La moitié arrive !

Je suis parti de 101-103kg, mais on va dire 99kg (parce que je n’étais pas sur ma balance à moi, et je pense que l’autre balance donnait quelques kilos en plus).

Actuellement, je dois me situer dans les 94kg (je ne saurai pas dire précisémment vu que ma balance est plate 😉 par contre, mes mensurations semblent indiquer les 94kg aussi (j’ai remarqué que mon tour de taille indique, dans un range de 1 à 2kg, mon poids – plutôt pratique).

Donc, 5kg plus léger et il me reste 6 à perdre, ce qui est tout à fait faisable.

Les 20ers jours ont été assez mauvais, parce que Noël, nouvelle année, etc. Et au début, j’avais d’autres choses en tête.

Donc, ces 5 kilos en moins ont été obtenus assez facilement (je ne fais que 3 à 4 séances de renforcement musculaire – pas de cardio ou autre sport ou autre activité physique), et en peu de temps.

Les 6 derniers kilos à perdre requièront probablement que j’augmente le volume de sport, ce qui sera très facile à faire.

Bref, je suis confiant 😉 Et au pire, les 10 derniers jours, on fera un sprint.

Pour perdre ce poids, j’utilise la mentalité et l’approche globale dont je vous parle dans mon guide gratuit, pour lequel vous pouvez vous inscrire ici.

Sauf, que j’utilise une approche plus agressive, avec un plus grand déficit calorique, ce qui me permet de perdre plus de gras, plus de ventre, plus rapidement.

Donc, c’est plutôt cool… Sauf qu’il y a un désavantage significatif à cette approche.

En effet, cette approche n’est pas quelque chose que je vous conseille de faire.

La première raison est que ce gros déficit calorique (bon, je mange quand même mes barres chocolatées et ma glace hein, mais c’est agressif) va limiter drastiquement vos niveaux d’énergie. Se lever n’est pas tous les jours faciles et je sens que mon corps me demande constamment de m’asseoir, ou de me coucher et de ne plus bouger.

Ceci est une adaptation tout à fait normale, dont nous avons parlé dans l’article précédent, que vous pouvez trouver ici.

Mais, si vous n’en avez pas l’habitude, si vous ne savez pas que cette adaptation est normale, vous allez vous faire avoir.

Parce que vous allez naturellement accepter les demandes de votre corps. Vous allez vous asseoir, vous n’allez plus bouger, etc etc.

C’est comme ça que les régimes classiques se passent.

On a une diète super agressive, le corps s’adapte en nous forçant à être couchés ou assis en permanence.

L’astuce réside dans votre capacité à voir cette tendance de votre corps à vouloir se reposer, et à lutter légèrement contre celle-ci (parce qu’il sera impossible de l’empêcher complètement). Et lorsque cette adaptation devient trop importante, il vous faut faire un pas en arrière et remonter vos calories.

Maintenant, dites-moi, qui fait ça dans sa diète ?

PERSONNE.

Pourquoi ?

Parce que ça demande de l’attention de votre part, sa demande des efforts quotidiens, et ça demande une stratégie.

Ce que peu de personnes mettent en place lors de leur diète. Et c’est pour ça que j’ai voulu créer sculptetoncorps.com.

Maintenant, ce genre de discussions sur les sites internet et chaines youtube va devenir de plus en plus fréquent. Parce que les gens se rendent compte que c’est important.

Et c’est une bonne chose. Je ne serai plus le seul débile à parler de ce style de choses 😉

Parce que faire une diète, ce n’est pas une énigme. Ce n’est pas de la magie.

Le corps ne perd pas du gras juste parce que vous mangez sainement, ou parce que vous manquez d’énergie.

Le corps perd du gras parce qu’il n’a pas suffisamment de calories par jour, pas assez de carburant donc il doit aller puiser dans ses réserves. Ce qui créé un tas d’adaptations, qui peuvent ralentir et stopper la perte de poids.

Et ce n’est pas parce que votre corps se bloque ou quoi que ce soit. C’est juste parce que votre corps a ajusté ses besoins aux calories que vous lui donnez.

Cela dit, il est possible d’éviter ce style d’adaptations (qui, au plus vous avez fait des régimes, seront rapides et significatives).

Et pour les éviter, il faut savoir créer un déficit calorique, donc manger moins de calories que ce dont votre corps a besoin, et revenir à maintenance, c’est-à-dire, remanger suffisamment de calories pour que votre corps ne perde pas de poids ou n’en prenne pas.

Ca a l’air complexe, et ça l’est un peu parce que ce n’est pas facile à faire. Mais, j’ai pour objectif de vous montrer comment faire avec mon challenge de 100 jours ! Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour en savoir plus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *