Est-ce que c’est seulement possible, de perdre du gras tout en prenant du muscle ?

La réponse est oui, tout à fait. Et je vais vous montrer comment faire dans cette vidéo.

Cela dit, il y a une attrape. Parce que si vous perdez du gras mais que vous prenez du muscle, la balance pourrait ne pas bouger. Elle pourrait même monter si vous faites partie des gens qui font beaucoup de rétention d’eau. Donc, ne vous fiez pas à la balance, faites plutôt confiance au miroir et à la prise de mensurations.

D’ailleurs, dimanche prochain, je vous montrerai ma propre transformation, réalisée sur les 100 derniers jours, suite à la situation covid :O

Donc, prenons tout d’abord la prise de muscle. Que vous soyez en train de perdre du gras ou en train de prendre du gras, la façon de prendre du muscle est et reste la même.

C’est-à-dire, il vous faut absolument un programme d’entrainement en renforcement musculaire. Pour prendre du muscle, il faut le “mériter”. Dans le sens où votre corps ne prendra pas de muscle si vous ne le forcez pas. Et pour le forcer, il faut mettre sous tension ces muscles. C’est comme ça qu’ils auront la stimulation pour se développer. Après la stimulation, il nous faut le matériel pour le développer, et ce matériel, ce ne sont autres que les protéines. Forcément, les muscles étant fait de protéines, pour qu’ils se développent, ils auront besoin de plus de protéines.

Un peu comme une maison, pour l’agrandir, il nous faudra plus de briques.

La clé pour assurer cette prise de muscle sera de progressivement augmenter la difficulté de votre entrainement. C’est-à-dire, vous commencez à vous entrainer pendant 30 minutes, puis 35, puis 40 minutes, puis 45 minutes, etc. Donc, vous pourriez soit ajouter des exercices, progressivement (trop d’un coup, vous allez vous blesser), ou vous pourriez améliorer vos performances. Par exemple, vous feriez 3 séries de 10 répétitions avec 15 kilos pour un certain exercice, votre objectif la semaine suivante sera de faire 3 séries de 11 répétitions avec ces 15 kilos.

On appelle ça la surcharge progressive et c’est la clé pour prendre du muscle, à coup sur !

Maintenant, pour perdre du gras, ça se complique un peu.

Parce que la stimulation pour votre corps, dans le cas de la fonte graisseuse est plus complexe que juste faire du renforcement musculaire. La stimulation pour perdre du gras, c’est que vous devez manger moins de calories que ce dont votre corps a besoin. Vous devez créer un déficit calorique.

Et ça, non seulement c’est dur mentalement, mais c’est dur physiquement.

La solution simple, avec moins de prise de tête mais aussi moins efficace sur le long terme, c’est de manger moins. Significativement moins. Et oui, vous perdrez du gras. Le truc, c’est que si vous mangez trop peu, vous n’allez pas prendre du muscle, votre corps n’aura juste pas la capacité d’ajouter du muscle si vous mangez trop peu.

Donc, il nous faut manger moins de calories que ce dont votre corps a besoin, mais trop peu. L’idéal est de retirer 300 à 500 calories. Ca représenterait 125gr de riz ou pates en moins sur votre journée, par exemple.

Ce déficit vous permettra de maigrir rapidement, tout en prenant du muscle. Cela dit, vous devrez suivre vos calories pour y parvenir.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas à suivre vos calories pour toujours ! Vous pourriez suivre vos calories le temps de déterminer votre métabolisme, voir la quantité de calories dont votre corps a besoin pour maintenir le même poids et la même composition corporelle (donc ne pas perdre de gras ni en prendre). Ensuite, vousp pourriez réaliser 2-3 jours de suivi de calories avec ces 300 à 500 calories en moins. Et enfin, une fois que vous êtes à l’aise avec cette quantité de calories, vous pourriez vous créer 2 à 5 plans alimentaires pour une journée type.

De cette façon, vous n’auriez plus besoin de calculer, juste besoin de peser.

Par la suite, pour vous débarrasser de la balance, vous pourriez commencer à utiliser des repères, par exemple, la casserolle pour vos pates, vous pourriez repérer le point jusqu’où la remplir. Ce genre d’astuces est simple, mais sur le long terme, ça vous simplifie énormément la vie.

Evidemment, ces astuces ne vous permettront pas d’atteindre un niveau de sèche national. Vous ne deviendrez pas extrêmement sec.he en estimant. Pour des résultats de perte de graisse exceptionnels, il faut tout peser et tout mesurer. Cela dit, ce n’est probablement pas votre objectif, donc vous pourriez estimer les choses.

Si vous avez un métabolisme qui n’est pas des plus rapides, vous risquez aussi de devoir tout peser et tout mesurer, parce que dans votre cas, une erreur peut éliminer votre déficit calorique et donc empêcher la fonte graisseuse. Je sais, c’est nul et pénible. Et c’est vrai, ça l’est. Souvent, il est mieux de faire une remontée métabolique si votre métabolisme est vraiment trop bas. Dans le descriptif de la vidéo, j’ai écrit un court guide gratuit qui vous explique le processus de cette remontée métabolique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *