Quand je dis « Mangez TOUT ce que vous voulez », je veux réellement dire mangez TOUT ce que vous voulez…

    Si vous voulez manger que des macdos toute la journée, go baby.

    Si vous voulez manger du cholocat noir toute la journée, go baby.

    Si vous voulez vous prendre plusieurs verres de votre vin préféré, go baby.

    Etc.

    Je ne suis pas en train de vous dire que c’est la SOLUTION OPTIMALE.

    Et ça, les gens semblent ne pas comprendre…

    Je ne suis pas en train de dire que manger des macdos toute la journée est une bonne idée ou que vous devriez le faire (j’ai testé – c’était pas cool).

    Serait-il mieux que vous mangiez ultra équilibré, légumes dans tous les sens, légumineuses en veux-tu en voilà, source de glucides à index glycémique plus lent qu’un escargot, etc ? Que de manger des macdos ?

    EVIDEMMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Mais… Pouvez-vous le faire ? Est-ce possible de tenir cette alimentation optimale ?

    Personnellement, je la tiens 2 semaines, ensuite je commence à hair la vie, puis je deviens irritable (plus que d’habitude :p), puis je remets ma vie en question, puis je commence à clairement chercher des alternatives pour ne plus avoir à respecter cette diète, puis je pleure, puis je pète un cable et bouffe tout ce qui entre dans mon champ de vision (humains compris).

    Donc, pour moi, la diète optimale, elle n’est pas tenable sur le long terme. Serait-ce mieux ? Yep. Serais-je en meilleur santé physique ? Yep. Serais-je malheureux comme un poux ? A 100%.

    J’ai besoin de liberté. J’ai besoin de flexibilité. Si je DOIS manger d’une certaine façon, de 1., ça me les brise parce que je ne DOIS rien faire. De 2., ça restreint la qualité de ma vie parce que je vais souvent vouloir manger d’autres trucs. De 3., la bouffe est une façon pour moi de me connecter à mes propres émotions.

    En m’enlevant une alimentation flexible comme je l’ai, on me contraint à avoir un rythme de vie qui ne me convient pas.

    Je ne sais pas pour vous, mais je préfère une alimentation sous-optimale qui me permet d’apprécier la vie qu’une alimentation optimale qui me rend misérable.

    Et, de ce que je vois chez pas mal de gens, mon approche est énormément appréciée.

    Pas parce que les gens mangent de la merde toute la journée. C’est IMPOSSIBLE. Avez-vous déjà essayé de manger de la merde toute la journée (toujours en respectant votre apport en macronutriments et calories) ? C’est IGNOBLE. Vous allez avoir 0 énergie la journée, crever la dalle à soir et haïr la vie.

    Souvent, les gens pensent que quand je dis « manger TOUT ce que vous voulez », ça veut dire que les gens doivent manger 100% des crasses. Et ça me fait rire parce que ce sont souvent les personnes les plus frustrées qui laissent des commentaires du style « c’est du n’importe quoi – non, pas possible – incroyablement faux – ça peut pas marcher – etc ».

    Parce que, je n’ai pas dis de manger QUE de la merde, j’ai dis manger TOUT ce que vous voulez du moment que ça rentre dans vos macros. Et ces gens comprennent ça comme « Oh, il dit que je peux manger TOUT ce que je veux – B’a, perso, je ne veux manger que de la merde toute la journée ».

    Ca étonne toujours les gens quand je leur dis que j’adore ma salade et mes légumineuses.

    La raison pour cela est qu’elles m’apportent quelque chose que les crasses ne m’apportent pas et le fait que je puisse manger ce que je veux ne m’empêche plus d’apprécier les légumes, etc. Je ne suis plus en train de maudire les légumes parce que j’aimerais manger autre chose…

    Quand vous pouvez manger TOUT ce que vous voulez, mais que vous choississez les légumes, cela vous donne une autre perspective sur votre alimentation.

    Ca vous donne une autre liberté.

    Si vous n’avez jamais testé cette approche, testez-la, et donnez m’en des nouvelles 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, nous allons parler de métabolisme. Ca va être fun. C’est, pour l’instant, un sujet qui me fascine un peu plus tous les jours.

    Et, le mécanisme de nos métabolismes n’est pas tant ce qui m’intéresse, mais plutôt la complète ignorance de 99% des gens par rapport à celui-ci.

    Par exemple, certaines personnes pensent qu’elles ne peuvent rien manger sinon elles prennent du gras ! D’autres pensent qu’ils mangent comme des ogres pourtant ne sont pas capables de prendre de la masse musculaire.

    Maintenant, je ne suis pas en train de dire que nous sommes tous pareils. Pas du tout. IL est vrai que certaines personnes ont des métabolismes plus puissants et sont capables de manger plus de calories.

    Mais, vous savez quoi ?

    En général, c’est un peu près tout le temps la même chose SAUF chez les gens qui ont fait des régimes à répétition. EUX, ils sont dans la merde, on va voir pourquoi un peu plus tard.

    Souvent, mes clients tournent, pour les hommes, entre 2.200 et 2.600 et parfois 2.900 calories. En maintien. Pour les dames, je dirais plutôt entre 1.800 à 2.200 (la grande majorité d’entre elles étant plus autour des 1.800).

    Evidemment votre métabolisme sera influencé par votre taille et poids ainsi que par votre age et plein d’autres choses. Aussi, votre métabolisme variera au fil de votre vie, en fonction de ce que vous faites. Vous aurez toujours la même base, mais vous pouvez soit la diminuer, soit l’augmenter (et c’est là que ça devient intéressant, pas vrai ?).

    Si vous vous lancez dans un régime, que vous pesez 90kg et que 3 mois plus tard, après un déficit calorique tournant autour de 15 à 20% sur ces 3 mois (ce qui est agressif – si vous ne pesez pas vos aliments, svp, faites-le) et que vous vous retrouvez aux alentours de 78-80kg, vous ne pousserez plus autant de calories par jour !

    Tout simplement parce que 1., vous serez plus léger et votre corps devra fournir moins d’effort pour vous déplacer (donc moins de calories brulées) et 2., vous avez mangé moins de calories forçant votre corps à s’adapter à un apport faible en calorie (il a donc éteint différents systèmes – par exemple vous avez très facilement froid, système thermique OFF !).

    Donc cette combo de plus léger + apport calorique plus faible sur période de 3 mois, va avoir un impact négatif sur votre métabolisme.

    Si vous avez bien fait votre régime, ce qui n’est pas la majorité des gens (ils restent dans un déficit calorique trop important et ne prennent pas suffisamment de refeed-break, si vous voulez voir à quoi ressemble un bon, vrai régime, je vous renvoie vers mon ebook : http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/), votre métabolisme ne sera pas trop abimé.

    Si vous avez mal fait votre régime et avez mangé trop peu de calories, votre métabolisme en sera plus abimé. Donc, il poussera moins de calories. Donc, vous devrez manger moins. Donc, ce sera pas cool.

    C’est pour ça que dans cet article, je vous parle de la récupération après le régime : http://www.sculptetoncorps.com/jarrete-serie-gras-hunter-ep-13/

    Cette phase sera primordial pour réparer les pots cassés lors du régime. Ou pour stabiliser votre mental si vous avez assuré lors de votre régime.

    Bref, tout ça pour dire que si vous faites un régime, votre métabolisme en sera impacté.

    Maintenant, imaginez faire des régimes à répétition. Est-ce que vous pouvez voir ce que ça va faire à votre métabolisme ? Et surtout à votre mental et à votre estime de vous ?

    Donc, oui, ce n’est pas une légende, les gens faisant des régimes à répétition VONT prendre plus de gras et plus rapidement que n’importe qui. Forcément, ils ont tapé sur la gueule de leur métabolisme pendant des années.

    Et tout ça parce qu’ils n’ont pas utilisé une approche alimentaire qui leur convenait.

    Comment Savoir Si VOTRE Métabolisme Est Pourri

    Il n’y a pas 36.000 façon de le faire. Il vous faut peser et mesurer vos aliments afin de savoir la quantité de calories s’y trouvant.

    Faites ça pendant 7-10 jours et pesez-vous tous les jours aussi. A la fin des 7-10 jours, faites la moyenne de l’apport calorique et regardez votre poids. S’il monte, l’apport calorique trouvé est trop haut, s’il descend, l’apport calorique trouvé est trop bas. S’il est stable, alors vous avez trouvé le bon apport calorique.

    Le sport, on s’en occupe pas. Au final, peu importe la quantité précise que votre corps brule, vous ne vous retrouverez jamais dans un labo où tout sera mesuré de façon optimale, donc pas besoin de vous prendre la tête avec les détails. Au plus vous faites simple, au mieux c’est.

    Une fois que vous avez ce métabolisme de base, vous savez comment perdre du poids, prendre du muscle ou le soigner.

    Votre taille va grandement influencé votre métabolisme. Par exemple, j’ai une cliente qui fait ~1m40 pour 38kgs. Elle brule en maintien ~1.300 calories. Ce qui veut dire que pour perdre du poids, elle doit passé sous les 1.000 calories. Il est fort probable que si vous, qui lisez cet article, deviez manger 900 calories, vous pêteriez un cable. Parce que votre corps a besoin de plus.

    Si vous avez une taille moyenne, vous pouvez retourner aux ranges que j’ai donné plus haut dans l’article.

    Il est pourri ?

    Si vous trouvez que votre métabolisme est bas, pourquoi ne pas passer 2-3 mois à le booster ? Avant de faire un régime… Comme ça, vous serez dans une position de force.

    Souvent, les gens viennent vers moi quand ils sont bloqués dans leur régime. Mais c’est TROP TARD à ce moment. JE NE SAIS PLUS RIEN FAIRE – oui, ça me frustre^^.

    Les gens sont bloqués parce qu’ils se retrouvent à manger trop peu de calories, pendant trop longtemps. Ca abime leur métabolisme et les met dans une situation pas top pour le futur. Si c’est votre situation, PRENEZ UN BREAK ! Remontez vos calories à votre niveau de maintien !

    Et, avant de repartir dans un régime, faites une phase de récupération. PLZ.

    Et sur ce, passons à la vidéo du jour !!

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, nous allons parler renforcement musculaire, et surtout, nous allons aborder un exercice en particulier (le développé couché), qui vise à muscler les pectoraux, avant des épaules et arrière des bras.

    A force de travailler en salle et d’y passer ma vie (je kiffe donc ne vous inquiétez pas pour moi^^), j’ai pu voir beaucoup, beaucoup (j’ai dis beaucoup ?) de gens faisant du développé couché et autres exercices.

    Etant kinésithérapeute, j’ai aussi tous les outils et connaissances nécessaires que pour savoir quand un mouvement est « mauvais » et le corriger.

    Donc, quand je suis en salle et que je vois quelqu’un faire du développé couché, il est très probable que je doive arrêter la personne après ses premières répétitions. Ou après sa 1ere série si je sens qu’il ne vaut mieux pas l’interrompre pendant son exercice^^.

    Faire le développé couché est dur. D’un point de vue technique, on pourrait penser qu’il ne s’agit que de pousser une barre vers le haut. Ce serait une erreur. Le développé couché est un des exercices les plus difficiles (et dangereux) dans une salle de fitness.

    N’oubliez pas que nous parlons d’une salle de fitness… Pas d’un match de rugby. Vous n’allez pas déchirer de muscle (sauf si vous le faites exprès) à la salle. Vous risquez surtout de vous faire des tendinites et, pire, apprendre de mauvais schémas moteurs qui entraineront une blessure à l’extérieur de la salle.

    La salle est votre terrain d’entrainement pour le monde extérieur. Vous y apprenez comment protéger votre dos, vos épaules, vos genoux, etc. Si vous le faites bien (ce qui est le cas de 0 personne si elle n’est pas accompagnée ou n’a pas un bagage spécifique dans la mobilité articulaire).

    Après, vous n’avez pas à aller faire le soulevé de terre ou exercices plus… Intenses.

    Si vous n’êtes pas certain de certaines exécutions, vous POUVEZ vous contenter des machines et poulies. Il vaut toujours mieux avoir un coach avec vous pour vérifier votre mouvement, vous vous en doutez bien.

    Faut-il faire ABSOLUMENT du développé couché ?

    NON.

    Il n’y a ABSOLUMENT AUCUN exercice qu’il faut absolument faire. Si un exercice ne vous plait pas, ne le faites pas !

    Il existe tellement de variations d’exercices de renforcement musculaire que vous avez un choix infini et il est inutile de vous embêter avec des exercices qui ne vous plaisent pas.

    Vous pourriez ne rien ressentir pendant le mouvement, ou vous pourriez avoir mal ou vous pourriez être mal à l’aise, ou vous pourriez ne pas aimer le mouvement… Peu importe. S’il vous déplait, zappez-le.

    C’est toujours tentant de vouloir faire du développé couché parce qu’il est le roi des exercices dans une salle de fitness. Pas mal de mes clients ont du mal avec ça et moi aussi. Mais, si ça ne passe pas, le développé couché, même s’il est le roi, il va aller à la poubelle^^.

    Avant de vous en débarrasser cela dit, jetez un oeil à la vidéo ci-dessous afin de connaitre les 3 plus grosses erreurs commises au développé couché.

    Si vous faites du développé couché, je peux vous garantir que vous faites au moins une de ces erreurs.

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, j’ai une vidéo un peu différente que d’habitude.

    Nous allons voir 2 exercices qui vous permettront de diminuer votre tour de taille et d’avoir un ventre plus plat.

    Est-Il Possible De Perdre Rapidement Du Ventre ?

    Oui.

    Vous pouvez perdre très rapidement du ventre. Sans aucun doute.

    Il y a plusieurs choses qui vous font avoir un ventre plus large, plus gras, plus gros.

    Vous pourriez faire de la rétention d’eau, vous pourriez avoir manger un volume d’aliments plus élevé que d’habitude, etc.

    Aussi, l’heure de la journée a une énorme influence sur votre tour de taille. Mesurez celui-ci au matin et ensuite mesurez le au soir. Vous verrez que vous n’obtiendrez pas le même résultat.

    Un autre facteur influençant votre tour de taille sera la tonicité de votre transverse.

    Le transverse est le muscle le plus profond de votre sangle abdominal. C’en aussi le muscle le plus important et le plus puissant.

    Vous voyez quand vous vomissez ?

    C’est votre transverse.

    Quand vous donnez un coup de poing de toutes vos forces, c’est le transverse qui vous permet de faire mal.

    Quand vous frappez la balle sur le court de tennis, c’est le transverse qui vous permet de l’envoyer loin.

    Pas besoin de faire du gainage tous les jours pour tonifier le transverse

    Et malgré son importance, la grande majorité d’entre nous ne le renforce pas.

    Et vous n’avez pas besoin de faire du gainage pour le renforcer. S’il travaille déjà quand vous vomissez, il suffit de vomir tous les jours ! Non, je blague. Vomir tous les jours est une mauvaise idée, ça abime l’émaille des dents.

    Pour le renforcer, il suffit de vous mettre dans des situations qui forcent votre sangle abdominale à stabiliser le reste de votre corps.

    Nous verrons dans la vidéo ci-dessous 2 exercices qui vous permettront de travailler votre transverse (entre autres).

    Perdre du ventre en faisant des abdos ?

    Okay, donc, ne perdons pas de temps.

    Non, impossible, infaisable, inatteignable, etc etc.

    Non, ça ne marche pas, n’a jamais marché, ne marchera jamais. SAUF si vous faites une liposuccion, là, ça marche de perdre du gras à un endroit spécifique.

    Ca, c’est le premier point. Perdre du gras à un endroit spécifique est impossible.

    Le 2e point, encore non. Le fait de faire un exercice ne nous fait pas perdre du gras. Ce n’est juste pas le cas. Tout le monde pense que le muscle et le gras sont deux choses quasi les mêmes, l’une pouvant aller puiser (voir même se transformer – MDR/LOL/PTDR/LMFAO) dans l’autre, etc.

    Non, ça ne marche pas comme ça.

    Les muscles et la graisse sont deux entités différentes. Si vous connaissez la science derrière la perte de gras, comme j’en parle dans mon ebook Sec&Musclé A Vie, vous savez que le muscle ne communique PAS avec la graisse. Encore moins avec la graisse que VOUS voulez perdre, qui s’appelle graisse sous-cutanée.

    Quand le muscle a besoin de gras (et ce ne sera pas pendant que vous faites une série de 100 abdos), il va simplement capter des acides gras étant attachés à une molécule d’albumine. Ces acides gras peuvent provenir d’un adipocyte (donc d’une cellule graisseuse – ce qui serait une bonne nouvelle) ou ils peuvent provenir des acides gras que vous avez mangé, ou d’acides gras provenant d’autres adipocyte (il existe plusieurs types de graisse…).

    Donc non, le corps ne sait pas enlever du gras à un endroit spécifique et non, le muscle est incapable d’aller chercher du gras DIRECTEMENT dans les cellules graisseuses, il doit laisser le gras venir à lui et pour ça, ces acides gras doivent d’abord sortir de l’adipocyte. Or, comme nous venons de le voir, le corps ne sait pas cibler la perte de gras. Ce faisant, ce gras proviendra de « tous » le corps.

    Bonne Nouvelle ! Pas besoin de fair des milliers d’abdos pour perdre du ventre ! – Ca Ne Marche De Toutes Façons PAS

    En faisant des abdos pendant 10 heures, vous ne perdrez pas de gras sur les abdos, enfin si, mais vous en perdrez autant que sur le reste de votre corps, c’est-à-dire pas beaucoup.

    Donc, ça ne sert à rien de faire des exercices pour cibler la perte du gras !

    Par contre, faire des exercices pour perdre du gras est massivement efficace…

    Et sur ce, voyons quels exercices vous permettront de perdre des centimètres en tour de taille, quasi immédiatement :

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !

    Aujourd’hui, j’aimerais parler de l’après-régime.

    Donc, qu’est ce que vous faites une fois que vous avez fini le régime ?

    Parce que je vois pas mal de gens faire de la merde.

    Souvent, les gens viennent vers moi pour me demander du coaching, ils ont un objectif en tête, ils sont motivés, ils veulent perdre le gras, transformer leur corps etc, etc.

    Je les coache, on fait un bon petit programme, tout est respecté à la ligne (voire virgule) et les résultats sont là. C’est génial et magnifique.

    Pour la 1ere fois de leur vie, ils ont enfin réussi à voir les abdos, voir x veine, ou autres. Suite à cela, ils me disent vouloir arrêter le suivi et reprendre une vie « normale ».

    Et c’est là que je pète un câble

    Si tout ce qu’on a fait avant n’était pas « la vie normale » et « la vie normale » c’est simplement vous qui recommencez à manger exactement que vous mangiez avant notre suivi… Mais vous allez TOUT REPRENDRE !!

    Ca me fait mal de m’investir pour quelqu’un et de voir cette personne, une fois qu’on a finit de bosser ensemble, jeter tout notre travail à la poubelle.

    C’est une des raisons pour lesquelles je suis toujours récalcitrant à accepter de nouveaux clients.

    Je n’ai pas envie de me retrouver dans une situation où je vais m’investir pour la personne et, au final, elle recommence à faire la même merde qu’avant dès qu’on arrête de travailler ensemble.

    Donc, parlons-en (je me rend compte que c’était l’introduction la plus longue du monde).

    Comment arrêter un régime sans redevenir gras comme un cochon

    Okay, donc vous avez perdu du gras ?

    C’est cool, vous venez de terminer la 1ere étape ! Félicitations (sérieusement, peu de gens parviennent à perdre du gras).

    Mais, maintenant, les choses sérieuses vont commencer.

    Perdre du gras sur 2-4 mois est physiologiquement difficile, à un moment vous allez buter sur une limite qui ne sera pas franchissable (pour le moment). Par contre, stabiliser votre nouveau taux de masse grasse, en plus d’être difficile physiologiquement, sera difficile psychologiquement.

    Votre corps va vouloir compenser le déficit calorique que vous lui avez fait subir pendant plusieurs mois.

    Il va vous bousculer pendant le régime et après. Donc, ne vous attendez pas à ce que ce soit facile de maintenir votre nouveau taux de masse grasse.

    Ca va être DUR.

    C’est là que (quasi) tout le monde rate. Personne n’arrive à maintenir leur « nouveau » physique. Parce que c’est DUR.

    Votre corps veut compenser, vous mangez un peu plus que pendant le régime, vous n’avez plus l’objectif… Tout ça fait que c’est un challenge.

    Donc, la première chose à faire est de reconnaitre le challenge, l’accepter et se demandant comment le gérer.

    La phase de Récupération

    Post-régime, il vous faut passer par une phase de récupération ou stabilisation.

    C’est une phase pendant la quelle vous allez maintenir votre poids. C’est une phase où vous mangerez 20% plus de calories que lors de votre déficit calorique. J’ai toujours tendance à dire 300 à 500 calories en plus, mais je me rends compte que tout le monde ne fait pas un bon déficit calorique (certaines personnes ne savent même pas de combien de calories est leur déficit calorique…). Donc 20% sera top. Sauf si vous avez fait un régime draconien. Dans ce cas-là… Prenez un coach.

    Le but de cette phase est d’aider votre corps à comprendre que la famine est finie et qu’il peut se calmer. Cette phase a aussi pour but de vous apaiser psychologiquement. Si vous sortez de votre régime sans avoir de plan, vous allez manger plus de calories, ce qui entrainera une consommation d’encore plus de calories. Cercle vicieux, m’intéresse pas^^.

    Ne zappez pas cette phase, elle sera la plus importante de votre transformation physique.

    Et après ?

    Après, vous avez ce qu’on appelle « reverse dieting ». En gros, vous augmentez de semaine en semaine votre apport calorique. Entre 70 à 100 calories/semaine.

    L’objectif est de maintenir un poids stable (vous pouvez vous donner une fourchette de 0.5 à 0.8% de votre poids) pendant cette période.

    Vous avez « abimé » votre métabolisme pendant le régime. Il va falloir le « soigner » maintenant.

    Si vous aviez fait un déficit calorique pendant 3 mois, il vous faudra probablement 2 à 4 mois afin de rebooster votre métabolisme. Si vous aviez fait un déficit calorique pendant 2 mois mais que vous l’aviez fait hardcore, il vous faudra peut-être 5 mois pour récupérer. Ca veut dire, 5 mois où vous allez devoir manger moins que ce que votre corps et mental veulent.

    Ce n’est pas évident, mais ce sera le prix à payer pour avoir rapidement obtenu des résultats. C’est vraiment pas cool, je sais. Cela dit, je préfère vous dire dire la vérité/réalité, même si vous m’en voulez par la suite. Au moins, vous saurez quoi faire.

    Je m’apprête à partir dans mon reverse. Vous pouvez suivre « mes aventures » sur ma chaine youtube.

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Si je vous disais qu’il était possible de perdre beaucoup de graisse, rapidement, et de parvenir à stabiliser son corps et son mental une fois le résultat final obtenu. Ca vous intéresserait ?

    En perdant beaucoup de graisse et rapidement, vous allez envoyer un message tout particulier à votre cerveau. Vous allez lui dire « Hey, mec ! Je meurs de faim ici ! Coupe les vannes sinon on va crever ! ».

    Et tadam, vous avez la situation dans laquelle se retrouve la grande majorité des gens entreprenant un régime. Donc, non, à ce point là, tenter de stabiliser, quand votre cerveau reçoit un message pareil, est une mission suicide.

    Faire et réussir un régime est simple comme bonjour. Il suffit de bien le commencer, bien le faire progresser, bien l’arrêter et bien remonter votre métabolisme.

    Chacune de ces étapes est simple. Pas facile. Mais simple.

    Pour bien le commencer, j’ai déjà créé cette vidéo :

    C’est probablement une de mes vidéos les plus importantes.

    Pour bien faire progresser votre régime, j’ai mon ebook/programme Sec&Musclé A Vie :
    http://sculptetoncorps.teachable.com/p/sculpte-ton-corps/

    Avec lui, vous aurez tout, du début à la fin. Je l’utilise dans cet exemple parce qu’il vous donnera un plan de 8 semaines. Vous verrez alors à quoi ressemble un vrai régime. Ce n’est pas quelque chose de linéaire, c’est quelque chose de dynamique et que va évoluer en fonction de vos progrès.

    Une fois que vous avez atteint vos objectifs, vous allez devoir arrêter et le régime

    Et c’est ici que beaucoup de gens font…. De la merde. Pure et dure.

    Pour l’arrêter, il suffit de monter vos calories (sauf protéines) de 15%. Vous mangez 2.000 calories ? Avec xgr de protéines ? Parfait, montez à 2.300, sans toucher aux xgr de protéines. Donc, tout vient des glucides et lipides.

    En effet, ça veut dire que vous devez savoir combien de calories vous mangez.

    C’est pas cool, je sais. Mais si vous voulez des résultats et parvenir à les maintenir, il va falloir peser et mesurer.
    Si vous voulez avoir un contrôle sur votre alimentation (et quand je dis contrôle, ça veut dire que vous ne vous laissez pas aller), si vous connaissez la valeur des aliments, vous serez dans une position de pouvoir. Si vous ne connaissez pas la valeur des aliments… Disons juste que c’est débile.

    Quelqu’un qui ne veut pas peser ses aliments… C’est… Pourquoi ? Quelqu’un qui n’a jamais pesé ses aliments devrait le faire. Je ne comprend pas qu’on n’enseigne pas ça à l’école, en fait. On nous parle de Jésus, d’algorithmes et d’autres trucs que nous n’utiliserons jamais, par contre, personne ne va jamais nous parler des aliments qu’on met dans notre corps tous les jours.

    No comprendo.

    Vous connaissez la phrase « Ce qui est mesuré, est manageable » – « What get measured, get managed » ?

    Si vous ne mesurez pas vos calories, vous ne pourrez pas les gérer. Si vous ne gérer pas vos calories, vous deviendrez/resterez gras/gros. Il s’agit de prendre le contrôle de votre alimentation, c’est important.

    J’en ai quelque chose à faire que vous mesuriez vos aliments. Ca m’énerve quand les gens m’envoient des messages me demandant comment faire pour perdre du gras et ils n’ont même pas peser leurs aliments. Donc, svp, pesez et mesurez, puis seulement envoyez moi un message !

    Bref. Je reprend.

    Vous savez combien de calories vous manger et vous savez maintenant combien de calories vous allez devoir manger pour stopper le régime

    Cette phase s’appelle la phase de récupération (yep, je l’ai inventé – c’est stylé, pas vrai ?).

    L’objectif ici est d’arriver à maintenir votre poids et vos mensurations. Le but est que vous soyez stable. Le régime est fini, l’objectif n’est plus là, ça va être dur de continuer à être dans un cadre restrictif (votre corps va vouloir compenser le régime que vous venez de lui faire subir).

    Tentez de rester stable pendant 10 à 30 jours. Si vous constatez que votre poids diminue, mangez un peu plus. S’il augmente, mangez un peu moins.

    Evitez d’être complètement schizo, et tentez de recommencer à profiter de la vie.

    Une fois que vous êtes stabilisé, vous pouvez remonter votre métabolisme

    Celui-ci aura diminué suite au régime.

    Vous êtes maintenant plus léger, donc moins de calories à dépenser pour se déplacer et se garder « en fonction ». Aussi, votre corps aura diminué la puissance de votre métabolisme, tout simplement parce qu’il était dans une période de restriction (et pas de famine si vous avez bien fait votre régime). Votre corps s’est entrainé à utiliser chaque calorie au mieux. Il va lui falloir un moment avant qu’il n’oublier comment optimiser chaque calorie.

    De mes observations, si vous faites 3 mois de régime, il vous faudra stabiliser pendant plus ou moins 3 à 5 semaines et ensuite booster votre métabolisme pendant 2 à 4 mois.

    A la fin de ce boost, votre métabolisme ne sera toujours pas là où il était avant (sauf si vous êtes un freak, ce que j’espère pour vous), mais il en sera proche. Sauf que maintenant, vous serez plus léger, plus sec. Juste plus bo gosse (ou plus bel fille ;)).

    Sur ce, je vous laisse avec la vidéo !

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Hey, hey !

    J’espère que tout le monde va bien. Je lève aujourd’hui ma plume (ou plutôt mes petits doigts) pour vous écrire un nouvel article, qui, j’espère, sera apprécié !

    Il est 11:36, samedi 05 novembre. Ma chaise est drôlement solide. A force d’être assis, je commence à sentir mes fesses^^. On peut comme quand on fait trop longtemps du vélo.

    Bref, parlons business.

    Dans la vidéo que vous verrez ci-dessous, je pense être à mon plus bas, d’un point de vue masse grasse. Cette vidéo date un peu (héhé), plus d’un mois, et depuis je pense avoir repris ~1kg de gras.

    J’ai fais ce matin un « entretien » avec une personne (je garderai son identité privée – ne sachant pas si elle veut que je parle d’elle^^) ayant commandé mon ebook sec&musclé à vie parmis les premiers.

    Il me disait justement qu’il avait testé weight watchers, pendant plusieurs mois, que ça lui avait permis de perdre plus ou moins 10 kilos et qu’il n’en avait récupéré qu’à peu près la moitié. En fait, il avait accumulé quelques kilos superflus suite à un changement de rythme de vie. Donc, au final, il est revenu au point de départ.

    Ce phénomène est très commun. C’est ce qu’on appelle le « settling-point ».

    Comment Gérer Le Settling-Point Et Devenir Plus Sec Que Jamais

    Je pense que la clé de la réussite, la clé pour atteindre vos objectifs et ne pas vous en éloigner, réside dans ce concept.

    Votre Settling-Point est le point où votre corps est confortable. C’est le point où votre masse grasse ne monte pas vraiment ni ne descend et vous permet de manger comme vous souhaitez manger sur le moment.

    Ca ne veut pas dire que vous pouvez manger tout ce que vous voulez, en n’importe quelle quantité. Ca veut juste dire que, dans votre situation de vie actuelle, votre psychologie souhaite manger x calories et ces x calories représente plus ou moins x% de masse grasse.

    La personne a qui j’ai parlé ce matin (cette chaise est quand même fort dure – faire à une note à moi qu’il faut que j’achète un coussin), avait un settling point à, par exemple, 22% de masse grasse avant son changement de vie. Lors de son changement de vie, peut-être plus de stress, moins de temps, ou bien un partenaire qui fait bien la cuisine, son settling point est monté à 24-26%. Seulement, d’un point de vue psychologique, ça ne lui plaisait pas. Il a donc fait son régime weight watchers pour revenir plus bas, à 19%. Seulement, il n’a pas réussi à en faire son settling point et est donc remonté à son settling point précédant, à savoir à 22%. Il a mis le reste de sa vie en ordre pour ne pas remonter au-dessus de ces 22%.

    Cependant, s’il se laisse aller, il VA remonter au-dessus des 22%. C’est juste comme cela que fonctionne sa psychologie et métabolisme dans son style de vie actuel.

    Même chose pour vous. Même chose pour moi.

    Avec mon style de vie actuel, en faisant attention, mon settling point est à ~11%. Si je me laisse aller, mon settling point reviendra vers les 17-18%, comme il l’a été toute ma vie.

    Les Gens Changent-Ils Vraiment ?

    Au final, la situation ne change pas. La seule différence est ce que vous en faites.

    Si toute votre vie vous avez été en surpoids, vous serez en surpoids pour le restant de votre vie. SI VOUS NE FAITES PAS ATTENTION.

    Vous êtes façonné d’une certaine façon. Et cette structure ne change pas. Ou en tout cas, de ce que j’ai pu voir à travers mes années de coachings fitness.

    Souvent, quand j’en parle, je rencontre beaucoup de résistance. Les gens ne sont pas d’accords, oui mais non. Etc. Au final ils sont juste en train de résister à une réalité. Et ils le SAVENT Ils SAVENT que j’ai raison.

    La grande majorité des choses dont je parle ne sont pas des choses que je sors de mon chapeau. J’ai passé du temps à y penser, à tester, à contrecroiser avec d’autres hypothèses. Bref. Je me prend la tête pour savoir si j’ai raison. Mon mot préféré est pourquoi.

    Quand tu dis à quelqu’un « tu seras gros toute ta vie si tu fais pas attention », je sais pas pourquoi (*ironique), il le prend mal. Malheureusement, c’est la VERITE.

    Il n’y a pas de solution facile. Il n’y a pas de pilule magique (enfin si, mais c’est une seringue, et ça coute cher, et c’est illégal).

    Et honnêtement. FUCK la pilule magique. Pourquoi vouloir avoir la vie facile ? C’est tellement NUL une vie facile. Le challenge nous garde en vie.

    J’ai beaucoup travaillé avec des personnes du 3e age, via mon activité de kinésithérapeute, leur plus grande peur est la retraite et l’inactivité. Ils n’ont plus de challenge, ils n’ont plus d’objectifs.

    Le manque de difficulté n’est pas quelque chose à chercher. La sensation que je déteste le plus est la fainéantise. Pas envie de faire ça ou ci. Envie de rester là, dans mon lit, à rien faire. Pour moi, ça ressemble foooooooort à la… Désolé, je vais vous faire flipper, MORT.

    Je ne dis pas qu’il ne faut jamais être fainéant. Juste qu’avoir pour objectif que tout nous soit donné n’est pas le meilleur. Pour le monde et pour nous-même.

    Wow, massive tangente.

    Je sais même plus où j’étais. Oui, je parlais du settling point.

    Comment Atomiser Votre Settling Point Et Etre Sec A VIE

    La première façon à faire est de vous commander une copie de mon programme Sec&Musclé A Vie.

    (Je déteste faire un plug si obvious, mais ce programme marchant réellement, c’est mon devoir de le promouvoir).

    La deuxième chose à faire est de comprendre que ce settling point n’existe que SI vous vous laissez aller. Que SI vous faites pas attention.
    Vous avez donc le contrôle. Vous pouvez choisir d’être au settling point, plus haut ou plus bas.

    Comment obtenir ce controle ? Voir la première façon de faire.

    Si vous voulez controler votre settling point, il vous faut savoir comment controler ce qui controle ce settling point.

    Or ce qui controle ce settling point sont vos calories. Si vous mangez trop de calories, vous prenez du gras, si vous en mangez moins, vous perdez du gras. Si votre settling point est de 20% de masse grasse mais qu’en ce moment vous êtes à 15%, les calories que vous mangerez, inconsciemment vous feront remonter vers ces 20%.

    DONC.

    Il vous faut savoir combien de calories vous manger à votre niveau de masse grasse actuel et au niveau de masse grasse de votre settling point.

    Si vous ne connaissez pas vos calories… Désolé, rien ne marchera pour changer votre settling point. Vous reviendrez vers celui-ci A VIE.

    Par contre, si vous connaissez vos calories… Héhéhé. Vous Pouvez CHOISIR de remonter vers le settling point ou de lui dire « Fuck You » et mettre en place différentes stratégies pour maintenir un poids plus léger.

    Et la façon dont vous pouvez calculer ces calories est ce dont je parle dans le programme Sec&Musclé A Vie. Il s’agit d’apprendre à pêcher.

    Ou en tout cas, c’est comme ça que je le vois. Donner des poissons ne m’intéresse vraiment pas. Je préfère apprendre aux gens à pêcher. Surtout quand c’est si peu compliqué et que ça me passionne autant.

    Je me suis rendu compte avec le temps et l’expérience que le fitness est vraiment une industrie dont le seul objectif est de vendre le plus de truc possible. Et ça m’écoeure. Je vois tous ces gars qui m’ont vendu des trucs… Je comprenais pas. Je savais pas quoi faire, ni comment faire. Et ces gars disaient que c’est très compliqué, il faut manger à ce moment et pas à ce moment, il faut manger ça et pas ça. Alors que c’est juste que des bêtises. Et je veux en parler au plus de monde possible. Et je veux que le monde le sache. Je veux que tout le monde comprenne que perdre du poids, et obtenir un physique qui lui plait, c’est simple, il faut juste y travailler.

    J’ai beaucoup parlé. Je vous laisse ici pour aujourd’hui ! Enjoy la vidéo 😉

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Pour Transformer Votre Corps, Il Vous FAUT Manger TOUT Ce Que Vous VOULEZ !

    Parfois, je perds espoir. Parfois, les gens me font vraiment… Chier.

    Parfois, quand je parle de cette approche alimentaire et que je bute contre un mur… Ca me perturbe plus que ce que ça ne devrait.

    Quand les gens me disent « non, je te crois pas, pas possible, faut manger propre pour transformer son corps »… J’ai parfois juste envie de les frapper.

    Est-ce mal ?

    Probablement.

    Cette approche alimentaire que j’essaie de populariser (à mon niveau, on est d’accord) est la seule et unique approche qui m’aie permis, à moi, de voir et maintenir mes abdos, de perdre le gras du ventre et des pecs.

    J’ai des clients qui ont déjà transformé leur corps à base de poulet, d’haricots vert et de riz.

    Ce n’est pas moi.

    J’ai déjà testé, je ne sais combien de fois, cette approche clean, en me disant à chaque fois que, cette fois-ci !, c’est la bonne. Eh bien non, ça ne l’a jamais été. Certaines personnes sont capables de le faire (bien que je commence à douter de leur capacité à maintenir les résultats sur plus de 6 mois), peut-être que vous y arriverez. Mais, vous savez quoi, je vous déconseille fortement d’essayer.

    Prenez-vous la tête avec quelle source de glucides à indice glycémique bas vous allez consommer aujourd’hui. Personnellement, je vais aller manger mes 100gr de chocolat (je blague même pas – j’écris ce texte puis je vais littéralement aller en manger – yep, la vie est belle).

    Comment manger TOUT ce que vous voulez

    Je vous ai convaincu ? J’espère. J’aurais peut-être du mettre une photo avant-après, en fait. Donc, la voici :

    Avant-Après : Ma Transformation Physique En 12 Semaines

    Ce résultat fut obtenu en 12 semaines, en mangeant de la glace tous les soirs. De mémoire, je pense que je tournais aux alentours de ~200gr avec ~100gr de sorbet. Et, oh mon dieu, j’en mangeais uniquement au soir. Et, oh mon dieu, je ne les mangeais que JUSTE avant de dormir.

    Donc, oui, vous pouvez manger ce que vous voulez, je l’ai fais, j’ai… Combien ? Je sais pas. Mais beaucoup de mes clients qui l’ont fait. Pour vous donner un simple exemple, Julien, vous l’avez déjà vu dans les vidéos précédentes, mangeait ~1.400 kcals quand nous nous sommes rencontrés, pour 104kg, sans perdre de poids ou en tout cas difficilement. A 1.400 kcals, la seule option est de manger ultra propre, et tenter de ne pas mourir de faim.

    Maintenant, Julien se trouve aux alentours de 96kg, pour 1.800kcals par jour. En 4 mois de suivi par votre cher hôte. Vous allez me dire que c’est toujours peu de calories. Je ne regarde pas cela de cette façon. Je vois plutôt qu’on a augmenté de 400 calories (soit ~27% les calories) et qu’on a quand même perdu 8 kg de gras.

    Cela n’est pas du à un coaching du feu de Dieu (quoi que ?), ni à des techniques secretes. C’est dû à un gars, Julien, qui s’accroche, qui se bat et qui fait confiance à son coach.

    Ce que je vous recommande de faire. Evidemment, trouvez-vous un bon coach sinon vous êtes dans la merde.

    Bref.

    Comment faire pour manger tout ce que vous voulez ?

    La première chose est de comprendre que vous pouvez manger tout ce que vous voulez. Je vous donne la permission si vous en avez besoin (sans déconner, vous pouvez vraiment manger ce que vous voulez).

    L’astuce (eh oui), est que vous ne pouvez PAS manger en n’importe quelle quantité.

    S’il y a deux ans, le fait de manger 200gr de chocolat noir tous les jours vous a fait prendre 10 kilos, à moins que vous n’ayez réussi à booster votre métabolisme, manger 200gr de chocolat maintenant vous fera aussi prendre 10 kilos.

    J’ai parfois des clients qui l’oublient et qui viennent me le reprocher par la suite. Donc, ne faisons pas cette erreur ici^^.

    Comment connaitre les quantités de crasses que vous pouvez manger ?

    Ces titres ne sont-ils pas magnifiques ?

    Pour connaitre ça, c’est tout simple. La 1ere option est de télécharger mon ebook gratuit. Vous trouverez en bas de l’article une case où vous pouvez entrer votre adresse mail. Je vous enverrai l’ebook gratos (c’est automatique), et je continuerai (sauf si vous vous désinscrivez, ce que vous pouvez complètement faire) à vous envoyer des trucs cools pour vous guider sur votre parcours !

    La 2e option, qui est, en fait, l’option que je décris dans l’ebook et vidéos qui suivent (mais je propose l’ebook parce que ça booste mon ego de savoir que plusieurs milliers de gens l’ont téléchargé ! Quelle vanitude…).

    Bref, il vous faut savoir combien de calories votre corps a besoin par jour pour fonctionner. TADAM. Simple, pas vrai ? Si vous savez combien de calories il requiert, il vous suffit de les lui donner, tous les jours, peu importe la source, et vous ne prendrez pas de gras, pas de muscle, bref, vous serez stable.

    Donc, combien de calories votre corps a-t’il besoin pour maintenir votre poids ?

    Il est très peu probable que vous connaissiez la réponse, sauf si vous avez déjà commandé une copie de mon ebook « Sec&Musclé A VIE« . Et dans ce cas-là, vous lisez cet article plus pour le fun de me voir essayer de convaincre les gens qu’ils peuvent manger ce qu’ils veulent (merci pour le support !).

    Pour savoir combien de calories votre corps a besoin, il vous faut vous peser tous les jours et peser et mesurer toutes les calories que vous mangez chaque jour.

    Ca veut dire que votre bol de céréales avec du lait demi-écrémé, il vous faut savoir combien de grammes de lait s’y trouvent et combien de grammes de céréales. Pas évident ?

    Eh bien, c’est le prix pour pouvoir manger tout ce que vous voulez ! Et, honnêtement, c’est dur au début, ça devient vite très facile.

    Voici un exemple, en vidéo, de ce que vous pourriez manger si vous suivez ce processus (qui est bien plus expliqué dans l’ebook!) :

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Si vous ne savez pas où vous voulez aller, tous les chemins vous y mèneront

    Lors de mes coaching privés, ma question préférée est celle où je demande quel est l’objectif principal de la personne.

    J’adore cette question.

    C’est à ce moment qu’on peut vraiment aller creuser. C’est à ce moment que ce processus « fitness » devient plus que simplement perdre du gras ou prendre du muscle.

    Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

    Quels sont vos objectifs ? Quel est le résultat que vous voulez ?

    Il vous faut savoir ce que vous voulez atteindre. Pas parce que si vous ne le faites pas, vous ne serez pas motivé, etc. Ca n’a rien à voir avec la motivation.

    Le but, en déterminant vos objectifs, est de créer un point de départ.

    La chose la plus fascinante au monde sont les transformations. Aussi bien physiques que mentales.

    Quand nous lisons un livre, nous cherchons plusieurs choses, nous cherchons un caractère auquel s’identifier, un enjeu/objectif, et nous voulons ressentir le chemin que ce personnage va devoir parcourir pour parvenir à atteindre cet objectif.

    En fixant vos objectifs, vous fixez le départ de votre propre histoire. Vous fixez le début de votre propre transformation.

    Soyez Précis, Au Risque De…

    Vos objectifs vous donneront aussi une ligne de conduite. Ils représenteront votre fil rouge à travers votre régime.

    Nous sommes nombreux à savoir nous restreindre quand nous savons pourquoi.

    On dit souvent que l’homme peut survivre sans nourriture pendant 30 jours, sans eau pendant 72 heures et sans tenter de trouver un sens à ce qu’il fait pendant 30 secondes.

    Si vous ne savez pas pourquoi vous faites ce régime, pourquoi vous faites ce déficit calorique, si vous ne savez pas précisément pourquoi vous vous faites tout ça… Vous n’allez pas continuer longtemps.

    A la première difficulté, vous serez OUT.

    BASTA !

    Demandez-Vous Pourquoi

    Pourquoi voulez-vous faire un régime ? Est-ce pour être plus sexy à la plage ? Pour plaire à Janine (ou George) ? Qu’est-ce qui vous motive à vouloir transformer votre corps ?

    J’harcèle mes clients de questions. Littéralement. Je vais creuser et creuser et creuser. Pourquoi voulez-vous plaire à Janine ? Pourquoi vouloir être sexy pour la plage ?

    Qu’est-ce que ça va vous apporter de plaire à Janine ou Gertrude ?

    Au plus vous serez conscient de vos propres motivations, au plus il sera ardu de les rationaliser lorsque ça deviendra difficile.

    Au plus vous en savez sur vous-même, au mieux ce sera. Au plus vous passez du temps à vous poser des questions sur un certain sujet, au plus vous y investissez du temps, au plus vous allez vouloir voir un retour sur cet investissement.

    C’est notre nature humaine ! On aime savoir pourquoi, on aime comprendre et on déteste perdre.

    Mettez-vous une deadline, si vous ne voulez pas que votre objectif soit DEAD avant que vous ne commenciez

    « Je veux perdre 10 kilos de gras ! ».

    Okay. C’est bien, au moins, c’est un objectif spécifique.

    Par contre, il n’y a pas d’enjeu. Il n’y a pas de contrainte.

    Sentez-vous la différence entre « je veux perdre 10 kilos de gras » et « je veux perdre 10 kilos de gras pour le 1er juin 2017 » ?

    Maintenant, il y a un risque. Maintenant, ça devient un objectif concret.

    J’ai toujours eu peur de cette partie des objectifs. J’ai toujours redouté les deadlines. Ca me stresse, ça me tend. Et c’est le but !

    Nous voulons faire en sorte de créer un sentiment d’urgence. Ca vous aidra à vous lever, à faire votre sport, à manger ce qu’il vous faut manger, etc.

    Cette émotion de stress est une bonne émotion !

    Si votre objectif n’est pas un challenge, ne vous motive pas ou ne vous stresse pas, c’est que ce n’est pas un objectif.

    La vidéo du jour, 6 semaines de régime (avec deadline donc !), enjoy !

    J’ai créé un ebook, gratuit, de 11 pages, dont l’objectif est de vous guider lors de votre transformation physique et/ou régime.

    Dans celui-ci, nous aborderons les 3 impacts majeurs du régime, 5 astuces pour rendre la vie plus facile en régime (comment booster votre énergie, etc.) et surtout le facteur le plus important pour créer un physique maintenable sur le long terme (hey, je sais pas vous, mais ça m’intéresse pas des masses d’être ultra sec et dessiné pendant 2 jours puis reprendre tous les gras^^).

    Pour l’obtenir, encore une fois, gratuit, il vous suffit d’entrer votre adresse mail ci-dessous et je vous l’enverrai de suite !






    Salut tout le monde !!

    Je n’ai jamais été aussi sec. Et je le sens. Physiquement, au niveau de mes performances, aussi bien que mentalement, mon obsession pour la nourriture se fait plus forte.

    C’est la dure réalité des transformations physiques « agressives ».

    Votre Taux de Masse Grasse Est LE Facteur Le Plus Important

    La façon dont vous pouvez évaluer une perte de poids agressive est en regardant votre taux de masse grasse. Par exemple, quelqu’un étant à 30% de masse grasse (début de l’obésité), s’il descend à 20% (et aura donc changer drastiquement son apparence, n’aura perdu que 30% de sa masse grasse totale.

    Aussi, notre corps a ce qu’on appelle un taux de masse grasse de stabilisation (body fat set point). En gros, c’est le taux de masse grasse auquel il est confortable.

    Si vous êtes loin au-dessus de celui-ci (pour les hommes, il se situe autour de 8 à 15% et pour les dames de 15 à 22%), perdre du gras sera bien plus facile et vous n’aurez pas à subir d’effets trop négatifs (faim extrême, chute de libido, aucune force, etc.) du régime.

    Si nous reprenons notre exemple, la personne étant à 30% et étant descendu à 20%, il est loin de son taux de stabilisation (pour une femme, elle serait en plein de dedans, pour un homme, il en est encore loin). Il a perdu 33% de sa masse grasse et est loin de son taux de stabilisation théorique. Ce qui peut nous laisser supposer qu’il ne va pas être trop atteint psychologiquement par son régime.

    Ce faisant, nous pouvons supposer que si son poids ou mensurations ou performances venaient à stagner, il serait facile de débloquer la situation avec un break de 5 à 10 jours.

    Quand La situation Devient Difficile A Gérer

    Si cet homme était descendu à 15%… Là, nous nous retrouverions dans une situation différente. Il se sentirait probablement différemment. Après avoir perdu 50% de son taux de masse grasse et être entrer dans cette zone de plus ou moins sec… A ce moment, j’ai toujours tendance à conseiller à mes clients de prendre un break allant de 15 jours à 1 mois.

    Quand vous commencez à perdre plus de 30% de votre taux de masse grasse en moins de 3 à 5 mois, votre corps va prendre un coup, mais il vous sera possible de continuer encore un peu sans devoir prendre de break du déficit calorique.

    Si vous perdez autour de 50% de votre taux de masse grasse, en moins de 4 à 6 mois, votre corps sera massivement perturbé. Vous le verrez au niveau de votre alimentation. Vous le verrez au niveau de vos performances (mentales et physiques), vous le verrez à votre style de pensée, vous le verrez à votre irritabilité.

    Quand vous commencez à constater ces changements, il est temps de prendre un break. Je sais que vous allez vouloir continuer. J’ai déjà dû mettre fin à mes services de coaching parce qu’un client ne voulait pas s’arrêter, malgré mes recommandations. Je n’ai, à ce jour, pas de nouvelle.

    D’expérience, je vous déconseille de pousser trop loin votre corps. Quand il commence à se rebeller, quand il commence à protester, c’est que vous êtes allé trop loin.

    Si tout ça vous intéresse, l’ebook gratuit que j’ai créé pour vous vous intéressera aussi ! Entrez votre adresse mail ci-dessous pour y obtenir l’accès !






    Quand Savoir Que Nous Sommes Allés TROP Loin ?

    Votre poids stagne depuis 15 jours ? Vous n’arrivez plus à faire descendre vos mensurations depuis plus de 15 jours ? Vos performances diminuent de plus de 15% ? Vous êtes constamment de mauvais poil ?

    Tout cela sont des signes.

    La détermination de certaines personnes me fascinent.

    Par exemple, Charlotte (Charlotte, si tu lis, oui c’est toi), n’arrive plus à perdre de poids maintenant depuis plusieurs semaines. Elle mange moins de 1.500 calories par jour depuis plus de 3 mois (avant ce régime, elle mangeait plus de 3.000 calories, elle avait donc un excellent métabolisme). Elle est sur les nerfs en permanence.

    Sa transformation physique est impressionnante.

    Mais elle a passé à tabac son métabolisme. Elle veut absolument continuer à perdre du gras malgré tous les avertissements de son corps.

    Elle ne perdra plus de gras à ce point-ci. Je lui ai donc conseillé de prendre un break d’au moins 3 semaines. A voir si elle le fera.

    Un jour où l’autre, elle le fera, sauf que ce ne sera pas de façon contrôlée comme je le lui ai suggéré. Un jour, sa volonté faiblira, sa discipline s’errodera et son corps passera à l’attaque à ce moment en la forçant à manger plus (bien plus) pendant plusieurs jours à quelques semaines afin de stabiliser ses hormones si longtemps perturbées.

    A ce moment-là, tout le gras perdu à travers ces mois d’efforts extrêmes sera perdu.
    Et même plus que ça. Son métabolisme ne reviendra plus à 3.000 calories avant un long moment (un régime réalisé correctement – ce qui est rare pour les gens qui le font pour la 1ere fois – peut prendre jusqu’à deux fois le temps passé sous restriction calorique).

    Or, son corps et sa psychologie va vouloir manger comme « avant ». C’est-à-dire 3.000 calories. Son métabolisme n’étant plus capable de prendre 3.000 calories, son corps stockera du gras.

    Que Faire De Cette Situation ?

    Si vous vous êtes reconnu dans les lignes ci-dessus. La solution est simple. Mettez votre ego de côté. Vous aurez tout le plaisir de perdre du gras plus tard. De toute façon, vous êtes déjà maintenant bien mieux qu’avant le régime, non ?

    Comment faire ? Et surtout, comment ne pas reprendre du gras ?

    Remontez vos calories. En général, 20 à 25% de vos calories total sera le chiffre à viser. Donc, si vous etiez à 1.500 calories comme Charlotte, remontez à 1.800 calories.

    Cette quantité de calories vous permettra de sortir du déficit calorique, rebooster un peu votre métabolisme SANS prendre de gras. 300 calories n’est pas suffisant pour votre corps que pour commencer à stocker de la graisse, donc pas de soucis.

    Combien de temps prendre ce break ?

    A vous de voir. Si vous êtes bloqué à un certain poids, je vous conseille de prendre la durée durant laquelle vous avez été bloqué et à l’inverser pour votre break. Donc, si votre poids n’a pas bougé vers le bas depuis 23 jours, prenez entre 20 et 30 jours de break. Si ça fait 16 jours, prenez entre 14 et 21 jours de break.

    Dur à faire, je sais. Ce n’est pas une bataille perdue. C’est une retraite qui annonce une grande victoire à venir.

    Salut tout le monde !

    J’espère que vous allez TOUS bien !

    Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une vidéo que j’ai tournée avec Julien. Il est un membre de la salle à laquelle je travaille depuis maintenant plusieurs mois et il a plus que prouvé sa volonté de transformer son corps.

    Nous avons donc décidé ensemble de se lancer dans un processus de perte de poids pour les semaines à venir.

    Je sais que beaucoup de gens ont du mal à établir le plan de départ pour perdre de la graisse ! Si c’est votre cas, cette vidéo vous sera très certainement utile !
    Continuer

    Bienvenue dans ce 5e episode de Gras Hunter !

    Je me dois de le dire…

    Parfois, il y a des moments où il nous faut reconnaitre nos limites, les accepter ET les respecter !

    Dans cet épisode, je partage avec vous MA limite.
    Continuer