Dans la vidéo précédente, nous avions débattu de l’importance et de l’intérêt des plans alimentaires.

    Au vu des réponses que j’ai reçues, des mails que j’ai pu lire, je comprend que les plans alimentaires seront importants pour beaucoup de personnes se lançant dans leur diète.

    Tout simplement parce que perdre du poids parait être si complexe et mystérieux (ça ne l’est pas, au fond, mais au début, ça peut paraitre compliqué).

    Donc, pour vous aider à perdre du gras de façon efficace j’ai créé une nouvelle vidéo avec 3 exemples de plans alimentaires pour quelqu’un ayant besoin de 2.500 calories pour maintenir son poids.

    Vous voyez donc que nous savons à combien de calories son métabolisme tourne.

    Et non, nous n’avons pas été chercher ce résultat dans un calculateur en ligne. Ceux-ci peuvent vous donner une idée du range dans lequel votre métabolisme pourrait se trouver, mais ce range peut parfois varier de plus de 500 calories.

    Il sera toujours plus intéressant de calculer votre propre métabolisme, à la main.

    L’idée avec ces 3 plans alimentaires, est que je veux vous montrer à quoi cela pourrait ressembler de faire une diète sur un plan alimentaire de 2.000 calories. Si vous n’avez pas l’habitude de peser et mesurer, ce sera primordial d’avoir certains repères comme, par exemple, deux ou trois plan alimentaire.

    Et ne faites jamais l’erreur de vous reposer sur un seul plan alimentaire. Ceci vous mettra dans une position de faiblesse et surtout vous mettra des chaines et contraintes.

    En régime, on a déjà assez de problèmes pas vrai ?

    La mauvaise humeur, susceptibilité, manque de patience, faim, insomnies, etc.

    Pourquoi aller rajouter là-dessus plus de problèmes ?

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Je sais que beaucoup de personnes prennent un plan alimentaire parce qu’elles pensent que c’est la seule option qui marche. Malheureusement, c’est une option qui ne marche pas. Sur le long terme en tout cas. Nous sacrifions notre liberté pour obtenir les résultats que nous désirons.

    Le truc est que si vous devez sacrifier votre liberté, par définition, ce plan, cette approche ne peut PAS fonctionner. Vu qu’elle vous force à faire quelque chose qui vous enferme, qui vous prend au piège.

    Pourtant, tout le monde suit un plan alimentaire, et beaucoup des « professionnels » donnent des plans alimentaires.

    Même moi, je vous donne un plan alimentaire, pas vrai ?

    La seule différence est que mon plan alimentaire est basé sur le comptage des calories et macronutriments. Et ce plan peut varier en fonction des macros et calories, non pas en fonction des grammes de pâtes que vous mangez.

    Si vous voulez un programme tout établit, de calories et macronutriments à suivre pour votre métabolisme à vous, je vous renvoie vers mon ebook Sec&Musclé à Vie. Dans celui-ci, vous trouverez l’explication détaillée de toute mon approche (qui vous permet de manger ce que vous voulez – évidemment en respectant les quantités de macronutriments adaptés à votre corps) et un programme adaptable de 8 semaines pour perdre du gras. Vous aurez plus d’infos sur cet ebook en cliquant sur le lien ci-dessous :
    http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

    Je vous laisse avec la vidéo, vous pouvez la regarder en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

    Ci-dessous, vous trouverez les 3 exemples de plan alimentaire qui pourrait convenir à une personne ayant un métabolisme tournant aux alentours de 2.500 calories, souhaitant perdre du poids.

    Attention, ces plans doivent s’adapter avec l’évolution du régime. Au bout de quelques semaines, votre perte de poids ralentira ou stoppera. A ce moment, il vous faudra adapter le plan calorique et macronutriments (sans toucher aux protéines).

    Je précise aussi que ces plans ne sont que des exemples, je ne conseille pas spécifiquement de les adapter eux. Créez des plans alimentaires qui conviendront à vos goûts.

    Si vous avez besoin de mon aide et que vous êtes sérieusement décidé(e) à transformer votre physique, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com.

    Avez-vous déjà suivi un plan alimentaire ou pensé à en suivre un ?

    Moi bien… Et laissez-moi vous dire, manger n’a probablement jamais été aussi pénible, répétitif et limitant que durant cette période de ma vie.

    Mon seul objectif, vous allez aimer ça, c’était de survivre à la journée jusqu’au moment où je pourrai manger mes crêpes. Le coach qui me suivait (c’était en 2014) n’aimait pas que je mange des crêpes mais j’ai réussi à le convaincre que s’il n’y avait pas de crêpes dans le plan, je ne suivrai pas le plan.

    Oui, je suis un client difficile.

    Et oui, à ce moment, j’étais un peu comme une femme enceinte avec des besoins pour certains aliments spécifiques 🙂

    J’ai suivi le plan pendant 2 mois, après j’ai pété un cable. Et cette expérience m’avait vraiment permis de comprendre pourquoi la plupart de mes clients, en 2012, ne travaillaient avec moi que pendant 2-3 mois. A ce moment, j’utilisais aussi les plans alimentaires. Aujourd’hui, ma méthode de travail me permis de suivre mes clients pendant des mois. Ce qui fait qu’ils ont des résultats bien meilleurs, pour moins de travail de leur part – par contre (et là, vous allez comprendre pourquoi les gens donnent des plans alimentaires), c’est maintenant plus difficile pour moi de suivre ces personnes. Parce qu’il me faut m’adapter à eux, à leurs préférences, à leurs besoins. Ce qui n’est pas le cas avec un plan alimentaire. C’est plus simple de prescrire un plan alimentaire que de guider quelqu’un à travers sa transformation physique, ça c’est clair^^.

    Bref, la présence des plans alimentaires est toujours pesante. Surtout de la part des diététiciens et nutritionnistes.

    Dire à quelqu’un quoi manger… Je sais pas vous, mais ça me semble impossible à faire et surtout à tenir de la part de la personne.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Je vous explique tout en détails dans la vidéo ci-dessous. Parce que, oui, les plans alimentaires peuvent être intéressants, mais dans certaines situations et pour certaines personnes !

    Et si un jour, vous voulez que vous te donne un coup de main pour votre transformation physique (peut-être après l’echec d’un plan alimentaire?), n’hésitez pas à m’envoyer un mail.

    Si vous avez déjà essayé de perdre du poids, sans succès, que vous n’avez pas réussi à perdre le poids que vous vouliez ou que vous avez tout repris… Vous vous êtes auto-saboté.

    Et ça peut faire peur de se dire qu’on s’empêche de réussir. Mais il y a toujours une bonne raison derrière notre auto-sabotage, ou plutôt, notre inconscient pense toujours qu’il y a une bonne raison.

    Je me penche de plus en plus sur cet aspect de la diète et de la transformation physique, comme vous avez sans doute pu le voir dans mes dernières vidéos et articles.

    La raison derrière cela est parce que je veux apporter de réels résultats. Et pour ça, je veux comprendre comment nous fonctionnons.

    Et l’auto-sabotage, c’est quelque chose que je croise très fréquemment. Dans ma propre vie, mais aussi dans celle de mes clients.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Parfois ça peut même passer inaperçu, on peut même penser qu’on fait les bonnes choses… Alors que pas du tout.

    Quelques exemples de sabotage personnel

    Pour mieux comprendre, je vais partager avec vous quelques exemples d’auto-sabotage :

    1. Ca va faire 4 semaines que vous êtes en déficit calorique. Tout va bien pour vous, donc vous vous dites que vous allez intensifier le déficit calorique. Au lieu de suivre les indications que vous aviez, vous commencez à manger de moins en moins. Au final, vous perdez plus de poids pendant 2 semaines puis arriver à un plateau de poids, malgré le peu que vous mangez, vous ne perdez plus de poids. Vous êtes dégouté, vous arrêtez le régime, recommencez à manger (pour vous conforter de cet échec) et reprenez tout le poids perdu et un peu plus.

    2. Vous avez 20 kilos à perdre et aucune idée de la marche à suivre (engagez un coach si c’est le cas). Vous décidez de ne pas engager de coach parce que XYZ raisons (la plus fréquente étant : je n’ai pas l’argent pour – alors qu’inconsciemment, cela n’a rien à voir avec l’argent, mais plutôt avec la peur de réussir, parce que si vous réussissez, qu’est ce qui se passe après ? Vous serez en territoire inconnu – l’échec est connu et confortable, la réussite… Ca, c’est l’inconnu, d’où la peur de réussir) et vous vous lancez seul dans cette perte de poids. Evidemment, vous commencez le régime trop agressivement et perdez beaucoup de poids rapidement. Vous êtes encouragé par la situation, jusqu’au moment où votre poids ne bouge plus beaucoup. Vous avez perdu 12 kilos en 8 semaines, mais vous ne mangez maintenant presque aucune calorie et ne perdez plus de poids. Vous vous retrouvez coincé.

    3. Inconsciemment, vous pensez que vous n’arriverez jamais à avoir le physique que vous désirez parce que XYZ raisons. Vous faites une diète parfaite parce que vous avez eu les bonnes indications (d’ailleurs, si vous voulez les bonnes indications, je vous renvoie vers mon ebook Sec&Musclé A Vie) et transformez votre physique. Seulement, votre image de vous-même est en conflit directe avec votre nouvelle apparence. Vous ne vous reconnaissez plus et commencez à manger pour évacuer cette sensation de perte de repères.

    4. Vous pensez, tout au fond de vous même, que pour obtenir (celui-là, c’est le mien ;)) des résultats, il faut travailler dur, à la limite du possible. Vous décidez donc de vous astreindre à un rythme de vie qui n’est pas le votre, à manger les choses que vous n’appréciez pas et à faire trop de sport. Fréquemment, avec cette croyance, on pense qu’on ne mérite pas de recevoir quelque chose si on n’a pas travaillé pour. Et c’est une croyance assez réaliste, sauf qu’emotionnellement ça se transforme en « je ne ferai jamais assez ». Vous vous retrouvez submergé par les choses à faire, commencez à croire que vous n’y arriverez jamais, augmentant la pression pour faire plus encore, menant à une explosion intérieure et à des craquages à répétitions (comme une casserole sous pression qui laisse échapper du gaz). Ceci menant à une croyance renforcée qu’il faut travailler encore plus et que vous n’arriverez pas à atteindre vos objectifs.

    Il y a plein d’autres exemples. Je vais vous laisser un dernier :

    La diète se passe bien, vous perdez du poids facilement et rapidement, mais inconsciemment, vous êtes mal à l’aise. Le déficit calorique vous rend plus irritable et plus nerveux. Vous commencez petit à petit à accumuler le désir d’en finir rapidement à cause de cet inconfort. D’autant plus que la diète se passe bien, donc vous pourriez accélérer. Vous ne savez pas vraiment comment la diète va se passer, juste que ça devient inconfortable. Donc, vous vous retrouvez mal à l’aise et à l’inconnu, accentuant ce malaise. Pour sortir de cette situation, vous décidez de diminuer votre apport calorique. Après 3 semaines, vous arrêtez le régime parce que vous ne pouvez plus supporter les basses calories.

    Dans chacune des situations (attention, ça va faire mal), vous avez eu ce que vous vouliez inconsciemment.

    Et c’est pour cela que nous nous auto-sabotons. Parce que notre conscience veut une chose différente de notre inconscience.

    D’un côté, vous voulez perdre du poids, mais vous ne voulez pas devoir manger moins.
    Ou, vous voulez perdre du gras et êtes prêt à manger moins mais vous ne vous voyez pas comme quelqu’un de fit et de bien dans sa peau.

    Votre inconscient fera toujours tout ce qu’il peut pour maintenir toutes les croyances que vous avez sur vous-même et sur les autres.

    Si vous pensez que les régimes doivent être durs, votre régime sera dur.
    Si vous pensez que vous êtes gros, vous serez gros.

    Dans la vidéo ci-dessous, nous allons discuter ce phénomène de sabotage. Cliquez sur la vidéo pour en savoir plus !

    Si vous voulez que je vous suive lors de votre transformation physique (et si vous suivez mes indications, vous réussirez), envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com
    ATTENTION : Je ne peux suivre que les personnes étant prêtes à suivre leur apport caloriqe !

    Apparemment, une étude a démontré que lorsqu’on sent les aliments, on grossit.

    Je trouve ça super fun de lire les articles interprétant les recherches scientifiques.

    Bientôt, on grossira en regardant les aliments donc, avant de manger, il faudra mettre un ruban devant les yeux et une pince à linge sur le nez – la méthode « perte de poids de l’avenir » – qui veut acheter ?

    Ce qui voudrait dire que juste l’apport calorique n’est pas le seul facteur dans la prise de poids.

    J’ai ris^^.

    C’est ce genre d’études et de conclusions à deux balles qui font que nous créons des croyances non-adaptées et que des produits ne fonctionnant pas sont créés et vendus en masse.

    Parce que je vous parie que cette « découverte » va être utilisée pour vendre de nouveaux produits.

    L’étude portait sur des rats, auxquels on a retiré l’odorat (après une opération, vous auriez envie de manger ? Moi pas). Ils ont perdu plus de poids que ceux qui avaient encore leur odorat.

    La première conclusion est donc : Sentir les aliments fait grossir !

    Malheureusement, ce ne serait pas une conclusion mais une corrélation.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Pour prouver que sentir les aliments fait prendre du poids, il aurait fallu équilibrer la quantité de calories mangées par les rats des deux catégories.

    Sans cet équilibre, il est tout à fait envisageable que les rats aient mangé moins de calories simplement parce qu’ils ne goutaient pas leurs aliments… D’où leur perte de poids.

    Il aurait aussi fallu laisser un long moment entre l’opération et l’expérience. Il est fort possible que l’opération aie perturbé les rats au point de limiter leur appétit.

    Donc, quand vous lisez une étude, ou une interprétation d’étude, pensez pour vous même. La grande majorité des études et interprétations sont biaisées et tirer des conclusions sur les résultats d’une seule étude… Pas une bonne idée.

    Perdre du poids n’a rien de mystique

    Au final, ce genre d’études et d’interprétations ne fait que perturber les personnes voulant perdre du poids.

    Je dois vous avouer que ça me donne un peu la rage, ce genre de chose. Parce qu’il y a 6-7 ans, j’y aurais cru et j’aurais testé une approche où je ne sentais pas les aliments (j’étais débile sur les bords parfois).

    Donc, voir de la mauvaise information comme ça… Ca me donne envie de crier. Je me bats pour que de la bonne information soit publiée et ces mongoles rajoutent des conneries ?

    C’est un peu comme si vous essayez de nettoyer un endroit pour accueillir les gens pour qu’ils soient à l’aise mais qu’en même temps, vous avez des idiots qui viennent remettre un tas de crasses.

    Perdre du poids repose sur le un simple principe, si vous avez besoin de 2.000 calories pour rester le même, si vous apportez 1.800 calories, vous perdrez du poids (forcément, 200 calories doivent venir de vos réserves)et si vous apportez 2.200 calories, vous prendrez du poids (b’en oui, vous avez trop d’énergie, le corps va la stocker…).

    Après, vous pouvez cibler la réserve dans laquelle le corps va aller puiser (par exemple, plus gras que muscle). Pour cela, il vous faut une bonne répartition de macronutriments et faire du renforcement musculaire.

    Pour ce qui est macros, je vous recommande mon ebook afin d’avoir un plan clair et précis. Cela dit, il vous faut peser vos aliments pour en connaitre les calories, donc si vous n’êtes pas prêt à le faire, ce ne sera pas l’ebook pour vous :

    http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

    Si vous voulez que je vous aide personnellement à perdre le poids ou à remonter votre métabolisme, vous pouvez m’envoyer un mail à kevin@sculptetoncorps.com et on verra comment mettre en place le programme qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

    Encore une fois, je précise qu’il vous faut peser vos aliments. Si nous ne savons pas combien de calories vous consommer, on ne saura jamais comment votre métabolisme évolue (or c’est la base pour perdre du gras le plus facilement possible).

    Perdre Du Poids Demande Un Effort

    Donc, en effet, perdre du poids n’a rien de mystique, c’est même plutôt simple. Par contre, ce n’est pas facile. Il va vous falloir bosser.

    Et je sais que vous ne voulez pas entendre/lire ça. Mais c’est la vérité, et je préfère vous le dire pour que vous soyez prêt à faire face à ce qui va arriver.

    Vous aurez probablement faim, et vous manquerez d’énergie.

    Cela dit, ce ne sera pas en vain.

    J’ai l’impression que beaucoup de personnes veulent que ce soit rapide et facile parce qu’au fond elles ne se pensent pas capables de vraiment perdre le poids.

    Et je comprend ça très bien, parce que c’était mon cas. Donc, je m’auto-sabottais en permanence.

    Comment faire si vous avez cette pensée aussi ?

    Prenez-en conscience, et prenez-vous un coach ! Vous apprendrez plus en quelques mois de coachings qu’en plusieurs années d’entrainement de votre coté. Aussi, vous éviterez plein d’attrapes (comme par exemple, manger trop peu, ou mal s’entrainer, etc.).

    Donc, oui, vous aurez faim et manquerez d’énergie (si vous voulez des résultats significatifs)… MAIS vous atteindrez vos objectifs.

    Ce sera de la peine bien investie. Et si vous avez du mal avec ça, peut-être ne voulez-vous pas suffisamment intensément perdre du poids ou peut-être pensez-vous que ça ne servirait à rien d’avoir faim parce que, de toute façon, ça ne marchera pas. Si c’est le cas, vous êtes dans la merde, parce qu’en effet, si vous pensez que vous n’y arriverez pas, vous n’y arrivera probablement pas.

    En prendre conscience sera essentiel pour ne pas vous auto-sabottez trop rapidement.

    Encore une fois, si vous avez besoin d’aide, que ce soit juste pour me demander un conseil ou un suivi perso, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com.

    Salut tout le monde !

    Comment savoir si votre métabolisme est pourri ?

    Soit, vous mangez très peu et prenez quand même du gras, ou n’en perdez pas. Soit, si vous multipliez votre poids par 25 pour les dames et ~30 pour les hommes vous arrivez à un total qui est plus élevé que les calories que vous mangez actuellement (cette tranche est vraiment le bas du range).

    Un métabolisme qui pousse peu de calories est un réel problème. Pour votre santé ET pour votre bien-être. Peu de calories signifie peu d’aliments, donc peu de micronutriments donc beaucoup de carences. Peu de calories signifie aussi peu d’aliments, peu de choix et donc une vie personnelle et social compliquée (salade au resto ?).

    Si votre corps consomme moins de calories, vous aurez naturellement beaucoup plus de mal à perdre du gras. Par exemple, si votre corps pousse 2.000 calories par jour pour être stable (ne pas perdre ou prendre de gras), vous perdrez +- 1% de votre poids par semaine (ce qui est l’idéal) vers les 1.500 calories avec une activité physique adéquate.

    Si votre corps avait besoin de 3.000 calories pour rester stable, il vous suffirait de manger 2.500 calories pour perdre 1% de votre poids.

    Vous voyez où je veux en venir ?

    Manger peu de calories est la meilleure façon pour ne JAMAIS parvenir à perdre le gras que vous voulez perdre. Cela veut aussi dire que faire les régimes hardcore ne marche pas. Oui, vous perdrez beaucoup de poids. Mais dans 6 mois, vous aurez tout repris, voire plus, et en plus vous serez dégouté du régime (et vous aurez perdu confiance en vous, ce qui, pour moi, est le pire).

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Donc, je vous recommande fortement la vidéo ci-dessous si vous avez remarqué que vous avez un métabolisme peu performant.

    Je veux préciser qu’un métabolisme lent n’est PAS définitif, vous POUVEZ en sortir. Ca vous demandera du travail et une stratégie efficace.

    Si vous êtes prêt à investir ce travail et que vous voulez que je vous aide à travers ce processus, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com et nous remonterons vos calories ensemble, et de la bonne façon.

    Kevin

    Vous avez déjà remarqué, un matin, devant votre miroir, que vous aviez pris du poids sans raison ?

    Peut être même que vous vous sentez un peu groggy, brouillon… Pourtant, votre diète de la veille a été parfaite ! Donc, qu’est ce qui a changé ?

    La réponse la plus simple est souvent la meilleure. Si tout a été parfait la veille, il est fort probable que vous fassiez de la rétention d’eau. Dans la plupart des cas, c’est dû à un apport plus élevé que d’habitude en sel, ou à un volume alimentaire plus élevé (par exemple, vous avez mangé une bonne grosse salade au soir), ou encore à la consommation de boissons light ou pas.

    Dans tous les cas, ça ne veut pas dire que vous avez pris du gras, juste que votre corps retient de l’eau. Rien de grave, docteur !

    Pas besoin de s’affoler, pas besoin de changer le plan, d’augmenter l’entrainement, etc.

    Dans la vidéo ci-dessous, on va aller dans le détail et on va voir comment faire partir cette rétention d’eau !

    La chose la plus dangereuse en régime, c’est de changer le plan en cours de route. Pendant votre régime, vous êtes émotionnellement investi (genre beaucoup), vous êtes dans une situation difficile. Vous voudrez en sortir le plus vite possible donc, vous modifierez le plan pour le rendre plus aggressif, plus rapide.

    Et ça, c’est très dangereux.

    Donc, si vous vous retrouvez dans une situation où vous pensez modifier le plan parce que vous n’êtes pas satisfait, pensez-y à deux fois, et soyez certain que ce n’est pas votre impatience qui guide votre jugement et décision !

    Si vous voulez que je vous aide sur ce chemin, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com et nous verrons ce que nous pouvons faire ensemble !

    Kevin

    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, j’aimerais que nous discutions de la motivation et surtout, de la marche à suivre quand la motivation n’est PAS là.

    Et c’est un débat épineux.

    La disparition de la motivation est un phénomène commun à beaucoup de choses dans nos vies et elle est flagrante dans le domaine du fitness et de la transformation physique.

    Vous l’avez déjà certainement vécu. Vous avez la motivation, prêt à transformer votre physique, perdre le gras, prendre le muscle, aller à la salle, manger le poulet, broccoli, etc. Et pendant 2 semaines, vous êtes le dieu du fitness, tout est facile, votre corps se transforme déjà et tout va bien.

    Puis, la 3e semaine arrive et là BAM, la motivation disparait et ce qui était facile au début, devient une véritable torture. Le poulet devient fade, vous vous rendez compte que les broccolis sont verts et ressemblent à de l’herbe, la salle se transforme en corvée. Et votre perte de poids ralentit.

    Cette situation nous arrive à tous et peut être très difficile à vivre.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Avant d’aller plus loin, j’aimerais préciser une chose. La motivation vous fera faire tout un tas de choses intenables sur le moyen et long terme (dans lesquelles vous trouverez soupe aux oignons toute la journée, poulet-haricots, etc.).

    Donc, avoir la motivation (si elle n’est pas correctement gérée) est un problème, tout comme ne pas en avoir.

    D’où le sujet épineux^^

    Dans cet article, nous ne verrons que le cas dans lequel la motivation n’est plus présente et comment faire pour ne pas ruiner des mois d’efforts. Mais le cas dans lequel la motivation est bien présente est tout aussi difficile à gérer.

    Bref, sur ce, je vous laisse avec mon moi en vidéo !

    Salut tout le monde !

    Ah, la nouvelle année. C’est motivation, détermination, objectif, changement.

    Mais, au final, c’est juste la même chose. Il y a une raison pour laquelle nous nous retrouvons dans la situation dans laquelle nous sommes. Que ce soit le surpoids, stress ou autres.

    Et il est impossible de passer au-dessus de cela. Il est impossible de vous forcer à perdre du poids ou à être moins stressé, ou autres.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Vous pouvez y arriver pendant quelques semaines, mois voire années pour les quelques tarés, mais au final, vous reviendrez toujours vers votre niveau de base. A savoir, si vous utilisez l’alimentation comme moyen de décompression, vous lutterez toute votre vie avec le surpoids. Sauf si vous apprenez à ne pas être « pressé » et donc à ne plus devoir décompresser. Si vous êtes constamment stressé à votre travail parce que vous voulez être parfait, vous pouvez utiliser tout un tas de techniques pour déstresser, mais la cause sera toujours là et vous serez quand même toujours stressé. Dans ce cas là, il vous faudra comprendre pourquoi vous voulez être parfait à votre travail et comprendre comment gérer ce besoin.

    Malheureusement, utiliser la force (à savoir quand vous dites « je vais perdre 10 kilos » mais qu’au fond vous ne voulez pas faire ça) pour obtenir ce que vous voulez ne marchera pas sur le long terme.

    Il vous faut donc trouver un moyen d’obtenir ce que vous voulez obtenir sans devoir vous fouetter le cerveau. Ce qui pourrait sembler simple pour certaines personnes et complètement inimaginable pour d’autres.

    Personnellement, je fais partie des autres. Il m’a toujours été impensable d’obtenir mes résultats sans me cravacher mentalement. C’était juste plus simple. Pas besoin de discuter, pas besoin d’écouter, on peut juste choisir ses macros, créer son plan d’attaque et go, c’est parti.

    Et les résultats que j’obtiens en utilisant cette technique sont rapides, et vraiment top. Le soucis est que ces résultats ne durent pas. Et ils ne pourront jamais durer, pour moi, sauf si j’accepte d’être misérable à vie.

    L’approche habituelle, poulet, broccoli, riz n’est donc pas l’approche qu’il me faut. De 1. Et de 2, il me faut trouver les moments où je mange trop et en suis conscient et il me faut comprendre pourquoi je mange trop/plus, alors que je sais que c’est pas bon pour moi.

    Je vous encourage à faire la même chose. Au plus vous avez des données sur vous-même, meilleur vous serez à gérer les différentes situations qui se présenteront.

    Concernant l’approche poulet, broccoli et riz, si vous désirez plus d’infos concernant l’approche que je vais utiliser (qui me permet de manger ce que je veux – mais pas en n’importe quelle quantité), je vous recommande mon ebook Sec & Musclé A Vie, que vous pouvez trouver ici :

    http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

    Il y a une raison pour laquelle vous mangez trop, ou plus que ce que vous devriez. Et la gourmandise n’est pas une explication suffisante.

    Je me rends compte que nous allons plus dans le domaine psychologique à ce point. En soi, cela semble logique, puisque beaucoup de choses viennent de là. Plus que ce qu’on pense.

    Demandez-vous pourquoi. Et n’acceptez pas de demi-réponse. Pourquoi vous êtes en train de manger maintenant ? Avez-vous toujours faim ? Pourquoi continuez-vous à manger ? Pourquoi vous vous sentez mal en vous regardant dans le miroir ? Qu’est ce que vous aimeriez voir et qu’est-ce que ça vous apportera ?

    Au plus vous vous posez des questions, au plus vous aurez des réponses 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    J’espère que vous allez tous et toutes bien en cette fin d’année 😉

    Aujourd’hui, nous allons voir comment maigrir rapidement, en suivant 3 simples étapes. Si vous souhaitez plus d’informations, vidéos, exemples, rendez-vous sur la chaine youtube : www.youtube.com/sculptetoncorps.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Je sais que, quand on parle de poids rapidement, l’émotion devient assez forte, et on en oublie l’aspect pratique. Il devient alors facile de se perdre, d’oublier que la vie ne se résume pas à votre taux de masse grasse (en tout cas pour moi et pour nombreux de mes clients).

    Je vous encourage donc à ne jamais perdre de vue que la quantité de gras que vous portez sur votre corps (à moins que vous soyez dans une situation inconfortable pour votre santé) n’est pas vitale. Ce n’est pas 1 ou 2 kilos de gras en trop qui vont pourrir votre vie (sauf si vous les laisser faire).

    Maigrir rapidement vous demandera beaucoup d’investissement, soyons déjà clairs par rapport à ça. Si vous avez une vie stressante en ce moment, ou si vous avez peu de temps, cette option pourrait être une mauvaise idée pour vous.

    En diminuant vos calories drastiquement, comme il est nécessaire de le faire pour perdre du gras rapidement, vous allez significativement augmenter vos niveaux de stress.

    Si vous décidez donc de quand même faire un régime rapide, vous le ferez en connaissance de cause. Parce que celui-ci influencera votre entourage aussi. Vous serez moins patient, plus rapidement énervé et moins… Sympa, en général^^.

    Je me permet d’insister sur cet aspect de la perte de poids rapide parce que celui-ci est souvent négligé. Souvent, nous commençons notre régime draconien parce que, hé, il faut absolument perdre du gras, pas vrai ? Et nous faisons donc une décision 100% émotionnelle. Or cette décision aura un impact majeur sur la qualité de notre vie et la qualité de la vie de ceux autour de nous.

    Au final, on se retrouve dans une situation dure, sans réel support de notre entourage et on se complexe encore plus qu’avant. On se complexe encore plus qu’avant car cela devient la seule façon de continuer à avancer. La seule façon d’avancer devient la cravache personnelle. Et on devient notre propre captif.

    J’ai personnellement vécu comme cela pendant des années.

    Il m’est donc très facile de reconnaitre mes clients reproduisant le même schéma. Et, croyez-moi, ils sont très fréquents. Je mets donc un point d’honneur à prévenir cette situation.

    Si vous souhaitez ne pas vous retrouver à un moment où la seule façon de rester motivé est d’utiliser la force avec vous-même, je vous recommande de vous commander mon ebook, que vous pouvez trouver en cliquant sur le lien ci-dessous :
    http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

    Le fait de vous forcer à continuer, sans écouter votre corps, sans prendre en considération vos difficultés (ce que nous sommes nombreux à faire), vous fera drastiquement perdre confiance en vous. Vous n’aurez juste plus confiance en vous parce que vous saurez que même si vous ne voulez pas faire quelque chose, vous allez vous forcer à le faire.

    Imaginez ne pas vouloir faire XYZ. Ensuite, une personne vous FORCE à le faire quand même. Comment vous sentirez-vous par raport à cette personne ?

    Il est fort probable que vous n’aurez jamais confiance en cette personne (et que vous l’aimerez pas des masses^^), vu qu’elle ne semble pas vouloir votre bien (elle vous fait faire des trucs que vous voulez pas faire…).

    Donc, pourquoi vouloir reproduire cela dans votre alimentation ?

    Mon message est donc celui-ci : Si vous voulez perdre du gras rapidement, sachez que ce sera difficile mais c’est complètement possible (c’est même plus simple que ce que vous pensez). Prenez votre temps, apprenez à connaitre votre corps et profitez du processus 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Ca fait un petit moment que je n’ai plus laissé d’articles, on va reprendre la situation en main 😉

    J’aimerais voir avec vous aujourd’hui 5 raisons pour lesquelles il est possible que votre perte de poids s’arrête.

    Lorsque vous faites un déficit calorique/régime/sèche/diète/etc. vous apporter moins de calories à votre corps. Si vous le faites bien, vous lui en apporter entre 15 et 25% moins. Si vous êtes un barbare et êtes pressé (et n’avez pas peur « d’abimer » votre métabolisme) vous êtes à 30%+.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Le fait que moins de calories entrent que ce dont le corps a besoin, va le forcer à aller chercher dans ses réserves, à savoir le muscle/gras/tissu osseux/tissu nerveux/etc. D’où la perte de poids lors d’un déficit calorique.

    Le corps n’aime pas cette situation. C’est dangereux pour sa survie (il se pense encore dans la savane avec les lions – si seulement il savait^^). Pour ça, il va tenter de s’adapter à la situation. Il va commencer à consommer moins de calories, il va arrêter de chauffer le corps (ou en tout cas moins qu’avant), il va tout faire pour minimiser les dépenses caloriques dûes à une activité physique (ceux de vous ayant été dans des déficits caloriques sévères savent de quoi je parle^^), etc.

    Les 5 raisons dont nous allons parler dans la vidéo proviennent de ce phénomène. Ce sont 5 situations, 5 méthodes que le corps a utilisées pour diminuer voir carrément annuler le déficit calorique.

    Lorsque vous vous trouvez dans une situation pareille, si vous restez dedans, vous allez imprégner votre corps de cette approche. A savoir, épargner le plus possible l’énergie. Ce qui peut donner un métabolisme très faible.

    Qui dit métabolisme faible dit peu de bouffe dit difficulté en régime dit Mr gras bonjour et bienvenue !

    Donc, il est primordial de ne PAS rester dans une situation pareille, d’où l’importance de cette vidéo, que je vais maintenant vous laisser regarder 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Quand je dis « Mangez TOUT ce que vous voulez », je veux réellement dire mangez TOUT ce que vous voulez…

    Si vous voulez manger que des macdos toute la journée, go baby.

    Si vous voulez manger du cholocat noir toute la journée, go baby.

    Si vous voulez vous prendre plusieurs verres de votre vin préféré, go baby.

    Etc.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Je ne suis pas en train de vous dire que c’est la SOLUTION OPTIMALE.

    Et ça, les gens semblent ne pas comprendre…

    Je ne suis pas en train de dire que manger des macdos toute la journée est une bonne idée ou que vous devriez le faire (j’ai testé – c’était pas cool).

    Serait-il mieux que vous mangiez ultra équilibré, légumes dans tous les sens, légumineuses en veux-tu en voilà, source de glucides à index glycémique plus lent qu’un escargot, etc ? Que de manger des macdos ?

    EVIDEMMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Mais… Pouvez-vous le faire ? Est-ce possible de tenir cette alimentation optimale ?

    Personnellement, je la tiens 2 semaines, ensuite je commence à hair la vie, puis je deviens irritable (plus que d’habitude :p), puis je remets ma vie en question, puis je commence à clairement chercher des alternatives pour ne plus avoir à respecter cette diète, puis je pleure, puis je pète un cable et bouffe tout ce qui entre dans mon champ de vision (humains compris).

    Donc, pour moi, la diète optimale, elle n’est pas tenable sur le long terme. Serait-ce mieux ? Yep. Serais-je en meilleur santé physique ? Yep. Serais-je malheureux comme un poux ? A 100%.

    J’ai besoin de liberté. J’ai besoin de flexibilité. Si je DOIS manger d’une certaine façon, de 1., ça me les brise parce que je ne DOIS rien faire. De 2., ça restreint la qualité de ma vie parce que je vais souvent vouloir manger d’autres trucs. De 3., la bouffe est une façon pour moi de me connecter à mes propres émotions.

    En m’enlevant une alimentation flexible comme je l’ai, on me contraint à avoir un rythme de vie qui ne me convient pas.

    Je ne sais pas pour vous, mais je préfère une alimentation sous-optimale qui me permet d’apprécier la vie qu’une alimentation optimale qui me rend misérable.

    Et, de ce que je vois chez pas mal de gens, mon approche est énormément appréciée.

    Pas parce que les gens mangent de la merde toute la journée. C’est IMPOSSIBLE. Avez-vous déjà essayé de manger de la merde toute la journée (toujours en respectant votre apport en macronutriments et calories) ? C’est IGNOBLE. Vous allez avoir 0 énergie la journée, crever la dalle à soir et haïr la vie.

    Souvent, les gens pensent que quand je dis « manger TOUT ce que vous voulez », ça veut dire que les gens doivent manger 100% des crasses. Et ça me fait rire parce que ce sont souvent les personnes les plus frustrées qui laissent des commentaires du style « c’est du n’importe quoi – non, pas possible – incroyablement faux – ça peut pas marcher – etc ».

    Parce que, je n’ai pas dis de manger QUE de la merde, j’ai dis manger TOUT ce que vous voulez du moment que ça rentre dans vos macros. Et ces gens comprennent ça comme « Oh, il dit que je peux manger TOUT ce que je veux – B’a, perso, je ne veux manger que de la merde toute la journée ».

    Ca étonne toujours les gens quand je leur dis que j’adore ma salade et mes légumineuses.

    La raison pour cela est qu’elles m’apportent quelque chose que les crasses ne m’apportent pas et le fait que je puisse manger ce que je veux ne m’empêche plus d’apprécier les légumes, etc. Je ne suis plus en train de maudire les légumes parce que j’aimerais manger autre chose…

    Quand vous pouvez manger TOUT ce que vous voulez, mais que vous choississez les légumes, cela vous donne une autre perspective sur votre alimentation.

    Ca vous donne une autre liberté.

    Si vous n’avez jamais testé cette approche, testez-la, et donnez m’en des nouvelles 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, nous allons parler de métabolisme. Ca va être fun. C’est, pour l’instant, un sujet qui me fascine un peu plus tous les jours.

    Et, le mécanisme de nos métabolismes n’est pas tant ce qui m’intéresse, mais plutôt la complète ignorance de 99% des gens par rapport à celui-ci.

    Par exemple, certaines personnes pensent qu’elles ne peuvent rien manger sinon elles prennent du gras ! D’autres pensent qu’ils mangent comme des ogres pourtant ne sont pas capables de prendre de la masse musculaire.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Maintenant, je ne suis pas en train de dire que nous sommes tous pareils. Pas du tout. IL est vrai que certaines personnes ont des métabolismes plus puissants et sont capables de manger plus de calories.

    Mais, vous savez quoi ?

    En général, c’est un peu près tout le temps la même chose SAUF chez les gens qui ont fait des régimes à répétition. EUX, ils sont dans la merde, on va voir pourquoi un peu plus tard.

    Souvent, mes clients tournent, pour les hommes, entre 2.200 et 2.600 et parfois 2.900 calories. En maintien. Pour les dames, je dirais plutôt entre 1.800 à 2.200 (la grande majorité d’entre elles étant plus autour des 1.800).

    Evidemment votre métabolisme sera influencé par votre taille et poids ainsi que par votre age et plein d’autres choses. Aussi, votre métabolisme variera au fil de votre vie, en fonction de ce que vous faites. Vous aurez toujours la même base, mais vous pouvez soit la diminuer, soit l’augmenter (et c’est là que ça devient intéressant, pas vrai ?).

    Si vous vous lancez dans un régime, que vous pesez 90kg et que 3 mois plus tard, après un déficit calorique tournant autour de 15 à 20% sur ces 3 mois (ce qui est agressif – si vous ne pesez pas vos aliments, svp, faites-le) et que vous vous retrouvez aux alentours de 78-80kg, vous ne pousserez plus autant de calories par jour !

    Tout simplement parce que 1., vous serez plus léger et votre corps devra fournir moins d’effort pour vous déplacer (donc moins de calories brulées) et 2., vous avez mangé moins de calories forçant votre corps à s’adapter à un apport faible en calorie (il a donc éteint différents systèmes – par exemple vous avez très facilement froid, système thermique OFF !).

    Donc cette combo de plus léger + apport calorique plus faible sur période de 3 mois, va avoir un impact négatif sur votre métabolisme.

    Si vous avez bien fait votre régime, ce qui n’est pas la majorité des gens (ils restent dans un déficit calorique trop important et ne prennent pas suffisamment de refeed-break, si vous voulez voir à quoi ressemble un bon, vrai régime, je vous renvoie vers mon ebook : http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/), votre métabolisme ne sera pas trop abimé.

    Si vous avez mal fait votre régime et avez mangé trop peu de calories, votre métabolisme en sera plus abimé. Donc, il poussera moins de calories. Donc, vous devrez manger moins. Donc, ce sera pas cool.

    C’est pour ça que dans cet article, je vous parle de la récupération après le régime : http://www.sculptetoncorps.com/jarrete-serie-gras-hunter-ep-13/

    Cette phase sera primordial pour réparer les pots cassés lors du régime. Ou pour stabiliser votre mental si vous avez assuré lors de votre régime.

    Bref, tout ça pour dire que si vous faites un régime, votre métabolisme en sera impacté.

    Maintenant, imaginez faire des régimes à répétition. Est-ce que vous pouvez voir ce que ça va faire à votre métabolisme ? Et surtout à votre mental et à votre estime de vous ?

    Donc, oui, ce n’est pas une légende, les gens faisant des régimes à répétition VONT prendre plus de gras et plus rapidement que n’importe qui. Forcément, ils ont tapé sur la gueule de leur métabolisme pendant des années.

    Et tout ça parce qu’ils n’ont pas utilisé une approche alimentaire qui leur convenait.

    Comment Savoir Si VOTRE Métabolisme Est Pourri

    Il n’y a pas 36.000 façon de le faire. Il vous faut peser et mesurer vos aliments afin de savoir la quantité de calories s’y trouvant.

    Faites ça pendant 7-10 jours et pesez-vous tous les jours aussi. A la fin des 7-10 jours, faites la moyenne de l’apport calorique et regardez votre poids. S’il monte, l’apport calorique trouvé est trop haut, s’il descend, l’apport calorique trouvé est trop bas. S’il est stable, alors vous avez trouvé le bon apport calorique.

    Le sport, on s’en occupe pas. Au final, peu importe la quantité précise que votre corps brule, vous ne vous retrouverez jamais dans un labo où tout sera mesuré de façon optimale, donc pas besoin de vous prendre la tête avec les détails. Au plus vous faites simple, au mieux c’est.

    Une fois que vous avez ce métabolisme de base, vous savez comment perdre du poids, prendre du muscle ou le soigner.

    Votre taille va grandement influencé votre métabolisme. Par exemple, j’ai une cliente qui fait ~1m40 pour 38kgs. Elle brule en maintien ~1.300 calories. Ce qui veut dire que pour perdre du poids, elle doit passé sous les 1.000 calories. Il est fort probable que si vous, qui lisez cet article, deviez manger 900 calories, vous pêteriez un cable. Parce que votre corps a besoin de plus.

    Si vous avez une taille moyenne, vous pouvez retourner aux ranges que j’ai donné plus haut dans l’article.

    Il est pourri ?

    Si vous trouvez que votre métabolisme est bas, pourquoi ne pas passer 2-3 mois à le booster ? Avant de faire un régime… Comme ça, vous serez dans une position de force.

    Souvent, les gens viennent vers moi quand ils sont bloqués dans leur régime. Mais c’est TROP TARD à ce moment. JE NE SAIS PLUS RIEN FAIRE – oui, ça me frustre^^.

    Les gens sont bloqués parce qu’ils se retrouvent à manger trop peu de calories, pendant trop longtemps. Ca abime leur métabolisme et les met dans une situation pas top pour le futur. Si c’est votre situation, PRENEZ UN BREAK ! Remontez vos calories à votre niveau de maintien !

    Et, avant de repartir dans un régime, faites une phase de récupération. PLZ.

    Et sur ce, passons à la vidéo du jour !!

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !