Avec tout ces programmes « Perdre de la graisse abdominale rapidement grâce à XYZ ! », « Dérabassez vous de votre graisse abdominale en 10 minutes d’exercices par semaine, grâce à CE programme ! » « Incroyable ! J’ai perdu 300 kilos en 2 mois, tout ça en faisant 10 minutes de XYZ PAR SEMAINE et ce, sans me forcer ! ».

    Je disais quoi…?

    Ah oui. Avec tout ces programmes, on nous pousse à penser qu’il est possible de perdre de la graisse en faisant de l’exercice. Donc, si on fait des abdos, on perd de la graisse sur le ventre, non ?

    OUI.

    Oui, le sport fait perdre de la graisse, notamment à l’endroit où les muscles travaillent. Mais… C’est pas tout rose.

    Je vous explique tout dans cette courte vidéo ;

    Pas koel, je sais. Vous trouverez en bas de ce post l’article dont je vous ai parlé dans la vidéo.

    Allez ! C’est une bonne nouvelle, vous n’aurez pas à faire d’abdos pendant des heures (Regarder la video pour savoir pourquoi).

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    L’article dont je vous ai parlé dans la vidéo (retapez juste le titre dans google et choisissez celui qui présente la disponibilité pdf pour avoir le texte complet) : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16985258

    Je vois très peu de gens qui appliquent et suivent ces conseils, pourtant ils sont essentiels et facilement (très, très facilement) applicables à votre entrainement.

    Autant ils paraissent simples, autant les respecter est crucial.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Si vous vous voulez vraiment sculpter votre corps, il faudra passer par la case « musculation ».
    Ca donnera un tonus et une énergie à votre corps qu’une alimentation saine ne pourrait pas vous procurer à elle seule (même si elle a un rôle très important).

    Tout ça, ça viendra de la musculation.

    Par musculation, je n’entends pas gonflette (quoique…?).
    Par musculation, j’entends musculation.

    J’entends développer ses muscles. Sans chercher les limites (croyez-moi, vous ne voulez pas trouver les limites du corps humain). Pas de gonflette, pas de dopant.

    Evidemment, il y a une bonne et une mauvaise façon de faire de la musculation.

    Les conseils qui suivent sont là pour vous mettre sur la bonne voie.

    Ne prenez pas trop lourd !

    Quand vous commencez, votre cerveau a du mal à bien communiquer avec votre muscle.
    Votre « schéma moteur » (le mouvement que vous devrez faire pour exécuter l’exercice) n’est pas bien développé.

    C’est normal. On a tous commencé par là.

    Prenez des charges que vous pouvez maitriser, votre but est, dans un 1er temps, d’apprendre le mouvement à votre cerveau et à vos muscles.

    Controlez le mouvement

    Descendez lentement, et remontez lentement. Comptez au moins une seconde pour chaque.

    Pas d’explosif, s’il vous plait !

    Si vous êtes confirmé (vous vous entrainez régulièrement depuis au moins 1 an), alors vous pouvez tenter de l’explosif, si ce type d’entrainement vous convient.
    Mais si, comme moi, vous êtes plutôt du type endurant, les entrainements explosifs ne vous seront pas fort utiles.

    Ne vous entrainez pas trop

    Une erreur que beaucoup de gens commençant la musculation font, c’est qu’ils s’entrainent trop longtemps et trop souvent.

    Visez 1h par séance maximum.

    En commençant, vous pouvez vous permettre de travailler tout le corps.

    Si vous entrainez tout le corps d’un coup, pas besoin d’aller plus de 3 fois par semaine à la salle de muscu.

    Peut-être qu’au début vous pourrez vous permettre de vous entrainez souvent, mais au plus vous progresserez et arriverez à aller chercher dans vos réserves (histoire de tirer une ou deux répétitions en plus), au plus vous devrez augmenter le temps que vous laissez entre deux entrainements.

    A vous de voir combien de jours vous sont nécessaire entre deux séances.

    Prenez du « post-workout »

    Il vous faut manger juste après votre entrainement.

    Je vais écrire un article sur ce sujet, dont je mettrai le lien ici (s’il n’y a pas de lien, c’est que cet article n’a pas encore été publié)

    En résumé, mangez des glucides (du sucre) et des protéines après votre entrainement.

    Et pas 2 heures après ! Prenez le « post-workout » le plus tôt possible après la fin de votre séance.

    Buvez

    Quand je m’entraine en salle, ou chez moi, je fais toujours attention à boire suffisamment d’eau.

    L’eau est l’élément le plus important de notre corps, elle compose à peu près 60% de notre corps.

    Voici un article qui va dans les détails (en cours de rédaction).

    Etirez-vous

    Très important pour prévenir les blessures.

    Actuellement, les recherches ne montrent pas de bénéfice sur le court terme.
    Et leurs bénéfices à moyen et long terme sont discutés.

    Mais, tentez l’expérience.

    Testez 2 semaines sans étirement, puis 2 semaines avec.

    Vous comprendrez leurs intérêts. Si vous ne les comprenez toujours pas après ce test, alors faites-moi juste confiance… Etirez-vous.

    Pas besoin de faire 10 milliards de séries pour le même muscle !

    Ne passez pas 20 minutes à faire du développé couché (ou n’importe quel autre exercice).

    Ca ne sert à rien.

    Il vaut mieux faire quelques séries d’un exercice, puis passer à un autre qui va solliciter le même muscle mais d’une « façon » différente (par exemple, passer des pompes au sol aux pompes avec les pieds surélevés).

    Vous ne développerez pas de muscle du jour au lendemain si vous faites 100 séries du même exercice.
    Au mieux, vous allez vous fatiguer inutilement, bruler du muscle et augmenter le risque de blessures.

    Et si votre but est de développer de la force, sachez que ce que vous faites est contre-productif.

    Si vous voulez augmenter votre force pour un certain mouvement, il ne faut pas en faire beaucoup, mais souvent (en faire beaucoup fatiguera votre système nerveux, ce qui fait que vous ne serez plus capable de vous entrainer au maximum de vos capacités).


    Ces conseils ne vont évidemment pas transformer votre training (si c’était pourri avant, maintenant ce sera ok), mais ils vont nettement diminuer vos risques de blessure (cela dit, vous pourriez toujours vous blesser, même en les suivant !).

    N’oubliez pas que ce qui compte, c’est le long terme.

    Si vous faites une séance vraiment super intense, mais que par la suite, vous abandonnez… Ca ne sert à rien.

    Il vaut mieux faire des séances douces que vous appréciez, plutôt que des séances de barbares à la suite desquelles vous vomissez vos tripes.

    Enfin, je trouve…

    Quoique vous fassiez comme entrainement, il y a d’autres façons de le faire.

    Si ce que vous faites actuellement ne vous plait pas, changez !

    Si vous faites des exercices au poids du corps, vous pouvez passer à la fonte (aux haltères et barres…), ou si vous ne voulez vraiment pas, parce que c’est de la gonflette (et c’est une illusion), vous pouvez varier le nombre de séries, vous pouvez varier l’ordre.
    Vous pouvez même varier les exercices en eux-mêmes !

    Si les pompes ne vous plaisent plus, vous pouvez faire des dips !
    Ce sont les mêmes muscles, sauf qu’ils vont travailler différemment.

    Et si vous en avez marre de vous entrainer… Prenez une pause !
    En régime ou pas.

    Vous n’allez pas « dégonfler » parce que vous arrêtez pendant une semaine.

    Par contre, vous dégonflerez surement si vous vous dégoutez de la musculation et décidez de l’arrêter !

    Quand on fait un régime, on investit du temps, de l’argent et le plus important, on s’investit soi même.
    On y met nos espoirs, nos rêves, nos idées, nos passions.

    Et parfois, on rate.

    Ca fait mal…

    Puis, le temps passe et on oublie. On oublie notre « échec ».

    Mais inconsciemment, il est toujours là.

    Rater un régime dans lequel on s’est investit, c’est comme s’être fait brûlé. On peut oublier la douleur, mais la cicatrice restera et notre corps réagira de lui même, pour nous protéger, quand nous nous approcherons d’un feu.

    C’est la même chose pour un régime. Si vous voulez perdre de la graisse sérieusement, vous avez plutôt intérêt à bien vous y prendre… Et dès la 1ère fois, si vous ne voulez pas rester gras pour le restant de vos jours (et mal le vivre).

    Dans cet article, je vais vous présenter 3 pièges dans lesquels énormément de gens tombent.
    Une fois que vous les connaitrez, vous pourrez facilement les repérer et les éviter.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Les voici ;

    1er piège ; Vous allez trop vite !

    Quand on commence notre régime, on est ultra-motivé. On va perdre cette graisse, et on va la perdre en moins de deux semaines ! Pas d’alternative ! 2 semaines !

    Vouloir perdre beaucoup et rapidementC’est ça le 1er piège.

    Si vous voulez perdre beaucoup de poids et rapidement, vous allez adopter un régime draconien (parce que si on mange peu, on va d’office perdre plein de graisse ! Non ?)

    Si votre régime est très restrictif, votre corps va se sentir attaqué et il sortira l’artillerie lourde ;

    Disons qu’après les deux premières semaines de votre régime, vous ayez perdu 4 kilos (2 kilos chaque semaine).
    La 3eme semaine, vous ne perdrez plus qu’un kilo.
    Puis, lors de la semaine numéro 4, vous ne perdrez plus que 500g.
    Et la semaine suivante…

    Rien. Vous n’avez pas perdu de poids.

    Pourquoi…?

    Parce que votre corps se sent attaqué, donc il se défend. C’est la loi de la survie !

    Il y a 50.000 ans, si vous n’aviez plus accès à suffisamment de nourriture, votre corps devait faire en sorte de diminuer le nombre de calories (et donc la quantité de poids qu’il perd chaque semaine) dont il avait besoin pour fonctionner, sinon vous alliez mourir !
    Vous n’auriez plus suffisamment d’énergie pour vous défendre, pour aller chasser, pour vous déplacer…
    Ce qui est assez embêtant si vous vivez dans la nature.

    La façon dont notre corps fonctionne n’a pas tellement changé depuis ce moment là.
    Ce qui fait que quand vous commencez votre régime, allez-y doucement. Ne brusquez pas le corps, sinon il se mettra en mode survie et vous n’arriverez plus à perdre du poids.

    Prenez votre temps et votre régime n’en sera que plus agréable (enfin, façon de parler) et efficace.

    2e piège ; Vous n’avez pas de plan

    Ça sonne mal, comme phrase. Plan pour un régime, etc. C’est tellement plus drôle sans plan. Ça fait aventure !

    L’ennui dans une aventure, c’est qu’on se paume souvent. Et qu’on risque de se retrouver dans des endroits où on n’a pas spécialement envie d’être…

    Je sais que c’est pénible de faire un plan. Il faut se poser tout un tas de questions, comme ;

    Combien de semaines va durer le régime ?

    Combien de grammes (ne dites pas kilos svp) de graisse par semaine vais-je essayer de perdre ?

    A quoi ressemblerais-je à la semaine X (vous n’avez quasiment aucun moyen de prévoir cela, mais il est intéressant de se poser cette question afin d’arriver à peaufiner vos estimations pour le futur) ?

    Combien de repas par jour vais-je manger ?

    Quelle serait, idéalement, la quantité de protéines/ glucides/ lipides que je devrais consommer ?

    Combien de fois par semaine vais-je m’entrainer ?

    Etc.

    Faire un plan est pénible parce que commencer un régime est plus un acte émotionnel qu’intellectuel
    .
    On veut perdre cette graisse, pas prévoir comment on va faire pour la perdre. On veut juste s’en débarrasser…

    Je comprends. Moi aussi, je trouve ça lourd. Mais il y a des bons trucs !

    Planifier ne se résume pas à se poser des questions et à se masturber mentalement.

    Il faut aussi suivre son évolution au cours du régime ;

    Chaque semaine, pesez-vous, photographiez-vous (même éclairage, même endroit, même appareil photo), filmez-vous (c’est beaucoup plus représentatif des progrès réalisés) et écrivez les sensations du moment ;

    Comment vous sentez-vous ? Est-ce que vous êtes confiant par rapport à la suite du régime ? Où pensez-vous être dans deux semaines (est-ce que vous abdos seront visibles ? Est-ce que vous aurez perdu 1 cm de tour de taille ?) ? D’un point de vue physique, mental, etc. ?

    3e piège ; Vous vous découragez quand les résultats ne sont pas là

    Disons qu’en 2 semaines vous ayez perdu 4 kilos (ce qui est trop). Et, lors de la 3e semaine, vous ne perdez plus que 300 grammes.

    Quelle sera votre réaction ?

    Triste, déçu(e), abattu(e), démoralisé(e)… ?

    On a tous cette tendance à vouloir éviter ce genre d’émotions à tout prix. Elles sont tellement désagréables…

    Comment pouvons-nous nous en débarrasser ?

    La réponse la plus fréquente est l’arrêt du régime.

    Ne vous laissez pas avoir par ces émotions.
    Quand les résultats ne sont pas là, il suffit d’adapter le régime. En rajoutant un peu de sport dans votre semaine, en enlevant la tartine à 16h, etc.

    Mais surtout, restez concentré. Une mauvaise semaine, c’est juste une mauvaise semaine. On a pris un coup, maintenant, il faut répliquer si on veut gagner le match.

    Personnellement, je n’ai pas envie d’attendre des années avant de pouvoir me regarder dans le miroir et me dire « Wow ».

    Evidemment, ça n’arrivera pas du jour au lendemain…

    Parfois, ça n’arrivera pas. Ou bien ça prendra quelques années.
    Parfois, si vous êtes bien renseigné, vous pourriez arriver à vraiment transformer votre corps en quelques mois.
    Et souvent, si vous êtes mal renseigné, vous endommagerez votre corps en quelques semaines…

    Les conseils qui suivent sont là pour faire en sorte que vous apparteniez à la catégorie des gens qui réussissent à transformer leur corps rapidement et durablement.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Suivez-moi sur facebook ! https://www.facebook.com/kevinphilippeofficiel/
    Jetez un oeil à la chaine youtube ! https://www.youtube.com/user/Sculptetoncorps

    Soyez régulier

    Evident, non ? Pourtant, peu de gens le font ! C’est assez incroyable.

    Nos vies ne sont pas régies par ce qu’on fait une ou deux fois par semaine. Elles sont régies par nos habitudes ;

    Si vous mangez sainement tous les jours, ça se verra ! Il suffit de quelques semaines pour que les changements soient déjà visibles.

    Tandis que si vous mangez bien le lundi puis mal le mardi… Vous n’aurez pas de résultat (ou pas beaucoup) et vous resterez dans le « no-man’s land ».

    Ca ne sert à rien de partir fort puis de stopper la course à mi-chemin.

    Ce n’est pas comme ça qu’on gagne.
    On gagne en partant doucement, à son rythme, et en le suivant jusqu’à la fin.

    Mangez suffisamment de protéines

    Les protéines sont vos fondations, c’est grâce à elles que vous allez construire et entretenir vos muscles. Et ces muscles sont la clé de la réussite de votre régime.

    Mais vous pourriez vous en sortir en ne mangeant qu’un peu de protéines…

    D’ailleurs, testez !

    Faites cette petite expérience ;

    Pendant 2 mois, prenez juste une dizaine de grammes de protéines (ou rien) après votre entrainement (en musculation).

    Puis, quand ces 2 mois seront finis, prenez en 25g ou plus. Vous verrez la différence.

    Cela dit, manger des protéines juste après un entrainement de musculation est très bien, mais ce n’est pas suffisant.

    Si vous faites de la musculation et/ou un régime, manger 0.8 gramme de protéine par kilo de poids de corps (c’est la quantité qui est conseillée pour les personnes ne faisant pas d’activité sportive) n’est pas terrible. Tout simplement parce qu’en régime, le corps « mange » les muscles (pour avoir de l’énergie).

    Mais c’est impossible, pour moi, de connaitre la quantité idéale de protéines que vous devriez consommer.

    Parce que je ne sais pas comment vous vous entrainez. Je ne sais pas combien de fois par semaine vous vous entrainez. Je ne sais pas si vous faites un régime « agressif ». Je ne sais pas comment votre corps réagit aux protéines/entrainements, etc. Bref, vous avez compris…

    Ce sera à vous de déterminer votre apport en protéine idéal
    .

    Reposez-vous

    Si vous voulez prendre du muscle, ça ne sert à rien de vous entrainer tous les jours.

    Si vous sollicitez trop un muscle, il ne grossira pas.
    Il pourrait même « dégonfler » (ouch, je hais ce mot).

    On pourrait comparer ça à une plante qu’on arrose ;

    Si on l’arrose trop, elle va se noyer.
    Si on l’arrose trop peu, elle va mourir de soif.

    C’est la même chose pour le muscle. Si on veut qu’il se développe, il faut l’entrainer, mais pas trop (sinon il risque de perdre en volume).

    A vous de trouver le point d’équilibre.

    Et Dormir… Si je pouvais, je ne dormirais que 6h par jour. Mais je ne peux pas. Surtout pas en régime. Et vous ne devriez pas non plus.

    Quand on dort peu, le corps ne récupère pas comme il le devrait.
    S’il ne récupère pas bien, en plus de ne pas être aussi performant que s’il avait suffisamment de repos, il va aussi avoir du mal à entretenir le muscle et à perdre de la graisse.

    Pourquoi croyez-vous que les bodybuilders pro sont aussi des pro de la sieste ?

    Faites du cardio

    Ce n’est pas pour perdre de la graisse.

    Pour perdre de la graisse, la différence sera le régime (la façon dont vous mangez) plutôt que le cardio.

    Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Essayez !

    Faites des tonnes de sport puis testez le régime. Ce sera moins fatiguant. Peut être plus frustrant parce que vous ne pourrez pas manger ce que vous voulez, mais vos résultats seront meilleurs (sauf si vous faites un régime à la n’importe quoi).

    Donc, à quoi sert le cardio ?

    Ce sera pour votre coeur. Pour le renforcer.
    Ensuite, pour rendre votre système vasculaire (vos vaisseaux sanguins et autres) plus performant. Ca va aussi tonifier les jambes. Légèrement, mais c’est toujours ça de prit.

    Le gros bénéfice du cardio est le souffle ;

    Quand je fais mes séances de musculation, j’aime ne pas être trop essoufflé (parce qu’en musculation, on travaille le muscle et non pas le souffle).
    Sans cardio, mes séances seraient horribles. Mon coeur battrait à toute vitesse en permanence, je suerais à grosses gouttes, je manquerais de souffle, etc.
    Bref, pas cool.

    Faire du cardio me permet d’éviter tout cela.

    Même si vous ne voulez pas faire de musculation, le cardio est votre ami.
    Votre corps vous en remerciera. Peut-être pas tout de suite, peut-être pas demain, mais un jour, il vous dira merci.

    Pour mon cardio, je me contente de 2 séances de cardio par semaine, qui durent 35′.
    Idéalement, il faut contrôler son pouls cardiaque. Je l’ai fait pendant tout un temps, mais je trouve ça désagréable.

