Je vois très peu de gens qui appliquent et suivent ces conseils, pourtant ils sont essentiels et facilement (très, très facilement) applicables à votre entrainement.

Autant ils paraissent simples, autant les respecter est crucial.

Si vous vous voulez vraiment sculpter votre corps, il faudra passer par la case « musculation ».
Ca donnera un tonus et une énergie à votre corps qu’une alimentation saine ne pourrait pas vous procurer à elle seule (même si elle a un rôle très important).

Tout ça, ça viendra de la musculation.

Par musculation, je n’entends pas gonflette (quoique…?).
Par musculation, j’entends musculation.

J’entends développer ses muscles. Sans chercher les limites (croyez-moi, vous ne voulez pas trouver les limites du corps humain). Pas de gonflette, pas de dopant.

Evidemment, il y a une bonne et une mauvaise façon de faire de la musculation.

Les conseils qui suivent sont là pour vous mettre sur la bonne voie.

Ne prenez pas trop lourd !

Quand vous commencez, votre cerveau a du mal à bien communiquer avec votre muscle.
Votre « schéma moteur » (le mouvement que vous devrez faire pour exécuter l’exercice) n’est pas bien développé.

C’est normal. On a tous commencé par là.

Prenez des charges que vous pouvez maitriser, votre but est, dans un 1er temps, d’apprendre le mouvement à votre cerveau et à vos muscles.

Controlez le mouvement

Descendez lentement, et remontez lentement. Comptez au moins une seconde pour chaque.

Pas d’explosif, s’il vous plait !

Si vous êtes confirmé (vous vous entrainez régulièrement depuis au moins 1 an), alors vous pouvez tenter de l’explosif, si ce type d’entrainement vous convient.
Mais si, comme moi, vous êtes plutôt du type endurant, les entrainements explosifs ne vous seront pas fort utiles.

Ne vous entrainez pas trop

Une erreur que beaucoup de gens commençant la musculation font, c’est qu’ils s’entrainent trop longtemps et trop souvent.

Visez 1h par séance maximum.

En commençant, vous pouvez vous permettre de travailler tout le corps.

Si vous entrainez tout le corps d’un coup, pas besoin d’aller plus de 3 fois par semaine à la salle de muscu.

Peut-être qu’au début vous pourrez vous permettre de vous entrainez souvent, mais au plus vous progresserez et arriverez à aller chercher dans vos réserves (histoire de tirer une ou deux répétitions en plus), au plus vous devrez augmenter le temps que vous laissez entre deux entrainements.

A vous de voir combien de jours vous sont nécessaire entre deux séances.

Prenez du « post-workout »

Il vous faut manger juste après votre entrainement.

Je vais écrire un article sur ce sujet, dont je mettrai le lien ici (s’il n’y a pas de lien, c’est que cet article n’a pas encore été publié)

En résumé, mangez des glucides (du sucre) et des protéines après votre entrainement.

Et pas 2 heures après ! Prenez le « post-workout » le plus tôt possible après la fin de votre séance.

Buvez

Quand je m’entraine en salle, ou chez moi, je fais toujours attention à boire suffisamment d’eau.

L’eau est l’élément le plus important de notre corps, elle compose à peu près 60% de notre corps.

Voici un article qui va dans les détails (en cours de rédaction).

Etirez-vous

Très important pour prévenir les blessures.

Actuellement, les recherches ne montrent pas de bénéfice sur le court terme.
Et leurs bénéfices à moyen et long terme sont discutés.

Mais, tentez l’expérience.

Testez 2 semaines sans étirement, puis 2 semaines avec.

Vous comprendrez leurs intérêts. Si vous ne les comprenez toujours pas après ce test, alors faites-moi juste confiance… Etirez-vous.

Pas besoin de faire 10 milliards de séries pour le même muscle !

Ne passez pas 20 minutes à faire du développé couché (ou n’importe quel autre exercice).

Ca ne sert à rien.

Il vaut mieux faire quelques séries d’un exercice, puis passer à un autre qui va solliciter le même muscle mais d’une « façon » différente (par exemple, passer des pompes au sol aux pompes avec les pieds surélevés).

Vous ne développerez pas de muscle du jour au lendemain si vous faites 100 séries du même exercice.
Au mieux, vous allez vous fatiguer inutilement, bruler du muscle et augmenter le risque de blessures.

Et si votre but est de développer de la force, sachez que ce que vous faites est contre-productif.

Si vous voulez augmenter votre force pour un certain mouvement, il ne faut pas en faire beaucoup, mais souvent (en faire beaucoup fatiguera votre système nerveux, ce qui fait que vous ne serez plus capable de vous entrainer au maximum de vos capacités).


Ces conseils ne vont évidemment pas transformer votre training (si c’était pourri avant, maintenant ce sera ok), mais ils vont nettement diminuer vos risques de blessure (cela dit, vous pourriez toujours vous blesser, même en les suivant !).

N’oubliez pas que ce qui compte, c’est le long terme.

Si vous faites une séance vraiment super intense, mais que par la suite, vous abandonnez… Ca ne sert à rien.

Il vaut mieux faire des séances douces que vous appréciez, plutôt que des séances de barbares à la suite desquelles vous vomissez vos tripes.

Enfin, je trouve…

Quoique vous fassiez comme entrainement, il y a d’autres façons de le faire.

Si ce que vous faites actuellement ne vous plait pas, changez !

Si vous faites des exercices au poids du corps, vous pouvez passer à la fonte (aux haltères et barres…), ou si vous ne voulez vraiment pas, parce que c’est de la gonflette (et c’est une illusion), vous pouvez varier le nombre de séries, vous pouvez varier l’ordre.
Vous pouvez même varier les exercices en eux-mêmes !

Si les pompes ne vous plaisent plus, vous pouvez faire des dips !
Ce sont les mêmes muscles, sauf qu’ils vont travailler différemment.

Et si vous en avez marre de vous entrainer… Prenez une pause !
En régime ou pas.

Vous n’allez pas « dégonfler » parce que vous arrêtez pendant une semaine.

Par contre, vous dégonflerez surement si vous vous dégoutez de la musculation et décidez de l’arrêter !

2 Responses to 7 conseils fondamentaux pour améliorer son entrainement
  1. Bonjour Kevin,
    beaucoup de bon sens dans cet article avec 2 points qui, tout comme toi, me paraissent important :
    1) pas besoin d’en faire des tonnes !
    2) faire une pause en cas de saturation.
    Je vais aller découvrir tes autres articles.
    Salutations
    Dan


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *