Sculpter son corps

Vu que l’été approche, beaucoup de personnes commencent à sérieusement envisager la diète. Mais… Ce ne sera pas pour tout le monde.

Nous verrons dans la vidéo pourquoi et comment.

Si vous envisagez de faire une diète, regardez d’abord cette vidéo avant de décider si cela est une bonne idée car il est fort probable que vous vous retrouviez dans une des situations que je décris dans la vidéo ci-dessous !

C’est parti pour 100 jours de GRINNNNNNND !

Non, c’est une blague^^. Le grind ne m’intéresse pas.

Par contre, ce qui m’intéresse, est d’avoir un plan motivant, et stratégique !

Par le passé, je me lançais fréquemment dans des challenges de 30-60-90-120 jours. Et vous savez comment ils ont fini ?

MAL.

Avant, j’étais assez isolé, je ne parlais pas à d’autres personnes qui se trouvaient dans la même situation que moi, donc je ne savais pas vraiment comment ça se passait pour les autres.

Tout ce que je pouvais voir était ces gars sur youtube et internet qui étaient secs toute l’année, qui faisaient des diètes sans problème, qui s’entrainaient sans problème, etc.

J’en suis venu à la conclusion que j’avais un problème… Moi. Pas eux, pas leurs diètes, etc.

Non, non, j’avais, moi, un problème qui faisait que j’étais incapable d’atteindre mes résultats.

Ce que je ne comprenais pas était que j’essayais d’obtenir des résultats en utilisant les méthodes d’autres personnes… Et ce n’étaient pas des méthodes adaptables… C’était sans sucre, sans lipide, que protéines, etc.

J’essayais d’obtenir des résultats avec des approches qui ne me convenaient pas, sans savoir ce qui était faisaible ou pas.

Et j’utilisais des approches de personnes qui n’avaient jamais eu mes problèmes.

Ces gars sur internet… Ils n’ont aucun problème alimentaire… Ils n’ont pas le même besoin de manger que moi… Ils n’ont pas les mêmes gouts que moi…

Pourtant, je faisais ce qu’ils me disaient de faire.

Et, au lieu de remettre en question leurs conseils, je me suis remis moi en question. J’ai essayé de me forcer à faire des choses que je déteste, à manger des choses que je n’aime pas.

En soi, je n’avais pas vraiment le choix, vu que je ne m’y connaissais pas vraiment, et tout ce que j’avais appris, je l’avais appris en écoutant les conseils de ces personnes…

Donc, mon chemin fut long^^. Et remplis d’erreurs.

Heureusement pour moi, je ne sais jamais m’avouer vaincu. Sinon, j’aurais jeté l’éponge il y a bien longtemps.

En m’obsédant sur le sujet, j’en ai fais mon métier. Et, vu que je bossais là-dessus tous les jours, j’ai commencé à suivre plusieurs personnes, à voir leurs progrès, leurs difficultés et leurs facilités.

Et certaines personnes ont plus facile que d’autres. Mais en suivant toutes ces personnes, j’en ai trouvé qui avaient le même challenge que moi.

Et j’ai commencé à me rendre compte, qu’en fait, je ne suis pas le seul. Que d’autres lutent aussi avec leur alimentation et leur besoin de nourriture.

Ca m’a permis de commencer à accpeter le fait que, peut-être je n’étais pas tellement un échec… Peut-être que la diète comme on la connait est simplement un examen qui est trop difficile à réussir !

J’ai donc commencé à chercher des alternatives qui me permettraient de manger ce que je veux. Et j’ai cherché pendant pas mal de temps. Ce n’est qu’en 2015 que j’en ai entendu parlé et 2016 que je l’ai appliquée. Depuis ce moment, j’ai eu la chance de l’améliorer. Mais surtout, j’ai compris comment l’adapter à mon propre vécu.

D’où ce challenge de 100 jours qui n’est pas un grind. Le grind ne marche pas pour moi. Jamais marché. J’ai besoin d’être libre, par rapport à n’importe quoi. Si je suis forcé de faire une chose difficile pendant 100 jours… Ca va pas le faire !

Et, je pense, c’est le cas de beaucoup de monde. Mais, on nous dit l’inverse. On nous parle de changer notre mode de vie. On nous dit de faire ci ou de faire ça. Et c’est cool, c’est vrai qu’il faudra changer une ou deux choses.

Mais changer son style de vie…?

Non, non.

Changer son style de vie, déjà, je sais pas vous, mais moi, j’en ai pas envie… C’est la pire approche à avoir. Votre style de vie… C’est le votre, ce n’est pas vous qui devez vous y habituer. C’est votre diète qui doit s’y habituer. Pas l’inverse.

Si vous faites l’inverse… Vous allez échouer.

Vous avez probablement déjà essayé d’adapter votre style de vie. Moi aussi. Même résultat. A savoir, pas de résultat !

Ne changez pas votre style de vie.

Pas contre, commencez à apprendre ce qu’est la nourriture et comment votre corps fonctionne.

Faites les bonnes choses. Si vous voulez apprendre à rouler, apprenez d’abord comment la voiture fonctionne, comment y mettre de l’essence, combien en mettre, etc. Avant de vous lancer sur la route.

Et choisissez votre instructeur avec attention. Prenez quelqu’un qui vous ressemble et qui a déjà fait lui-même ou avec d’autres personnes ce que vous voulez faire !

Nous arrivons dans la dernière partie du lancement du programme Sec et Musclé à Vie : Devenez Votre Propre Coach !

Et aujourd’hui, nous allons parler du sport.

Faut-il vraiment en faire ?

Et si oui, lequel et comment ?

Nous parlerons de tout ça dans la vidéo que vous trouverez plus bas dans l’article.

Le Sport pour perdre du poids, ça marche ?

C’est probablement une des questions que je reçois le plus fréquemment :

“Je fais XYZ entrainement, et j’aimerais savoir comment manger pour perdre un max de graisse”.

Et, quand je reçois ce style de question, je sais qu’il y a d’abord un point important à souligner.

Le sport est un supplément à la diète.

Et non l’inverse.

Le sport, sans diète, ça ne marche pas.

Nous sommes des machines bien faites. Si nous dépensons de l’énergie, nous allons naturellement compenser cette dépense calorique en mangeant plus.

Et peut-être que vous n’aurez pas l’impression de manger plus.

Mais croyez-moi, si vous ne savez pas combien de calories vous manger par jour, vous ALLEZ manger plus, à votre insu.

Parce que c’est un phénomène complètement inconscient. C’est comme quand vous avez sommeil. Vous ne savez pas controler ça, pas vrai ?

Vous dormez parce que, hey, c’est comme ça que fonctionne votre corps.

Faire du sport, sans suivre son alimentation, c’est comme faire une nuit blanche (ou quasi), s’asseoir dans son fauteuil et se dire que tout va bien se passer parce que vous avez fait la nuit blanche.

Devinez quoi, vous allez vous endormir.

Même chose pour le sport. Juste faire le sport n’est pas suffisant que pour perdre du gras.

Pour perdre du gras, il FAUT que vous dépensiez plus de calories que ce que vous n’en mangez !

Et vous pouvez faire autant de sport que vous voulez, si vous mangez plus que ce que vous dépensez, vous ALLEZ prendre du poids.

On s’en Fout du sport, alors ?

Aaaah, pas vraiment :/

Le sport ne sera pas le facteur principal de la perte de poids, c’est vrai, mais il sera primordial dans le rendu final !

En faisant juste une diète vous allez perdre du poids, mais vu qu’il n’y a pas de sollicitation sur votre masse musculaire et que celle-ci brule beaucoup d’énergie, votre corps va cannibaliser vos muscles.

Si vous perdez en muscle, votre ligne va en souffrir. Vous allez juste devenir une version plus légère de vous-même, sans forcément devenir plus sec ou sèche.

Aussi, si vous perdez du muscle, votre métabolisme va diminuer. Si votre métabolisme, donc la quantité de calories que vous brulez par jour, diminue, vous allez devoir manger MOINS pour conserver la MEME perte de poids.

C’est quand vous perdez du muscle lors d’une diète que vous savez que vous allez être dans la merde par la suite.

Donc le sport est important, alors ?

Le sport est important, oui.

Pour votre santé et pour votre masse musculaire.

Et ici, arrive la prochaine question :

“Si le sport est intéressant principalement pour conserver la masse musculaire, quel sport faire ?”.

En effet, si vous allez faire du cardio, vous n’utilisez pas du tout votre activité physique de façon optimale.

Par contre, si vous allez faire du renforcement musculaire, là, vous êtes efficace !

Quel style ? Eh bien, nous en parlons dans la vidéo ci-dessous :

Vers la moitié de la vidéo, je vous parle du programme Sec&Musclé à Vie : Devenez Votre Propre Coach (je vous recommande d’aller jeter un oeil à la vidéo pour en savoir plus).

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

A la prochaine !

Kevin

Okay, deuxième étape ! Connaitre notre métabolisme.

C’est-à-dire la quantité de calories que vous pouvez manger – sans prendre de gras… Ou en perdre !

Connaitre notre métabolisme nous permettra de savoir précisément combien de calories il nous faudra manger pour commencer notre transformation physique !

Vous voyez quand vous voulez partir en vacances ?

La première chose que vous faites, c’est définir la destination, pas vrai ?

C’est en fonction de cette destination que vous allez prendre tel ou tel avion, à telle ou telle heure, suivit par tel ou tel train, etc.

Déterminer votre métabolisme, c’est un peu comme définir votre destination. Ca vous permet de décider des étapes qui seront nécessaires pour arriver à bon port.

Votre Métabolisme Est Probablement Abimé – Voici Comment Savoir Si C’Est Votre Cas

Nous avons tous un métabolisme différent. Et souvent, on pense que les calculateurs en ligne nous permettront de savoir à combien de calories nous tournons par jour.

Seulement, ce n’est pas aussi simple que cela.

J’ai déjà eu des hommes de 80 kilos qui consommaient moins de calories que des femmes de 65 kilos.

J’ai déjà suivi des femmes de 22-26 ans qui tournaient à moins de calories que des femmes de 44-52 ans.

J’ai déjà eu des gars qui étaient en activité toute la journée, qui pesaient plus de 100 kilos et qui pourtant avaient besoin de moins de calories que d’autres personnes avec 35 kilos en moins et un travail de bureau.

Bref, ça peut aller dans tous les sens, et un calculateur en ligne, c’est un bon départ, mais ce n’est certainement pas suffisant que pour connaitre votre métabolisme.

Connaitre Votre Métabolisme, C’Est Simple – Mais Pas Toujours Facile

Si la destination de votre voyage correspond à votre métabolisme, qu’est ce qu’avoir une mauvaise destination fera à votre voyage ?

Eh bien, vous vous retrouverez au mauvais endroit, et problablement au mauvais moment.

Même chose pour votre transformation physique.

Si vous estimez mal votre métabolisme, vous allez en payer les conséquences

… Pas maintenant. Ni demain. Peut être même pas la semaine prochaine. Mais le mois prochain, dans deux mois, etc. Aïe^^.

Heureusement, si vous estimez mal de 2 ou 3 centaines de calories, vous ne vous retrouverez pas à plusieurs centaines de kilomètres de votre réelle destination.

Vous serez simplement dans une position plus difficile, mais cela ne rendra pas votre transformation physique impossible.

Donc, rassurez-vous, pas besoin d’être un pro pour connaitre votre métabolisme.

Ce n’est pas non plus nécessaire de le connaitre à l’unité calorique près.

Ce ne serait même pas intéressant. Votre métabolisme varie chaque jour.

Parfois, vous marcherez plus, parfois vous mangerez différents aliments, parfois vous bougerez moins, etc.

Personnellement, je préfère toujours fonctionner avec un range.

C’est plus encourageant pour mes clients, pour moi aussi, d’avoir un range et de ne pas avoir à atteindre un chiffre précis de calories et/ou maconutriments.

Avoir des objectifs à l’unité près, en termes de macronutriments et calories, c’est la recette pour se faire des noeuds dans le cerveau et développer des troubles alimentaires.

Pas cool. Pas ce que je veux pour mes clients, pour moi, ou pour vous qui lisez cet article 😉

Sans plus tarder, je vous laisse déguster la vidéo où nous allons découvrir, de façon 100% pratique, avec un exemple (eh oui !), comment déterminer son métabolisme. Accrochez-vous à vos chaussettes !

Vers la moitié de la vidéo, je vous parle du programme Sec&Musclé à Vie : Devenez Votre Propre Coach (je vous recommande d’aller jeter un oeil à la vidéo pour en savoir plus).

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

A la prochaine !

Kevin

Hello les Athlètes Gourmands 🙂

Je vous écris, ces mots pour vous dire que sans un coach derrière moi, ce défi serait difficile à tenir.
A la suite de mes précédents coachings, j’ai décidé de continuer seul ma route. J’ai monté un blog pour avoir des partenaires gourmands et me motiver toujours plus.

A la création de mon blog, j’ai eu un boost de motivation.
Simplement, en rendant publique mon défi de dingue. Avoir des abdos secs et dessinés toute l’année, partager une recette par semaine et un aliment. ( pour en savoir plus https://affinalim.com/ )

Première Etape : le Départ

J’ai donc construit l’entraînement “Allumage Métabolic” disponible dans mon Guide “la Stratégie pour perdre 7kg en 2 mois”.

Toutes ces actions m’ont motivé et boosté. Et je suis ravi du résultat que j’ai aujourd’hui, maintenant le Réel Défi c’est : DE GARDER CES ABDOS TOUTE L’ANNEE !

Mes débuts

En septembre 2006, lorsque j’ai commencé à m’entraîner, je me suis inscrit dans une salle de musculation qui était orientée sur la Force Athlétique.

Nous étions entre amis, nous étions déterminés et nous nous motivions ensembles.

Et au début c’est tout feu tout flamme, on adore découvrir une activité et si investir à fond que ce soit dans la pratique de la musculation, ou autres activités.

Je fais d’ailleurs parti des personnes qui adorent la sensation de nouveauté, de démarrer un nouveau projet, d’enclencher une nouvelle activité…

A chaque fois je me dis, “Wah ça va être top” j’ai hâte d’y être… Je suis excité, et ce n’est pas compliqué d’être motivé ! 🙂

Deuxième Etape : Le Parcours

Avec le temps, des fois on perd un membre du groupe, puis un deuxième et généralement quand il en manque un il n’y a plus personne.

De plus, j’ai aperçu l’arrivée de nouvelles têtes entre le jour de mon inscription et les mois qui ont suivi. Ce n’était pas les mêmes visages qui s’entraînaient.

C’est dans la nature humaine de se décourager et de reporter à plus tard.

S’inscrire à la salle c’est bien, y aller régulièrement c’est mieux.

Au bout d’un an, je me suis même lassé, j’ai fini par oublier pourquoi j’ai commencé à m’entraîner. Ou encore je me disais “c’est bon je verrais plus tard et en ce moment je n’ai pas trop envie”.

J’ai aussi fait l’erreur de croire que tout allait se faire en quelques mois, au début au bout de 6 mois je croyais que je pouvais me transformer.

D’ailleurs, je me comparais régulièrement à des athlètes fitness, qui avaient un niveau bien supérieur au mien, et je ne comprenais pas… “Je m’entraîne, je fais des efforts alimentaires et je n’ai pas les même bras ou les mêmes abdominaux qu’eux.

Le fait de penser ça, me démotivait, j’ai envie d’arrêter de toute façon ça ne sert à rien, je n’arrive pas à avoir ce que je veux !

Alors qu’atteindre mon objectif me rendrait fier de moi. De plus, je sais pertinemment comment je me sens après une séance d’entraînement ! Ravi et fier de moi. 🙂

Les résultats attendus arrivent mois après mois, année après année ! Il est nécessaire de garder en tête tous les bénéfices qu’apporte la pratique sportive, tant sur le plan physiologique, que le plan psychologique.

Pour franchir cette étape on a besoin d’un entourage, besoin de partenaire, d’un guide…

Dans toutes les disciplines sportives hormis la musculation, il y a un coach derrière vous à chaque séance, au football, au tennis à partir du moment ou vous prenez au sérieux l’entraînement.

C’est comme si je souhaitais faire la traversée de l’atlantique pour aller aux Etats-Unis sans gps, sans boussole, sans radio… Je n’irais pas sans doute pas ou je le souhaite.

Bien entendu ce n’est pas impossible, mais je ne connais encore personne qui ne s’est pas entourer de partenaire.

Un exemple

Imaginez maintenant que je vous prenne dans le creux de ma main.

Je vous dépose autour d’une table d’entrepreneurs millionnaires qui cherchent des idées pour améliorer telles ou telles choses dans leurs business. Ces millionnaires se rassemblent 2 fois par semaine.

Ils parlent de ce qu’ils ont mis en place et de ce qu’ils projettent de faire ! Et chaque semaine, vous êtes confrontés aux progrès, et vous êtes face à l’engagement et à la détermination de chacun.

Imaginez bien que si vous doutez de vous, ils seront là, pour vous dire :
• C’est vraiment, une bonne idée que tu as eu là, pour l’améliorer as tu pensé à faire ça… ?
• Est-ce que tu ne devrais pas tester ceci… ?

Grâce à l’expérience, les autres millionnaires seront à même de vous aider à tuer le doute, à répondre à vos questions. Afin d’amener votre regard sur les endroits ou votre plan pêche.

Dans le but d’améliorer la méthodologie de travail et de prendre du recul sur tel investissement par exemple.

Enfin, ce qui est sur c’est que sur le long terme, si vous fréquentez ces millionnaires deux fois par semaine, au bout de 6 mois ? Au bout d’un an ?

Vous aurez une façon de penser complètement différente et vous verrez la vie d’un autre œil. Ce sera plus facile de comprendre et d’envisager les choses que vous souhaitez entreprendre.

C’est similaire à tout objectif, c’est en comprenant cela que j’ai décidé de prendre un coach.

Pour conclure

Certains me diront, “Mais, tu es coach non ?”

Oui je le suis, mais ce n’est pas parce que je suis coach que c’est plus facile.

En effet, j’ai choisi un métier où je pratique une activité sportive régulière. J’irais même plus loin en constatant aujourd’hui le métier de coach est un métier à la mode, nombreux sont les coachs qui ne pratiquent pas de sport à coté de leur travail.

Quand est-il des maçons, des manutentionnaires, des auxiliaires de vie ? Certains après leur journée vont à la salle s’entraîner.

En plus, je pratique uniquement des cours aérobics, ne visant aucunement à développer mes muscles. Je pratique 3 cours fitness par semaine, seulement.

On a tous des objectifs : avoir un joli physique musclé, il est nécessaire d’avoir des muscles, et pour être sec, sculpté, affiné, dessiné, mince en ayant une silhouette harmonieuse, les muscles ont encore la première place !!

Ce qui répond à la question, quel est le meilleur sport pour perdre du gras ? ⇒ La musculation, mais c’est un autre sujet 😉 d’ailleurs aller faire un tour ici “le meilleur programme d’entraînement”

Troisième étapes : La réussite.

Pour y arriver, j’ai triché !

J’ai pris un coach, je suis passé du stade où j’ai envie d’aller m’entraîner, mais ce n’est pas tout le temps simple !

Outre le fait d’avoir un coach qui me soutienne, j’apprécie le fait de déléguer la conception de l’entraînement et du plan alimentaire.

Prendre un coach m’a permis :

    Rester motivé sur le long terme.
    Comprendre les bénéfices de l’entraînement dans tous les autres aspects de ma vie.
    A ne plus pouvoir me passer de m’entraîner.
    A comprendre les mécanismes d’une bonne alimentation et d’une alimentation adaptée.
    Prise de confiance en soi, quand on est épaulé lors des doutes c’est bien plus simple.
    Une meilleure connaissance de moi.

J’aimerais en savoir toujours plus c’est la nutrition, il y a tellement de choses à savoir, à comprendre, à interpréter.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici 🙂 Pour en savoir plus sur moi : https://affinalim.com/

Vous avez déjà vu un acteur/actrice qui avait un physique impeccable pendant un film, puis dans son film suivant avait complètement changé ?

Ou après son film, cette personne avait repris pas mal de poids ?

Ou elle avait perdu pas mal de poids avant ?

Dans la vidéo ci-dessus, nous allons parler de 5 transformations physiques de super-star (que vous connaissez certainement). Je vous apporterai aussi ma propre opinion quant à leur transformation, à savoir si ces transformations sont possibles sans drogues, ou maintenables, ou réalistes, etc.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour découvrir ces 5 transformations physiques (indice : on parle de chauve-souris ;)).

Ces acteurs ont tous une motivation différente de celle que vous et moi pourrions avoir.

Si je vous disais :

“Il faut que tu perdes 20kg, donc que tu transformes ton corps, pour obtenir un rôle dans un film qui sera visionné par, littéralement des dizaines de millions de personnes à travers la planète et pour avoir une paie qui te permettra de ne plus avoir à travailler un seul de jour de ta vie.”

Je sais pas vous, mais je serais très motivé.

Et si l’entraineur me glissait un peu de choses illégales dans mes shakers pour booster mes résultats, je pense que je laisserais passer (dans le sens où si je dois utiliser des trucs légers pendant 6 mois, pour être libre le restant de mes jours… Yep, je pense que je laisserai passer pendant ces 6 mois).

Bref, leurs transformations physiques ne sont quasi jamais “raisonnables”. Mais pas toujours, parfois, ils arrivent à tenir cette nouvelle forme (comme Hugh Jackman ou Chris Pratt). Et je doute qu’ils continuent/utilisent des drogues sur ces périodes de temps.

Tout cela pour dire qu’ils sont aussi humains et n’utilisent pas des drogues en permanence pour maintenir leur transformation physique.

Donc, il doit y avoir un fond de vérité.

Et si eux peuvent le faire, vous pouvez aussi. La seule différence pourrait être l’ampleur de la motivation.

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

Pour certains d’entre nous, transformer notre physique est plus une question d’échapper à de mauvaises sensations (regard social ou mauvaise santé) plutôt que de vouloir obtenir quelque chose de nouveau, d’inédit et d’unique.

On pourrait penser que les mauvaises sensations seraient les plus efficaces en termes de résultats. Mais pas du tout.

Vous savez probablement que je coache et suis l’évolution de pas mal de personnes (je promets d’en parler plus à l’avenir, je n’aime pas demandr aux personnes si je peux partager leur parcours – je n’aimerais pas qu’on me le demande, d’où ma gêne, mais je me rends compte que c’est nécessaire pour apporter des preuves, à part moi, par rapport à tout ce que je raconte).

Quand quelqu’un me contacte pour un suivi (et vous pouvez le faire aussi à kevin@sculptetoncorps.com), et que le suivi est une nécessité pour cette personne, dans le sens où, d’un point de vue santé, il faut que cette personne prenne en main son métabolisme et poids, dans la grande majorité des cas cette personne ne se lancera pas dans un suivi.

Parce que la motivation derrière cela est celle-ci :

“Il faut que je perde du poids, sinon, ma santé va en souffrir donc je vais prendre la situation en charge”.

Mais, inconsciemment, la pensée est celle-ci :

“Il faut que je perde du poids… Mais comment je vais faire ? J’ai jamais réussi jusqu’à présent… Je suppose que ce n’est pas possible pour moi… Je suppose que je n’y arriverai jamais, je resterai comme je suis à vie… J’ai vraiment envie de manger quelque chose maintenant”

Je ne me moque pas du tout, si vous avez cette impression. C’est en fait quelque chose qui me fait personnellement mal. Parce que j’ai envie d’aider (probablement trop^^). Ca me fait mal parce que je sais pouvoir aider et j’ai juste besoin que la personne me fasse confiance et me laisse la guider vers la victoire. Même si ça prend du temps.

D’un autre côté, je comprend très bien aussi. J’avais exactement la même chose. Par rapport au fitness, par rapport à mon job, par rapport à ma vie en général. Par rapport aux choses que je voulais vraiment.

Au fond, je me pensais incapable de les obtenir. Et le fait que je voulais absolument y arriver me mettant dans une position de détresse extrême que je gérais avec la bouffe. Seul problème, il faut que je gère la bouffe pour obtenir ce que je veux vraiment. Et c’est le cas pour beaucoup de monde.

Ils veulent transformer leur physique et perdre du poids, mais ils s’en sentent incapables, mais ils le veulent vraiment, ça les met en détresse, et ils compensent cette émotion de détress avec la bouffe. Ce qui leur fait prendre du poids et renforce leurs croyances…

Bref, c’est le cercle vicieux de l’enfer. Ce cercle de m*rde m’a empêché d’atteindre mes objectifs physiques, personnels et professionnels pendant des années.

Et il est encore là. Le truc est qu’il ne partira jamais vraiment. Il va s’estomper, mais son empreinte sera toujours là. Ce n’est pas important qu’il soit toujours présent. Ce qui compte est que je sois conscient qu’il est là.

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

C’est là qu’est toute la différence pour une transformation physique. La conscience de ses propres croyances et insécurités. Et c’est pas toujours beau^^.

Si vous avez besoin d’aide ou d’un guide pour votre propre transformation physique, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à kevin@sculptetoncorps.com.

Attention : je ne peux travailler qu’avec les personnes qui sont prêtes à suivre leur apport calorique.

Je sais pas vous, mais je suis plutôt content.

Ce phénomène de métabolisme commence à se propager. Quand j’en parlais sur la chaine youtube il y a un peu plus d’un an, je me faisais pas mal agresser. Mais maintenant, les gens commencent à comprendre que le plus important pour perdre du gras (et pas simplement du poids) est la quantité mangée et pas spécialement l’aliment mangé.

Evidemment, si vous mangez des pizzas et mcdos tous les jours, même en étant en déficit calorique, votre santé en souffrira. On est, bien sur, d’accord là-dessus.

Par contre, si vous faisiez un déficit calorique avec des pizzas et mcdos tous les jours, tout en faisant attention à votre apport en protéines, là, vous perderiez du poids et du gras. Et si vous êtes en grand surpoids, votre santé en bénéficierait !

Et souvent, on a du mal à accepter ça. Parce que hey, sinon ce serait trop simple pas vrai ?

La chose qu’on ne prend jamais en compte quand on pense à toutes ces pizzas et mcdos, est notre métabolisme. Ok, vous pouvez manger des pizzas et de la glace, mais vous n’allez pas pouvoir en manger tellement. Ces choses sont très caloriques. Et si vous avez un métabolisme sous-optimal, les quantités que vous pourrez manger seront encore plus restreintes.

Je mets n’importe qui au défi de maigrir avec juste des pizzas, poulet (pour les protéines) et mcdos. Voir glace et chocolat.

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

Cette personne aura faim en permanence… Ce n’est pas qu’elle serait frustrée par la diète, juste qu’elle ne mange pas des quantités d’aliments suffisantes pour apaiser sa faim.

Et c’est là que l’apparition des légumes arrive.

Quand je dis aux gens “mangez tout ce que vous voulez en respectant les macros”. Au début, c’est la gloire, mcdos, pizza, glace, resto, etc. Par la suite, ils ont faim donc commencent à manger des aliments moins denses caloriquement (fruits, riz, patates, etc.). Et enfin, ils arriveront aux légumes.

Pouvez-vous voir le bénéfice de cette situation ?

Ils ne mangent plus des légumes parce qu’on le leur a appris il y a plusieurs dizaines d’années, mais parce qu’ils veulent en manger.

Quand manger sain devient un choix, en général, manger sain devient facile.

Quand manger ce qu’on veut devient possible, on a tendance à faire les bons choix alimentaires.

Nous ne fonctionnons pas tous comme cela, certains d’entre nous ont plus de soucis par rapport à la nourriture (dont moi), mais la grande majorité des mes clients parviennent à ce résultat final (et je dois dire que je suis très fier d’avoir pu contribuer à leur progression).

Bref, tout ça pour dire que manger tout ce qu’on veut, c’est une très bonne chose. Et maintenant que vous savez que je lutte avec quelques addictions alimentaires, laissez-moi vous expliquer la phase suivante.

Pourquoi Votre Métabolisme Vous Empêche De Perdre Du Poids

Maintenant que vous pouvez manger tout ce que vous voulez, vous avez envie d’une part de pizza ?

Moi, oui. Actuellement, je suis assis à une brasserie, et j’arrive à percevoir une odeur de pizza (ou je l’imagine), je n’en vois pas, mais je sens les calories à proximité.

Cette part de pizza, je la ferais rentrer sans soucis dans mes objectifs en calories et macronutriments journaliers (en avez-vous des objectifs ?). Mais pourriez-vous ?

Si vous ne connaissez pas la réponse, voici les différentes possibilités :

1. Vous ne connaissez pas votre métabolisme/dépense calorique journalière.
2. Vous ne connaissez pas les macros/calories de cette part de pizza.
3. Vous ne savez pas où vous en êtes dans votre journée avec vos calories et macronutriments.

Je n’irai pas dans le détails aujourd’hui. Si vous voulez toutes les informations et découvrir vos propres objectifs en macros et calories journaliers, je vous renvoie vers mon ebook. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour aller y jeter un oeil :
http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

Je peux me permettre de manger 3.200-3.300 calories par jour, sans prendre de poids ou en perdre. Mon activité physique actuelle consiste en 4 séances d’entrainement de 1h30 à la salle et c’est tout. Mon job est plutôt sédentaire (je travaille en ligne à 90%).

Il y a 3 ans, si je mangeais plus de 1.800-2.000 calories/j, j’empilais les kilos de gras. Qu’est ce qui a changé ?

C’est assez simple, j’ai bossé sur mon métabolisme.

Il est possible pour tout le monde de remonter son métabolisme et de pouvoir manger plus de calories SANS prendre de poids. Ca peut paraitre impossible, mais ça ne l’est pas. Si votre corps peut s’adapter et bruler moins de calories, il peut aussi aller dans l’autre sens et bruler plus de calories.

Dans la vidéo ci-dessous, nous allons décrire ce qu’est le métabolisme et comment il peut vous aider !

Si vous avez besoin de mon aide pour remonter votre métabolisme, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à kevin@sculptetoncorps.com.

Dans la vidéo précédente, nous avions débattu de l’importance et de l’intérêt des plans alimentaires.

Au vu des réponses que j’ai reçues, des mails que j’ai pu lire, je comprend que les plans alimentaires seront importants pour beaucoup de personnes se lançant dans leur diète.

Tout simplement parce que perdre du poids parait être si complexe et mystérieux (ça ne l’est pas, au fond, mais au début, ça peut paraitre compliqué).

Donc, pour vous aider à perdre du gras de façon efficace j’ai créé une nouvelle vidéo avec 3 exemples de plans alimentaires pour quelqu’un ayant besoin de 2.500 calories pour maintenir son poids.

Vous voyez donc que nous savons à combien de calories son métabolisme tourne.

Et non, nous n’avons pas été chercher ce résultat dans un calculateur en ligne. Ceux-ci peuvent vous donner une idée du range dans lequel votre métabolisme pourrait se trouver, mais ce range peut parfois varier de plus de 500 calories.

Il sera toujours plus intéressant de calculer votre propre métabolisme, à la main.

L’idée avec ces 3 plans alimentaires, est que je veux vous montrer à quoi cela pourrait ressembler de faire une diète sur un plan alimentaire de 2.000 calories. Si vous n’avez pas l’habitude de peser et mesurer, ce sera primordial d’avoir certains repères comme, par exemple, deux ou trois plan alimentaire.

Et ne faites jamais l’erreur de vous reposer sur un seul plan alimentaire. Ceci vous mettra dans une position de faiblesse et surtout vous mettra des chaines et contraintes.

En régime, on a déjà assez de problèmes pas vrai ?

La mauvaise humeur, susceptibilité, manque de patience, faim, insomnies, etc.

Pourquoi aller rajouter là-dessus plus de problèmes ?

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

Je sais que beaucoup de personnes prennent un plan alimentaire parce qu’elles pensent que c’est la seule option qui marche. Malheureusement, c’est une option qui ne marche pas. Sur le long terme en tout cas. Nous sacrifions notre liberté pour obtenir les résultats que nous désirons.

Le truc est que si vous devez sacrifier votre liberté, par définition, ce plan, cette approche ne peut PAS fonctionner. Vu qu’elle vous force à faire quelque chose qui vous enferme, qui vous prend au piège.

Pourtant, tout le monde suit un plan alimentaire, et beaucoup des “professionnels” donnent des plans alimentaires.

Même moi, je vous donne un plan alimentaire, pas vrai ?

La seule différence est que mon plan alimentaire est basé sur le comptage des calories et macronutriments. Et ce plan peut varier en fonction des macros et calories, non pas en fonction des grammes de pâtes que vous mangez.

Si vous voulez un programme tout établit, de calories et macronutriments à suivre pour votre métabolisme à vous, je vous renvoie vers mon ebook Sec&Musclé à Vie. Dans celui-ci, vous trouverez l’explication détaillée de toute mon approche (qui vous permet de manger ce que vous voulez – évidemment en respectant les quantités de macronutriments adaptés à votre corps) et un programme adaptable de 8 semaines pour perdre du gras. Vous aurez plus d’infos sur cet ebook en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

Je vous laisse avec la vidéo, vous pouvez la regarder en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

Ci-dessous, vous trouverez les 3 exemples de plan alimentaire qui pourrait convenir à une personne ayant un métabolisme tournant aux alentours de 2.500 calories, souhaitant perdre du poids.

Attention, ces plans doivent s’adapter avec l’évolution du régime. Au bout de quelques semaines, votre perte de poids ralentira ou stoppera. A ce moment, il vous faudra adapter le plan calorique et macronutriments (sans toucher aux protéines).

Je précise aussi que ces plans ne sont que des exemples, je ne conseille pas spécifiquement de les adapter eux. Créez des plans alimentaires qui conviendront à vos goûts.

Si vous avez besoin de mon aide et que vous êtes sérieusement décidé(e) à transformer votre physique, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com.

Si vous avez déjà essayé de perdre du poids, sans succès, que vous n’avez pas réussi à perdre le poids que vous vouliez ou que vous avez tout repris… Vous vous êtes auto-saboté.

Et ça peut faire peur de se dire qu’on s’empêche de réussir. Mais il y a toujours une bonne raison derrière notre auto-sabotage, ou plutôt, notre inconscient pense toujours qu’il y a une bonne raison.

Je me penche de plus en plus sur cet aspect de la diète et de la transformation physique, comme vous avez sans doute pu le voir dans mes dernières vidéos et articles.

La raison derrière cela est parce que je veux apporter de réels résultats. Et pour ça, je veux comprendre comment nous fonctionnons.

Et l’auto-sabotage, c’est quelque chose que je croise très fréquemment. Dans ma propre vie, mais aussi dans celle de mes clients.

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

Parfois ça peut même passer inaperçu, on peut même penser qu’on fait les bonnes choses… Alors que pas du tout.

Quelques exemples de sabotage personnel

Pour mieux comprendre, je vais partager avec vous quelques exemples d’auto-sabotage :

1. Ca va faire 4 semaines que vous êtes en déficit calorique. Tout va bien pour vous, donc vous vous dites que vous allez intensifier le déficit calorique. Au lieu de suivre les indications que vous aviez, vous commencez à manger de moins en moins. Au final, vous perdez plus de poids pendant 2 semaines puis arriver à un plateau de poids, malgré le peu que vous mangez, vous ne perdez plus de poids. Vous êtes dégouté, vous arrêtez le régime, recommencez à manger (pour vous conforter de cet échec) et reprenez tout le poids perdu et un peu plus.

2. Vous avez 20 kilos à perdre et aucune idée de la marche à suivre (engagez un coach si c’est le cas). Vous décidez de ne pas engager de coach parce que XYZ raisons (la plus fréquente étant : je n’ai pas l’argent pour – alors qu’inconsciemment, cela n’a rien à voir avec l’argent, mais plutôt avec la peur de réussir, parce que si vous réussissez, qu’est ce qui se passe après ? Vous serez en territoire inconnu – l’échec est connu et confortable, la réussite… Ca, c’est l’inconnu, d’où la peur de réussir) et vous vous lancez seul dans cette perte de poids. Evidemment, vous commencez le régime trop agressivement et perdez beaucoup de poids rapidement. Vous êtes encouragé par la situation, jusqu’au moment où votre poids ne bouge plus beaucoup. Vous avez perdu 12 kilos en 8 semaines, mais vous ne mangez maintenant presque aucune calorie et ne perdez plus de poids. Vous vous retrouvez coincé.

3. Inconsciemment, vous pensez que vous n’arriverez jamais à avoir le physique que vous désirez parce que XYZ raisons. Vous faites une diète parfaite parce que vous avez eu les bonnes indications (d’ailleurs, si vous voulez les bonnes indications, je vous renvoie vers mon ebook Sec&Musclé A Vie) et transformez votre physique. Seulement, votre image de vous-même est en conflit directe avec votre nouvelle apparence. Vous ne vous reconnaissez plus et commencez à manger pour évacuer cette sensation de perte de repères.

4. Vous pensez, tout au fond de vous même, que pour obtenir (celui-là, c’est le mien ;)) des résultats, il faut travailler dur, à la limite du possible. Vous décidez donc de vous astreindre à un rythme de vie qui n’est pas le votre, à manger les choses que vous n’appréciez pas et à faire trop de sport. Fréquemment, avec cette croyance, on pense qu’on ne mérite pas de recevoir quelque chose si on n’a pas travaillé pour. Et c’est une croyance assez réaliste, sauf qu’emotionnellement ça se transforme en “je ne ferai jamais assez”. Vous vous retrouvez submergé par les choses à faire, commencez à croire que vous n’y arriverez jamais, augmentant la pression pour faire plus encore, menant à une explosion intérieure et à des craquages à répétitions (comme une casserole sous pression qui laisse échapper du gaz). Ceci menant à une croyance renforcée qu’il faut travailler encore plus et que vous n’arriverez pas à atteindre vos objectifs.

Il y a plein d’autres exemples. Je vais vous laisser un dernier :

La diète se passe bien, vous perdez du poids facilement et rapidement, mais inconsciemment, vous êtes mal à l’aise. Le déficit calorique vous rend plus irritable et plus nerveux. Vous commencez petit à petit à accumuler le désir d’en finir rapidement à cause de cet inconfort. D’autant plus que la diète se passe bien, donc vous pourriez accélérer. Vous ne savez pas vraiment comment la diète va se passer, juste que ça devient inconfortable. Donc, vous vous retrouvez mal à l’aise et à l’inconnu, accentuant ce malaise. Pour sortir de cette situation, vous décidez de diminuer votre apport calorique. Après 3 semaines, vous arrêtez le régime parce que vous ne pouvez plus supporter les basses calories.

Dans chacune des situations (attention, ça va faire mal), vous avez eu ce que vous vouliez inconsciemment.

Et c’est pour cela que nous nous auto-sabotons. Parce que notre conscience veut une chose différente de notre inconscience.

D’un côté, vous voulez perdre du poids, mais vous ne voulez pas devoir manger moins.
Ou, vous voulez perdre du gras et êtes prêt à manger moins mais vous ne vous voyez pas comme quelqu’un de fit et de bien dans sa peau.

Votre inconscient fera toujours tout ce qu’il peut pour maintenir toutes les croyances que vous avez sur vous-même et sur les autres.

Si vous pensez que les régimes doivent être durs, votre régime sera dur.
Si vous pensez que vous êtes gros, vous serez gros.

Dans la vidéo ci-dessous, nous allons discuter ce phénomène de sabotage. Cliquez sur la vidéo pour en savoir plus !

Si vous voulez que je vous suive lors de votre transformation physique (et si vous suivez mes indications, vous réussirez), envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com
ATTENTION : Je ne peux suivre que les personnes étant prêtes à suivre leur apport caloriqe !

Apparemment, une étude a démontré que lorsqu’on sent les aliments, on grossit.

Je trouve ça super fun de lire les articles interprétant les recherches scientifiques.

Bientôt, on grossira en regardant les aliments donc, avant de manger, il faudra mettre un ruban devant les yeux et une pince à linge sur le nez – la méthode “perte de poids de l’avenir” – qui veut acheter ?

Ce qui voudrait dire que juste l’apport calorique n’est pas le seul facteur dans la prise de poids.

J’ai ris^^.

C’est ce genre d’études et de conclusions à deux balles qui font que nous créons des croyances non-adaptées et que des produits ne fonctionnant pas sont créés et vendus en masse.

Parce que je vous parie que cette “découverte” va être utilisée pour vendre de nouveaux produits.

L’étude portait sur des rats, auxquels on a retiré l’odorat (après une opération, vous auriez envie de manger ? Moi pas). Ils ont perdu plus de poids que ceux qui avaient encore leur odorat.

La première conclusion est donc : Sentir les aliments fait grossir !

Malheureusement, ce ne serait pas une conclusion mais une corrélation.

J’ai créé un court ebook gratuit qui vous permettra de découvrir les 5 étapes pour perdre du gras rapidement – En Mangeant TOUT Ce Que Vous Voulez. Cliquez ici pour aller y jeter un oeil !

Pour prouver que sentir les aliments fait prendre du poids, il aurait fallu équilibrer la quantité de calories mangées par les rats des deux catégories.

Sans cet équilibre, il est tout à fait envisageable que les rats aient mangé moins de calories simplement parce qu’ils ne goutaient pas leurs aliments… D’où leur perte de poids.

Il aurait aussi fallu laisser un long moment entre l’opération et l’expérience. Il est fort possible que l’opération aie perturbé les rats au point de limiter leur appétit.

Donc, quand vous lisez une étude, ou une interprétation d’étude, pensez pour vous même. La grande majorité des études et interprétations sont biaisées et tirer des conclusions sur les résultats d’une seule étude… Pas une bonne idée.

Perdre du poids n’a rien de mystique

Au final, ce genre d’études et d’interprétations ne fait que perturber les personnes voulant perdre du poids.

Je dois vous avouer que ça me donne un peu la rage, ce genre de chose. Parce qu’il y a 6-7 ans, j’y aurais cru et j’aurais testé une approche où je ne sentais pas les aliments (j’étais débile sur les bords parfois).

Donc, voir de la mauvaise information comme ça… Ca me donne envie de crier. Je me bats pour que de la bonne information soit publiée et ces mongoles rajoutent des conneries ?

C’est un peu comme si vous essayez de nettoyer un endroit pour accueillir les gens pour qu’ils soient à l’aise mais qu’en même temps, vous avez des idiots qui viennent remettre un tas de crasses.

Perdre du poids repose sur le un simple principe, si vous avez besoin de 2.000 calories pour rester le même, si vous apportez 1.800 calories, vous perdrez du poids (forcément, 200 calories doivent venir de vos réserves)et si vous apportez 2.200 calories, vous prendrez du poids (b’en oui, vous avez trop d’énergie, le corps va la stocker…).

Après, vous pouvez cibler la réserve dans laquelle le corps va aller puiser (par exemple, plus gras que muscle). Pour cela, il vous faut une bonne répartition de macronutriments et faire du renforcement musculaire.

Pour ce qui est macros, je vous recommande mon ebook afin d’avoir un plan clair et précis. Cela dit, il vous faut peser vos aliments pour en connaitre les calories, donc si vous n’êtes pas prêt à le faire, ce ne sera pas l’ebook pour vous :

http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

Si vous voulez que je vous aide personnellement à perdre le poids ou à remonter votre métabolisme, vous pouvez m’envoyer un mail à kevin@sculptetoncorps.com et on verra comment mettre en place le programme qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Encore une fois, je précise qu’il vous faut peser vos aliments. Si nous ne savons pas combien de calories vous consommer, on ne saura jamais comment votre métabolisme évolue (or c’est la base pour perdre du gras le plus facilement possible).

Perdre Du Poids Demande Un Effort

Donc, en effet, perdre du poids n’a rien de mystique, c’est même plutôt simple. Par contre, ce n’est pas facile. Il va vous falloir bosser.

Et je sais que vous ne voulez pas entendre/lire ça. Mais c’est la vérité, et je préfère vous le dire pour que vous soyez prêt à faire face à ce qui va arriver.

Vous aurez probablement faim, et vous manquerez d’énergie.

Cela dit, ce ne sera pas en vain.

J’ai l’impression que beaucoup de personnes veulent que ce soit rapide et facile parce qu’au fond elles ne se pensent pas capables de vraiment perdre le poids.

Et je comprend ça très bien, parce que c’était mon cas. Donc, je m’auto-sabottais en permanence.

Comment faire si vous avez cette pensée aussi ?

Prenez-en conscience, et prenez-vous un coach ! Vous apprendrez plus en quelques mois de coachings qu’en plusieurs années d’entrainement de votre coté. Aussi, vous éviterez plein d’attrapes (comme par exemple, manger trop peu, ou mal s’entrainer, etc.).

Donc, oui, vous aurez faim et manquerez d’énergie (si vous voulez des résultats significatifs)… MAIS vous atteindrez vos objectifs.

Ce sera de la peine bien investie. Et si vous avez du mal avec ça, peut-être ne voulez-vous pas suffisamment intensément perdre du poids ou peut-être pensez-vous que ça ne servirait à rien d’avoir faim parce que, de toute façon, ça ne marchera pas. Si c’est le cas, vous êtes dans la merde, parce qu’en effet, si vous pensez que vous n’y arriverez pas, vous n’y arrivera probablement pas.

En prendre conscience sera essentiel pour ne pas vous auto-sabottez trop rapidement.

Encore une fois, si vous avez besoin d’aide, que ce soit juste pour me demander un conseil ou un suivi perso, envoyez-moi un mail à kevin@sculptetoncorps.com.