    Et vu que je veux m’amuser quand je m’entraine, je prends juste ma musique, mes baskets et j’y vais.
    Je cours doucement, à un rythme régulier et j’essaie d’apprécier la balade…

    Mangez à intervalle régulier

    Si vous mangez suffisamment de protéines, félicitations, mais est-ce que vous les mangez réparties sur la journée ?

    Manger des protéines tout au long de la journée est important parce que le corps n’est pas capable d’absorber beaucoup de protéines d’un seul coup.

    Il faut donc éviter de le surcharger (sauf juste après un entrainement où vous pouvez prendre plus de protéines, vu que le corps doit reconstruire les muscles endommagés).

    Si vous mangez trop de protéines en une fois, déjà ça ne servira à rien (parce que le corps ne pourra pas toutes les absorbées) et ensuite, votre corps va devoir faire en sorte d’éliminer toutes ces protéines non utilisées en plus des déchets des protéines qui ont été absorbées.

    Si vous mangiez, au matin, les x grammes de protéines dont votre corps a besoin, d’ici midi il les aurait déjà toutes utilisées (s’il était capable d’absorber toutes ces protéines).
    Parce que ce que vous mangez ne reste pas en permanence dans votre estomac. Après un certain temps, le « bol alimentaire » aura passé l’endroit où il donne au corps les protéines/sucres/graisses et autres. Et il se dirigera vers le terminus. Yey !

    Pour entretenir votre corps tout au long de la journée, il faut des protéines en permanence.

    (Les bodybuilders se réveillent même pendant la nuit pour manger).

    Visez un repas toutes les 3/4 heures.
    Personnellement, ça me convient. A vous de voir comment votre corps fonctionne (avec l’expérience vous verrez l’intervalle de temps entre les repas qui vous convient).

    Et si, comme moi, vous n’avez pas faim le matin, il va falloir vous forcer. Votre corps vient de sortir de son « coma » bienfaiteur, il a besoin de jus pour fonctionner.

    « Manger et s’entrainer régulièrement, bien dormir et faire du cardio… Wow, merci de m’avoir fait perdre mon temps Kevin ! »

    80% de vos résultats viendront des basiques.

    Si vous voulez un corps hors norme, il vous faudra plus que les bases, c’est vrai.

    Mais avant d’y penser, maitrisez d’abord vos classiques. Ce n’est pas aussi facile qu’il y parait.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Si vous voulez voir ma transformation physique (et son évolution !!), rendez-vous sur la chaine youtube (la série gras hunter vous intéressera) à http://www.youtube.com/sculptetoncorps ou sur la page facebook à http://www.facebook.com/kevinphilippeofficiel.

    Vous devez faire une course de 10 km. Est-ce que vous allez commencer par courir comme un dératé ? Ou est-ce que vous allez prendre un rythme plus tranquille ?

    Quand il s’agit de perdre de la graisse, la majorité des gens courent comme des dératés.

    Et vous ?

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

    Vous verrez ça tout le temps. Quand quelqu’un commence un régime, parce qu’il veut perdre de la graisse ou sculpter son corps ou quoi que ce soit, il va aller trop vite. Il va enlever les fruits, les légumes, le pain, les graisses, etc. Au final il mangera peu. Il aura faim en permanence, mais il sera content parce qu’il est en train de « perdre de la graisse ». En tout cas, c’est ce qu’il pense…

    Quand on commence un régime, il ne faut PAS se précipiter. Les derniers en début de course seront les 1ers à l’arrivée !

    Enfin, fini avec le blabla, parlons business ;

    1ère étape ; Débarrassez-vous des crasses

    Une crasse, c’est tout ce qui n’est pas sain. Un sneakers est une crasse. Tout comme une glace, un hamburger, une frite, des bonbons, des biscuits, une tarte, des crêpes et si on aime les extrêmes, la plupart des yaourts sont des crasses aussi (trop de sucre, berk).

    Pour réussir la 1ère étape, il vous suffit de retirer les crasses de votre alimentation.

    Si vous ne vous sentez pas prêt à arrêter de manger « mal », alors contentez-vous de ne pas toucher aux crasses en fin de journée (par exemple, à partir du moment où le soleil se couche, vous ne mangeriez plus que des aliments « sains ») .

    Manger avant d’aller dormir est la meilleure stratégie pour stocker le maximum de graisse… Et bon, ce n’est pas mon but, et je suppose que ce n’est pas le votre non plus, donc je préfère éviter.

    Une fois que vous aurez éliminé toute cette « malbouffe », et que vous n’arriverez plus à perdre de la graisse (c.à.d. que votre poids aura été stable pendant au moins 2 semaines et que vous n’aurez pas vu d’amélioration dans le miroir), passez à la 2e étape.

    2e étape ; Enlevez les en-cas

    Les en-cas, ce sont nos sneakers (qui devraient ne plus être présents dans votre alimentation, pas taper), nos tranches de pain, ou quoi que ce soit que nous mangions entre les repas. Il faut les enlever.

    Ce qui fera que vous ne serez plus en train de manger 24/7. Le stockage des graisses sera donc moins important. C’est un processus compliqué, qui est long et pas spécialement facile/agréable à comprendre.
    Globalement, le fait de manger souvent va faire en sorte de maintenir la glycémie (le taux de sucre dans le sang) élevée. Ce taux élevé va favoriser le stockage de graisse par l’insuline (c’est l’hormone qui s’occupe de réguler le taux de sucre dans le sang, entre autres). Bref, on n’en veut pas.

    Pour régler ce problème des en-cas (parce qu’on a faim !), il faut essayer de manger toutes les 3 heures. Pas entre. Si vous mangez à 07h00, votre prochain repas sera à 10h00.

    « Pourquoi manger toutes les 3 heures ? J’ai pas le temps ! Je bosse, moi… »

    Manger toutes les 3 heures, c’est surtout pour ne pas avoir faim. Il y a d’autres bénéfices sur le côté, mais c’est celui-là le plus important.

    Parce que ;

    Régime = contrôle. Faim = zéro contrôle.

    Donc, on préfère éviter d’avoir faim. Si vous êtes éloigné d’une cuisine, être affamé ne sera pas un trop gros souci. Mais si vous êtes dans la cuisine et que vous avez faim… C’est le début de la fin (oui, le jeu de mot est fait exprès).

    C’est pour ça que je mange toutes les 3 heures. C’est suffisamment court pour me permettre de ne pas avoir de nouveau faim, et c’est suffisamment long que pour que mon estomac soit prêt à manger (ça me permet aussi d’avoir une vie sur le côté).

    Il vous faudra trouver votre intervalle idéal, parce qu’il varie en fonction de chacun (et de ce que vous avez mangé au repas précédent).

    3e étape ; Le soir, limitez le sucre

    Enlever les crasses et les en-cas sera suffisant pour perdre du poids pendant un moment. Mais le corps s’habitue à tout… Si vous voulez continuer à perdre de la graisse, il va falloir intensifier le régime…

    Pratiquement, on enlève les sucres du soir comme ceci ;

    Si vous mangiez des patates avec des haricots le soir, diminuez de moitié la quantité de patates que vous mangiez d’habitude. Vous pouvez et devez (dans un 1er temps) garder des sources de sucre au dernier repas de la journée… Un peu, mais il doit y en avoir.
    Et, ne rien manger le soir n’est pas non plus une alternative. Il faut garder un peu de sucre, et beaucoup de protéines (pour en savoir plus sur les protéines).

    N’oubliez pas les légumes. Ils sont vos amis. Pas seulement parce qu’ils sont bons pour la santé, mais aussi parce qu’ils vont vous « caler » bien comme il faut.


    Vous savez maintenant comment commencez un régime de la meilleure façon possible. Si vous appliquez chacune de ces 3 étapes, les résultats seront au rendez-vous.

    J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !