec ce système. C’est d’ailleurs une des seules façons avec laquelle quelqu’un qui a fait des dizaines et des dizaines de régimes pourrait maigrir.

Le tout est de comprendre qu’ici, il vous faut respecter votre corps. Je sais, c’est nul, mais c’est la vérité. Votre corps vous dira quand vous pouvez reprendre la diète.

Souvent, après avoir fait 2 cycles avec mes clients, on se retrouve parfois à devoir rester 20 à 30 jours avec plus de calories. Parce que leur corps en a besoin.

Mais au final, ce que vous voulez, c’est maigrir pour de bon, ou maigrir pour l’été ?

Si vous avez fait des tonnes de régime et que vous répondez “maigrir pour l’été”, désolé de vous dire ça, mais non seulement vous ne serez pas prêt(e) pour l’été mais il est probable que vous ne le soyiez jamais.

Pour réussir quand on a fait beaucoup de régimes, il faut sacrifier certaines choses, et les résultats instantanés en font partie.

Vous pouvez maigrir, il vous faut juste le faire de la bonne façon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *