Et ce n’est pas toujours facile à entendre… Ou à dire.

A tous les niveaux.

En tant que coach, je veux encourager les gens à faire de leur mieux. Et souvent les gens ne se lancent pas dans leur transformation physique parce qu’ils ont justement trop peur que ce soit dur ou qu’ils échouent.

Au début de ma carrière, j’encourageais énormément les gens, en essayant de minimiser les difficultés. Et ça marchait plutôt bien.

Par contre, pour les gens pour qui la transformation physique est plus dure, physiquement et/ou mentalement, cette approche était un désastre.

Parce qu’ils/elles n’étaient pas préparé(e)s pour ce qui allait arriver. Vu que je ne disais que des choses positives, ce qu’on peut attendre d’un coach, mes clients n’étaient juste pas prêts à se prendre la violence d’une transformation physique récalcitrante (et si vous avez fait plusieurs régimes et avez plus de 30 ans, ce sera probablement votre cas).

Donc, au final, en étant juste positif, pour ces personnes, le résultat n’était pas à 100%.

Ce faisant, j’ai commencé à dire clairement à mes clients et clientes qu’ils allaient en baver (quand il s’agissait d’une personne qui allait probablement en baver). J’ai commencé à leur dire comme ça allait être pénible.

MAIS

Qu’ils pouvaient réussir s’ils étaient prêts à s’accrocher.

Et ça, c’est la réalité. Quoi qu’on fasse dans la vie, si c’est un résultat impressionnant, ce sera de toute façon difficile. Donc, autant le dire de suite, que ce soit clair.

Parce que souvent, quand les gens entendent “ça va aller facilement”, ça met une nouvelle pression. Ca met un nouveau standard à atteindre.

Par contre, si on dit “ça va être difficile”, on enlève la pression de performance. Pression que, de toute façon, la plupart des gens ayant fait plusieurs régimes pensent, tout au fond, ne jamais pouvoir atteindre.

Ca m’a choqué…

Quand j’ai découvert que, comme moi, la plupart des gens qui ont fait plusieurs régimes pensent qu’ils ne vont jamais réussir. A ce moment, je me suis dis “je ne suis pas le seul fou!” 😛

On pense certaines choses par rapport à nos capacités, qui sont fondées sur d’anciennes idées.

Par exemple, ça m’a toujours fasciné, comment se fait il qu’on parvienne à attacher un éléphant adulte à un petit poteau ?

—> Tout simplement parce qu’on l’y a attaché quand il était petit, qu’il a lutté, pendant des jours, en vain. Il a donc accepté qu’il ne pouvait pas se séparer du poteau. Des années plus tard, il pourrait arracher le poteau du sol sans problème, mais il ne le fait pas, parce qu’au fond, il pense ne pas pouvoir y parvenir.

Je suis coupable de ce style de pensées, tout comme beaucoup de monde.

Donc, quand je leur dis, enlever le poteau est difficile mais tu peux y arriver, ça leur parle bien plus que de leur dire “facile, facile”. Parce qu’ils luttent avec le poteau depuis des années, sans succès. Donc, ils savent déjà que c’est dur.

Bref, cette vidéo s’adresse aux personnes qui luttent avec leur poids, avec les diètes depuis plusieurs années. Ca va être dur. Physiquement et surtout mentalement. Mais c’est faisable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *