Quand on veut maigrir, on veut maigrir immédiatement.

Pas vraiment nécessaire d’être un génie pour comprendre ça.

C’est le tilt et hop, il faut que le corps commence immédiatement à perdre du gras. Et ça va marcher plutôt bien pendant plusieurs jours, voir semaines pour les plus chanceux(ses).

Mais, tôt ou tard, ça va s’arrêter. Et ça s’arrête pour plein de raisons.

Une de ces raisons est que vous avez juste perdu la pêche, vous avez juste perdu le *humpf* qui vous faisait perdre plus de gras.

Ce *humpf*, c’est la motivation. Et la motivation, ça part. Un peu comme un bain chaud. Si vous restez dedans trop longtemps, sans ajouter de l’eau chaude à nouveau, vous allez vous retrouver dans un bain froid… Ce qui est très désagréable.

Donc, comment faire pour garder cette motivation ? Parce que hey, quand vous aviez la pêche, le poids partait rapidement. Et surtout, vous vous sentiez bien en le faisant. Vous aviez hâte d’aller courir pendant 1 heure, vous aviez hâte de ne manger que de la salade au soir.

Mais quand la motivation part, tout devient pénible. Et vraiment, la seule chose qu’on veut vraiment faire, c’est arrêter ce qu’on fait, arrêter la diète et reprendre notre style de vie précédent (celui qui nous avait rendu gros(se)).

Donc, je veux vous montrer maintenant une très simple astuce, que vous pouvez commencer à faire maintenant, qui ne coute rien et qui prend 5 minutes par jour au grand max. Cette technique vous permettra de conserver la motivation, le *humpf* bien, bien plus longtemps 😉

Cette astuce vous permettra de bloquer votre subconscient, cette petite voix que vous avez à l’arrière de votre tête qui vous raconte des choses. Nous le mettrons sur la fonte graisseuse, pour que même inconsciemment vous teniez la perte de graisse.

Quand vous arrivez à mettre le subconscient de votre côté, c’est à ce moment que vous devenez réellement puissant(e) ! Si la petite voix vous pousse à manger de la salade au lieu d’aller vers le chocolat, ou si elle vous dit d’aller courir dehors au lieu de rester sous les couvertures, à ce moment, vous allez de grosses, grosses chances de réussite.

Cette technique est simple, il vous suffit d’écrire chaque matin, dès que vous vous levez, et chaque soir, juste avant de dormir, votre objectif fitness. Par exemple, mon objectif fitness est 86kg. J’ai choisi 86kg parce que je me peux me peser tous les jours, donc c’est facile à mesurer et suivre. Aussi, quand je suis à 86kg, c’est là que je suis au mieux, selon moi. Je ne suis pas trop sec, ni trop gras. Je peux être à la plage sans problème et je garde un physique athlétique en tshirt ou pull. C’est donc le mix idéal pour moi. Et c’est pour ça que j’ai choisi les 86kg comme objectif.

Ca aurait pu être un tour de taille, une performance, une taille de pantalon, rentrer dans un vêtement spécifique, etc.

Ca ne peut PAS être une sensation. Souvent dans mes consultations, quand je parle d’objectif, on me dit “je veux être plus tonique, me sentir mieux dans ma peau”. Ces motivations sont inutiles. Parce qu’elles ne veulent rien dire. Il n’y a rien de concret dans ces motivations. Il vous faut absolument chercher quelque chose de concret.

Donc, pour votre objectif fitness, pas de sensation, uniquement des choses que vous pouvez mesurer.

Aussi, votre objectif fitness doit être mis au présent ou passé. Jamais au futur. Il faut qu’on dise au subconscient qu’on l’a déjà. Ca poussera le subconscient à se dépêcher pour faire en sorte que ce que vous dites maintenant devienne la réalité.

Si vous n’êtes sur(e) pas de votre objectif, ce n’est pas grave, il peut changer. Il va très probablement changer. Dans mes coachings, il est rare que l’objectif initial soit le même que l’objectif final. Parce que les gens progressent et ils atteignent leurs objectifs !

Donc, n’hésitez pas à le modifier quand vous vous en rapprochez, ou quand vous sentez qu’il ne vous attire plus !

Maintenant, à quoi pourrait ressembler un objectif fitness ?

– Je pèse facilement 86kg.

Simple.

– Je rentre très facilement dans mon pantalon XYZ.

BREF

Ecrivez votre objectif fitness, à la main, dans un cahier quelque part, tous les matins, dès le réveil et tous les soirs juste avant d’aller dormir.

Vous verrez que cette simple astuce bloquera votre subconscient tous les jours sur la fonte graisseuse. Cette technique est extrêmement puissante.

Si vous voulez maigrir sans devoir exercer votre volonté ou discipline en permanence, écrire votre objectif fitness matin et soir est la meilleure chose que vous puissiez faire.

PASSONS A LA 2e ASTUCE !

De nouveau, nous allons “manipuler” votre subconscient pour qu’il fasse ce que nous voulons qu’il nous aide à faire. Pour cela, nous allons créer des affirmations.

Attention, avoir des affirmations, c’est sérieusement puissant.

Une affirmation est simplement une phrase dans laquelle vous dites ce que vous voulez avoir/faire/être.

Par exemple :

– J’adore manger ma salade chaque soir. Grâce à elle, le gras s’envole rapidement et facilement !

– J’adore le fait que je perds du gras chaque jour facilement et rapidement.

– Je me sens fort(e) et inarrêtable après chaque entrainement. Je me sens exalté(e) et heureux(se) par la facilité avec laquelle mon corps perd du gras !

L’idée est de mettre une phrase au présent qui explique une conséquence que vous voulez pour votre vie.

ATTENTION, évitez de mettre des choses dans lesquelles vous ne croyez pas du tout. Si vous n’aimez pas la salade, n’allez pas dire “j’adore la salade”. Votre subconscient n’enregistrera pas cette phrase et vous poussera à arrêter les affirmations (vu qu’il y verra un paradoxe).

Donc, mettez des choses petit à petit, qui vous rapproche de votre objectif. Par exemple, si vous n’aimez pas aller vous entrainer, mieux vaut ne pas dire “j’adore m’entrainer”, mais plutôt “après chaque entrainement, je me sens en meilleure forme” ou quelque chose comme ça.

En gros, il vous faut vous demander “qu’est-ce qui peut m’aider à me rapprocher de l’objectif fitness ?”. Faites en une liste et liez des affirmations à celle-ci.

Pas besoin de faire des tonnes d’affirmations. Si vous en avez 5 à 15, c’est suffisant.

Lisez les le matin, dès le réveil, après avoir écrit vos objectifs et lisez les encore au soir, après avoir écrit vos objectifs.

BREF

Ca peut paraitre simple, très simple, voir trop simple.

La question est plutôt, qu’est-ce que vous avez à perdre ? Donc, testez. Et testez pendant au moins 21 jours. Au passage, ces 21 jours viennent du livre psychocybernetics, si tout ce qui concerne le subconscient vous intéresse, je vous recommande vivement ce livre !

Si vous avez des questions ou si je peux vous aider avec quoi que ce soit, laissez un commentaire ci-dessous !

Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *