Ca va faire 80 jours que je perds du poids.

Avec un bon déficit calorique. Je mange aux alentours de 2.200-2.400 calories (avec un métabolisme autour de 3.200-3.400 calories). Et une fois tous les 5 jours, pendant 2 à 4 jours, je mangerai 3.000 à 3.400 calories.

Ce qui veut dire que j’ai un déficit calorique agressif, très agressif, ce qui me permet de perdre beaucoup de graisse rapidement.

Mais, j’ai aussi la chance d’avoir un bon métabolisme, qui pousse beaucoup de calories, ce qui me permet de continuer à manger « beaucoup » de calories, tout en étant dans un gros déficit calorique.

Ceci n’est pas de la chance, ceci est dû au travail que j’ai réalisé sur les dernières années. J’ai boosté mon métabolisme pour arriver à ce stade, pendant des mois et des mois. Vous pouvez cliquer ici pour aller jeter un oeil à l’artcile précédent parlant de métabolisme.

Vous pouvez aussi booster votre métabolisme, mais ça prendra du temps. Pour certain(e)s plus que d’autres.

Mais quelle est la solution ? Faire une diète ultra agressive, tout en perdant peu de gras parce que votre métabolisme est bas ?

Je sais que c’est difficile à avaler… Vouloir perdre du poids mais en être dans l’incapacité suite au niveau métabolique… C’est pas cool.

Mais c’est important de comprendre la situation pour pouvoir la gérer.

Faire une diète avec un mauvais métabolisme sera un long processus.

Faire une diète avec un métabolisme correct à bon, ce sera quand même un long processus, mais toujours bien plus rapide et plus facile.

Bref, il me reste 20 jours avant la fin du challenge :s Je n’arriverai probablement pas à atteindre mon objectif de départ qui était de 88-89kg, et ça me va parfaitement (je suis même semi-content – je déteste perdre du poids).

Donc, je pourrais me dire « aller, je continue ».

Et ce serait une erreur. Il y a 80 jours, j’ai fait un pacte avec moi-même. Je me suis dis que j’allais partir dans un challenge de 100 jours intenses.

Et je l’ai fait.

L’objectif poids et mensurations était uniquement pour m’aider à avancer et viser quelque chose de concret.

Beaucoup de monde créé des objectifs et ensuite, lorsqu’ils les atteignent, au lieu de se féliciter et de prendre un break, ils sont insatisfait(e)s et décident de continuer.

Ca ne marche jamais.

Quand vous vous lancez dans une diète, dans un challenge et que vous faites un pacte avec vous même, si vous ne le respectez pas, ça va vous revenir dans la figure.

Souvent, on ne se rend pas compte des sacrifices et difficultés rencontrées pour atteindre les objectifs initiaux. Ce n’est que lorsqu’ils sont atteints et qu’on continue à avancer comme si de rien n’était, qu’on se rend compte qu’on a été trop loin.

J’ai personnellement fait cette erreur, je coache régulièrement des personnes qui ont fait cette erreur et je reçois pratiquement tous les jours des emails de personnes ayant fait cette même erreur.

Donc, si vous avez un objectif précis, une fois que vous l’atteignez, fêtez ça. Et prenez un moment pour récupérer.

Le repos du guerrier. Ou de la guerrière.

Ca se mérite, nous sommes d’accords, mais ça se respecte aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *