C’est une question que je reçois très fréquemment.

Quelle est la meilleure répartition en macronutriments ? Que ce soit pour perdre du gras ou pour booster son métabolisme.

Et c’est une bonne question à se poser, mais c’est aussi une question dangereuse…

Nous avons tendance à vouloir tout optimiser. Dès que nous nous lançons dans quelque chose, nous essayons d’optimiser tout ce que nous faisons. Ce qui est une bonne chose, ça nous permet d’avoir des résultats rapidement.

Le problème est que beaucoup d’entre nous optimisent nos efforts, avec l’idée d’arrêter le plus rapidement.

Et, en fitness, arrêter n’est pas quelque chose de facile.

Faire une diète, puis tout abandonner ?

Vous allez juste reprendre tout le gras perdu, plus un petit plus.

Quand vous mettez certaines actions en place pour transformer votre physique ou métabolisme, il va falloir maintenir une certaine mesure de ces efforts.

Ce qui veut dire que tout ce que vous faites doit d’abord passer le test du « est-ce que je peux faire ça pendant au moins 3 mois sans péter un cable ? ».

La dernière partie, celle sur « péter un cable » est primordiale.

Si vous ne pensez pas pouvoir tenir cette action sur les semaines et mois à venir… Comment vous serait-il possible de maintenir les résultats que cette action vous a permis d’atteindre ?

Vous pourriez garder une certaine mesure de ces résultats, mais certainement pas 100%.

Par exemple, prenons un gars motivé qui va s’entrainer 5x/semaine pendant 2 ans. Après 2 ans, il en a marre et il arrête. En 3 mois, il aura perdu 30% de tous ces efforts.

Après 1 an, il aura perdu 50-60%. Et 5 ans plus tard, il aura perdu 85-95% de ces gains musculaires.

Mais, à tout moment, en reprenant le sport, ses résultats pourraient revenir bien plus rapidement que s’il n’avait jamais rien fait auparavant.

Donc, oui, ça part rapidement, mais ça revient rapidement.

Juste une petite side-note 😉

Tout ça pour dire que planifier une certaine répartition avec vos macros est à la limite du suicide. Vous allez pouvoir tenir ça pendant quelques mois, probablement. Mais vous n’arriverez certainement pas à tenir une répartition en macros pendant des mois.

Et ça va faire mal. Quand on veut faire quelque chose et qu’on pense que cette chose est essentielle, mais qu’on n’arrive pas à le faire… Ca fait mal à l’estime de soi.

Alors, qu’au fond, la répartition en macronutriments est tellement inutiles et futiles ! Vous allez manger plus de sucre et moins de gras ou plus de gras et moins de sucre, et miraculeusement, vous allez accélérer la perte de gras ?

Non, mais sérieusement^^.

Encore une fois, on cherche des alternatives pour avoir les résultats le plus rapidement possible.

Et c’est bien de vouloir le plus de résultats, mais quand on se focalise sur des astuces pour avoir de légèrement meilleurs résultats (légèrement), on rate en fait la majorité des résultats qu’on aurait pu obtenir si on s’était concentré sur ce qui est réellement important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *