Jour 42 !

« Plus » que 58^^. Pour le moment, je ne compte pas trop, mais il est probable que dans quelques dizaines de jours, je m’y mette 😉

Le début fut assez hasardeux, avec les fêtes, les changements de rythme, les lancements de projets pour la nouvelle année, etc. Mais maintenant, j’ai pris le rythme et ça devrait rouler sans trop de problèmes à partir de maintenant !

Je suis parti de 99-101kg et l’objectif à la fin des 100 jours sont les 88kg. Ce qui est complètement faisable.

L’objectif final de chez final seront les 82-83kg.

A ce poids-là, je sais que je suis déjà ultra-sec, abdos visibles, etc. Donc, c’est l’objectif final.

Cela dit, y arriver en un seul coup… Ce serait du suicide. Non pas que ce n’est pas faisable, c’est juste qu’il serait difficile d’en sortir intact.

Même perdre 10 kilos est déjà un énorme changement pour le corps. Mais perdre 17kg… Ca, c’est un jeu différent, surtout s’il s’agit de devenir très sec.

S’il s’agit de passer de « en grand surpoids » à « poids correct », perdre 17 kilos en 100 jours est un challenge faisable mais extrêmement difficile.

Par contre, s’il faut aller de « en surpoids » à « sec – abdos visibles », perdre 17 kilos en 100 jours… Là, c’est un jeu complètement différent.

Parce que le corps peut perdre 17 kilos de poids. Il en sera grandement perturbé, mais ce serait gérable.

Ce qu’il n’aime pas, c’est de perdre 17 kilos et de voir sa réserve en graisse (qui est sa bouée – chouette jeu de mot hein – de sauvetage) diminuer pour devenir faible !

Ca, il n’aime pas du tout.

Donc, faire tout ça en un coup, non merci !

On va le faire en deux coups… Diviser pour reigner.

Je vais d’abord arriver aux 87-89kg. Je vais m’y stabiliser là pendant 1 voir 2 mois. Le temps que mon corps se calme, que je mange plus de calories, que je reprenne des forces physiques et mentales.

Une fois que je me sentirai mieux (parce qu’après avoir perdu 10 kilos, on ne se sent jamais génial, sauf si on avait beaucoup de poids à perdre), je pourrai me lancer à la poursuite des 5-6 derniers kilos.

Parce que ce sont ces 6 derniers kilos qui poseront le plus de problème. Pas les 11ers !

Donc, oui, il est tout à fait normal que perdre les 5-10ers kilos soit plus facile.

Comment Faire Pour Perdre Plus Facilement Les Derniers Kilos

Il n’y a pas vraiment de tactiques ou de stratégies pour faciliter la chose. En effet, il ne s’agit que d’une réponse physiologique :s Un peu comme quand on pointe une lampe torche sur les yeux de quelqu’un, ses pupilles vont se rétracter.

Si vous faites perdre beaucoup de poids à un corps, il va naturellement se défendre.

En diminuant sa dépense calorique journalière !

Le corps ne chauffera plus comme avant. Vous aurez froid en permanence. Vous aurez tendance à bouger moins qu’avant. Vous aurez plus de mal à vous concentrer.

Malheureusement, ces adaptations, qui diminueront votre dépense calorique, arriveront. Et au plus vous allez perdre du poids, ou au plus vous serez maigre au plus vous allez avoir des adaptations.

Au plus elles seront rapides et difficiles à combattre.

Parce qu’on peut combattre ces complications !

Comment ?

En prenant conscience de ces adaptations et en luttant contre celle-ci. Et c’est là que ça devient intéressant !

Parce que, quand vous commencez à lutter contre les adaptations, vous commencez à lutter, en fait, contre les choses qui seront les plus limitantes dans votre transformation physique !

C’est donc une excellente décision et elle sera la plus productive, en termes de résultats !

Par contre… Elle sera la plus difficile.

C’est souvent les choses les plus efficaces qui sont les plus difficiles, pas vrai ? Enfin, pas toujours. Il faut évidemment avoir une approche intelligente.

Imaginons pour un moment. Et si la perte de poids que vous aviez connu au début de la diète était maintenable sur plusieurs mois ?

Parce que, ce qui va couper votre perte de poids, ce n’est pas le manque de sport, ou un sortilège… C’est l’adaptation de votre métabolisme !

Et si on arrivait à empêcher ça ?

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que ça… Empêcher l’adaptation du corps est une tâche difficile.

Parce que, quand votre corps voudra se reposer, épargner des calories, il vous faudra bouger. Tout le temps.

Dur.

Donc, il est pratiquement impossible de limiter ces adaptations à 100%. Cela dit, vous pouvez les contrecarrer !

Nous en parlons plus en détails, notamment de la façon dont je vais limiter mes propres adaptations 😉

ap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *